Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Paysage culturel de Hawraman/Uramanat

Cultural Landscape of Hawraman/Uramanat

The remote and mountainous landscape of Hawraman/Uramanat bears testimony to the traditional culture of the Hawrami people, an agropastoral Kurdish tribe that has inhabited the region since about 3000 BCE. The property, at the heart of the Zagros Mountains in the provinces of Kurdistan and Kermanshah along the western border of Iran, encompasses two components: the Central-Eastern Valley (Zhaverud and Takht, in Kurdistan Province); and the Western Valley (Lahun, in Kermanshah Province). The mode of human habitation in these two valleys has been adapted over millennia to the rough mountainous environment. Tiered steep-slope planning and architecture, gardening on dry-stone terraces, livestock breeding, and seasonal vertical migration are among the distinctive features of the local culture and life of the semi-nomadic Hawrami people who dwell in lowlands and highlands during different seasons of each year. Their uninterrupted presence in the landscape, which is also characterized by exceptional biodiversity and endemism, is evidenced by stone tools, caves and rock shelters, mounds, remnants of permanent and temporary settlement sites, and workshops, cemeteries, roads, villages, castles, and more. The 12 villages included in the property illustrate the Hawrami people’s evolving responses to the scarcity of productive land in their mountainous environment through the millennia. 

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Paysage culturel de Hawraman/Uramanat

Le paysage isolé et montagneux de Hawraman/Uramanat témoigne de la culture traditionnelle de la population hawrami, une tribu agropastorale kurde vivant dans cette région depuis 3000 AEC. Le bien, situé au cœur des monts Zagros dans les provinces du Kurdistan et de Kermanshah le long de la frontière occidentale de l’Iran, est composé de deux éléments : la vallée centrale et orientale (Zhaverud et Takht, dans la province du Kurdistan) et la vallée occidentale (Lahun, dans la province de Kermanshah). Le modèle d’habitat humain dans ces deux vallées a été adapté à un rude environnement montagneux au fil des millénaires. L’aménagement et l’architecture étagés des pentes abruptes, l’horticulture sur des terrasses en pierre sèche, l’élevage et la migration verticale saisonnière comptent parmi les caractéristiques distinctives de la vie et de la culture locales des Hawrami, qui vivent dans les vallées et les hautes terres au cours des différentes saisons chaque année. Leur présence ininterrompue au sein du paysage, qui est également caractérisé par une biodiversité et un endémisme exceptionnel, s’exprime dans les outils de pierre, grottes et abris rocheux, tertres, vestiges de sites d’habitats permanents et temporaires, ainsi que les ateliers, les sites funéraires, les chemins, les villages, les châteaux, etc. Les 12 villages inclus dans le bien illustrent l’évolution des réponses du peuple hawrami à la rareté des terres productives dans leur environnement montagneux au cours des millénaires. 

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

المشهد الثقافي في هورامان/أورامنات

تقف الجبال النائية لهورامان/أورامنات شاهدة على الثقافة التقليدية لسكان هورامان الذين يشكِّلون قبيلة كردية تعتمد على الزراعة والرعي، وقد استوطنت في هذه المنطقة منذ الألف الثالث قبل الميلاد تقريباً. ويوجد هذا الموقع في قلب جبال زاغروس في محافظتَي كردستان وكرمانشاه بمحاذاة الحدود الغربية لإيران، وهو يضمُّ عنصرين: الوادي الأوسط والشرقي (زهافرود وتخت في محافظة كردستان)، والوادي الغربي (لاهون في محافظة كرمانشاه). وقد عدَّل البشر عبر آلاف السنين، مساكنهم في هذين الواديين لكي تتلاءم مع البيئة الجبلية القاسية؛ وتتسم حياة وثقافة سكان هورامان أشباه الرُّحَّل بخصائص مميزة مثل تدريج المنحدرات الحادة والزراعة في مصاطب حجرية وتربية المواشي والارتحال الرأسي الموسمي، إذ ينتقل سكان هذا الموقع للعيش في الوديان والمرتفعات على مدار العام، تبعاً لتغيُّر الفصول. ويدلُّ وجود الأدوات الحجرية والكهوف والمآوي الصخرية والتلال، وبقايا أماكن المستوطنات الدائمة والمؤقتة، والورشات والمقابر والطرقات والقرى والقلاع وغيرها، على وجودهم المستمر في هذا الموقع، الذي يتميَّز أيضاً بتنوعه البيولوجي والتوطن الاستثنائيين. وتشهد القرى الاثنا عشر الموجودة في الموقع على تطور استجابة شعب هورامان لندرة الأراضي الخصبة في بيئتهم الجبلية عبر آلاف السنين.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

豪拉曼/乌拉玛纳特文化景观

处在偏远山区的豪拉曼/乌拉玛纳特景观展现了豪拉曼人的传统文化,这个库尔德农牧部落自公元前3000年以来一直居住在这里。该遗产地位于伊朗西部边陲库尔德斯坦省和克尔曼沙赫省的扎格罗斯山脉腹地,由两部分组成:库尔德斯坦省的山谷中东部(扎韦鲁德和塔赫特)和克尔曼沙赫省的山谷西部 (拉洪)。这里的居民几千年来生活在恶劣的山地环境中,居住方式逐渐与之相适应。半游牧的豪拉曼人随着季节变化在高低和低地之间迁移,梯级陡坡上的规划和建筑、干石梯田上的种植、牲畜养殖和季节性垂直迁徙是当地文化和生活的显著特征。石器、洞穴与岩居、土丘、永久和临时定居点的遗迹、作坊、墓地、古道、村庄、堡垒等等证明了他们从未间断地生活在这片极具生物多样性和地域特性的地区。遗产地中包括的12个村庄体现了豪拉曼人数千年来因应山区生产用地稀缺而采取的措施。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Культурный ландшафт Хавраман / Ураманат

Отдаленный и горный ландшафт Хавраман / Ураманат свидетельствует о традиционной культуре народа хаврами, агроскотоводческого курдского племени, населявшего регион примерно с 3000 г. до н.э. Этот объект, расположенный в самом сердце гор Загрос в провинциях Курдистан и Керманшах вдоль западной границы Ирана, включает два компонента: Центрально-Восточную долину (Жаверуд и Тахт в провинции Курдистан) и Западную долину (Лахун в провинции Керманшах). Образ жизни жителей этих двух долин был адаптирован на протяжении тысячелетий к суровой горной среде. К отличительным особенностям местной культуры и жизни полукочевого народа хаврами, проживающего в низменностях и горных районах в различные сезоны года, относятся многоуровневая планировка и архитектура на крутых склонах, садоводство на террасах из сухого камня, животноводство и сезонная вертикальная миграция. О непрерывном присутствии этого народа на территории ландшафта, который также характеризуется исключительным биоразнообразием и эндемизмом, свидетельствуют каменные орудия, пещеры и скальные укрытия, курганы, остатки постоянных и временных поселений, а также мастерские, кладбища, дороги, деревни, замки, и др. Двенадцать деревень, включенных в состав объекта, иллюстрируют эволюцию ответных мер народа хаврами на нехватку плодородных земель в горной среде на протяжении тысячелетий.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Paisaje cultural de Hawraman/Uramanat

El paisaje remoto y montañoso de Hawraman/Uramanat es testimonio de la cultura tradicional del pueblo avromaní, una tribu kurda agropastoril que ha habitado la región desde aproximadamente el año 3000 a.C. El sitio, ubicado en el corazón de los Montes Zagros, en las provincias de Kurdistán y Kermanshah, a lo largo de la frontera occidental de Irán, incluye dos componentes: el valle centro-oriental (Zhaverud y Takht, en la provincia de Kurdistán); y el valle occidental (Lahun, en la provincia de Kermanshah). El modo de habitación humana en ambos valles se ha adaptado a lo largo de milenios al riguroso entorno montañoso. La planificación y la arquitectura en pendiente, el cultivo en terrazas de piedra seca, la cría de ganado y la migración vertical estacional son algunos de los rasgos distintivos de la cultura local y la vida del pueblo seminómada avromaní, que habita en las tierras bajas y altas durante las diferentes estaciones del año. Su presencia ininterrumpida en el paisaje, que también se caracteriza por una biodiversidad y un endemismo excepcionales, queda patente en las herramientas de piedra, las cuevas y los refugios rocosos, los túmulos, los restos de asentamientos permanentes y temporales, y los talleres, cementerios, carreteras, aldeas y castillos, entre otros. Los doce pueblos incluidos en el sitio evidencian la evolución de las respuestas del pueblo avromaní a la escasez de tierras productivas en su entorno montañoso a lo largo de milenios.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Paysage culturel de Hawraman/Uramanat © Hamid Binaei Faa
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le Paysage culturel de Hawraman/Uramanat est situé au cœur des monts Zagros dans les provinces du Kurdistan et de Kermanshah le long de la frontière occidentale de l’Iran. Il est composé de deux éléments constitutifs : la vallée centrale et orientale (Zhaverud et Takht, dans la province du Kurdistan) et la vallée occidentale (Lahun, dans la province de Kermanshah). Le modèle d’habitat humain dans ces zones a été adapté à un rude environnement montagneux au fil des millénaires.

Les découvertes archéologiques remontant à environ 40 000 ans, les grottes et abris sous roche, les anciens chemins et itinéraires le long des vallées, les dessins et inscriptions, les cimetières, les tertres, les châteaux, les établissements et d’autres témoignages historiques illustrent la continuité de la vie dans la région de Hawraman/Uramanat depuis le paléolithique jusqu’à nos jours, ainsi que la pérennité du mode de vie semi-nomade et des pratiques agro-pastorales des habitants de la région.

Le Paysage culturel de Hawraman/Uramanat est un témoignage exceptionnel sur la tradition culturelle du mode de vie agro-pastoral semi-nomade des Hawrami, une tribu kurde qui réside dans les monts Zagros depuis des millénaires. Cette tradition culturelle exceptionnelle se manifeste par les pratiques ancestrales de transhumance, l’habitat saisonnier dans des havars, l’agriculture en terrasses sur des pentes abruptes, la gestion du sol et de l’eau, les savoirs traditionnels concernant la planification et la construction de villages en terrasses sur des pentes abruptes, et une riche diversité du patrimoine immatériel, tous ces éléments reflétant une coexistence harmonieuse avec la nature.

Critère (iii) : Le Paysage culturel de Hawraman/ Uramanat apporte un témoignage exceptionnel sur l’évolution au fil des millénaires du mode de vie agro-pastoral semi-nomade traditionnel des Hawrami. Cette tradition culturelle s’exprime dans des éléments matériels et immatériels du paysage qui ont persisté jusqu’à nos jours et continuent d’être à la base du système socio-économique local, notamment les villages et les jardins en terrasses aménagés sur de fortes pentes, les routes de transhumance, les habitats saisonniers et les pratiques et savoirs traditionnels qui leur sont associés. Le bien offre un témoignage vivant exceptionnel sur diverses traditions qui témoignent d’une société rurale semi-nomade bien organisée.

Critère (v) : Le Paysage culturel de Hawraman/Uramanat constitue un exemple exceptionnel d’une interaction et d’une adaptation humaine à l’environnement. Dans les hauteurs des monts Zagros, un milieu difficile où les sols fertiles sont rares, les Hawrami, grâce à une utilisation habile de la technologie agricole et à une vision écologique éclairée du monde, ont développé un mode de vie agro-pastoral semi-nomade extraordinaire. Ils ont réussi à créer un système socio-économique efficace, harmonieux et durable.

Intégrité

Le bien en série comprend tous les attributs nécessaires pour transmettre sa valeur universelle exceptionnelle. Ses éléments constitutifs illustrent la complexité des aspects agro-pastoraux, environnementaux, architecturaux, résidentiels et culturels qui témoignent des traditions séculaires du bien. La morphologie et le tissu architectural des treize villages – qui comptent parmi les attributs essentiels du bien – sont intacts dans leur majorité. L’environnement historique et le paysage naturel demeurent relativement bien préservés, en grande partie grâce à l’existence d’une population rurale pratiquant l’agriculture et l’élevage dont l’interaction avec l’environnement difficile est optimale.

Les infrastructures modernes, les équipements et les matériaux de construction ont dans certains cas un impact négatif sur le caractère historique des villages. Néanmoins, leur impact fonctionnel et visuel global n’est pas excessif. Le processus de détérioration est contrôlé et, dans certains cas, a été endigué. L’intention générale est de préserver dans la plus large mesure possible les fonctions dynamiques historiques et la vitalité des villages et du paysage culturel.

Authenticité

Le Paysage culturel de Hawraman/Uramanat conserve un haut degré d’authenticité en termes de matériaux, de forme et de conception, d’usage et de fonction, de situation et de cadre, d’esprit et d’impression, ainsi que de traditions, de coutumes et de mode de vie. Un important corpus de ressources offre des témoignages documentaires et visuels illustrant l’importance de Hawraman/Uramanat – et plus généralement de sa culture et de ses traditions – dans cette région depuis des temps anciens.

L’authenticité de la morphologie et de la disposition du tissu bâti dans les treize villages du bien est préservée. L’organisation caractéristique des villages et les éléments de l’espace public, tels que les toits publics, continuent de prévaloir.

La plupart des bâtiments historiques ont conservé leur forme et leur conception traditionnelles, et ces types de formes et de conceptions sont généralement suivis dans les rares occasions où de nouvelles maisons sont construites. La plupart des bâtiments conservent des matériaux authentiques, y compris dans les intérieurs traditionnels, bien que dans certains cas des réparations ou des extensions aient été mises en œuvre avec des matériaux modernes tels que des parpaings, des portes et fenêtres en métal et des tôles d’aluminium en toiture.

Les pratiques traditionnelles de construction des terrasses en pierre sèche et de gestion de l’eau sont préservées et pratiquées, de même que la migration saisonnière vers les havars, l’élevage du bétail et l’agriculture traditionnelle. L’économie locale continue de produire pour approvisionner abondamment les marchés iraniens en produits agricoles frais. Ce facteur, associé à une gestion attentive et durable du tourisme, jouera un rôle essentiel dans la préservation à long terme du bien.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Le Paysage culturel de Hawraman/Uramanat est inscrit sur la liste des monuments nationaux iraniens. Plusieurs textes de lois et règlements nationaux, ainsi que des stratégies, soutiennent la conservation à long terme du bien.

La Base du Paysage culturel de Hawraman/Uramanat (CLH/U), sous la tutelle du ministère du Patrimoine culturel, du Tourisme et de l’Artisanat d’Iran, a pour mission d’assurer le soutien, l’expertise et le financement pour la recherche et pour la conservation du bien. La Base gère le territoire concerné en collaboration avec les communautés locales, offre ses conseils, accorde les autorisations visant les principaux développements, régule et contrôle les permis de construire et les autorisations de modifications et fournit un soutien financier pour la conservation du bien. La prise de décision est facilitée par un Comité directeur intersectoriel composé de participants locaux, régionaux et nationaux et un Comité technique établis au sein de la Base CLH/U. Toutes les actions et tous les programmes de gestion locale dans les villages sont menés par les conseils de village et les chefs des conseils de village (Dehyar). Le plan de gestion intégrée et de conservation de la Base CLH/U est un outil essentiel pour la gestion et la conservation du bien.

Activités (1)
top