Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Quanzhou : emporium mondial de la Chine des Song et des Yuan

Quanzhou: Emporium of the World in Song-Yuan China
The serial site of Quanzhou illustrates the city’s vibrancy as a maritime emporium during the Song and Yuan periods (10th - 14th centuries AD) and its interconnection with the Chinese hinterland. Quanzhou thrived during a highly significant period for maritime trade in Asia. The site encompasses religious buildings, including the 11th century AD Qingjing Mosque, one of the earliest Islamic edifices in China, Islamic tombs, and a wide range of archaeological remains: administrative buildings, stone docks that were important for commerce and defence, sites of ceramic and iron production, elements of the city’s transportation network, ancient bridges, pagodas, and inscriptions. Known as Zayton in Arabic and western texts of the 10th to 14th centuries AD.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Quanzhou : emporium mondial de la Chine des Song et des Yuan

Le site en série de Quanzhou illustre le dynamisme de la ville en tant qu’emporium maritime pendant les périodes Song et Yuan (Xe-XIVe siècles de notre ère) et ses interconnexions avec l’arrière-pays chinois. Quanzhou a prospéré pendant une période très importante pour le commerce maritime en Asie. Le site comprend des édifices religieux, notamment la mosquée Qingjing, du XIe siècle, l’un des premiers édifices islamiques de Chine, des tombes islamiques et un large éventail de vestiges archéologiques : bâtiments administratifs, quais en pierre qui étaient importants pour le commerce et la défense, sites de production de céramique et de fer, éléments du réseau de transport de la ville, ponts anciens, pagodes et inscriptions. La ville était connue sous le nom de Zayton dans des textes arabes et occidentaux du Xe au XIVe siècle de notre ère.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

تشوانتشو: مركز العالم التجاري في سونغ تشوان بالصين

يجسّد الموقع المتسلسل لمدينة تشانتشو الحيوية التي كانت تنعم بها المدينة كمركزٍ تجاريّ بحريّ خلال فترتَي حكم سُلالَتي سونغ ويوان بين القرنين العاشر والرابع عشر بعد الميلاد، فضلاً عن ضروب التواصل والترابط بين المدينة وبين الأراضي الصينيّة الداخلية النائية. وازدهرت مدينة تشانتشو خلال مرحلة بالغة الأهميّة على صعيد التجارة البحريّة في آسيا. ويحتضن الموقع جملةً من الصروح الدينيّة على غرار مسجد تشينغ جينغ (مسجد الأصحاب) الذي يعود تاريخه إلى القرن الحادي عشر وهو واحد من أقدم الصروح الإسلامية في الصين، ناهيك عن المقابر الإسلامية، وطيف واسع من البقايا الأثرية مثل المباني الإدارية، وأرصفة الموانئ الحجريّة الهامّة لأغراض التجارة والدفاع، ومواقع إنتاج السيراميك والحديد، وعناصر من شبكة النقل في المدينة، والجسور القديمة، والمعابد، والنقوش. كانت المدينة تُعرف باسم "زيتون" في النصوص العربية والغربية التي تعود إلى الفترة الممتدة من القرن العاشر إلى القرن الرابع عشر الميلادي.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

泉州:宋元中国的世界海洋商贸中心

该遗址群体现了泉州在宋元时期(公元10-14世纪)作为世界海洋商贸中心的活力,及其与中国腹地的紧密联系。泉州在亚洲海运贸易的这个重要时期蓬勃发展。遗产地包括多座宗教建筑,如始建于公元11世纪的清净寺(中国最早的伊斯兰建筑之一)、伊斯兰教圣墓,以及大量考古遗迹,如行政建筑、具有重要商贸和防御意义的石码头、制瓷和冶铁生产遗址、城市交通网道的构成元素、古桥、宝塔和碑文。在公元10-14世纪的阿拉伯和西方文献中,泉州被称为刺桐。该遗产地还包括一座保留了部分原貌的元代寺庙,以及世界上仅存的摩尼石像。摩尼是摩尼教(又称琐罗亚斯德教)的创始人,该教约于公元6-7世纪传入中国。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Цюаньчжоу: мировой центр торговли в Китае эпохи династий Сун-Юань
Серийный объект Цюаньчжоу иллюстрирует динамику города как морского центра торговли в периоды Сун и Юань (X-XIV вв. н. э.) и его взаимосвязь с внутренними районами Китая. Цюаньчжоу процветал в весьма значительный период для морской торговли в Азии. На территории объекта расположены религиозные здания, в том числе мечеть Цинцзин XI века, одна из самых ранних исламских построек в Китае, исламские гробницы и широкий спектр археологических памятников: административные здания, каменные доки, имевшие важное значение для торговли и обороны, места производства керамики и железа, элементы транспортной сети города, древние мосты, пагоды и надписи. Цюаньчжоу был ранее известен как Зайтон в арабских и западных текстах Х-XIV веков.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Quanzhou, emporio mundial de la China de los Song y los Yuan

Los componentes de este sitio ilustran la vitalidad de la ciudad de Quanzhou como emporio marítimo en la época de las dinastías Song y Yuan (siglos X a XIV de nuestra era), y también como punto de conexión con la China continental. Conocida con el nombre de Zayton en los textos árabes y europeos de los siglos X a XIV, Quanzhou posee antiguos edificios religiosos entre los que figura la mezquita de Qingjing (siglo XI), una de las primeras construcciones de culto musulmán de toda China. También cuenta con tumbas islámicas y con un vasto conjunto de vestigios arqueológicos de todo tipo: edificios administrativos, muelles y embarcaderos de piedra importantes para el comercio y la defensa, elementos de la red local de transportes y talleres de cerámica y metalurgia, así como inscripciones, pagodas y puentes antiguos.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Quanzhou : emporium mondial de la Chine des Song et des Yuan © Quanzhou maritime Silk Road World Heritage Nomination Center
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Situé sur la côte sud-est de la Chine, le bien en série Quanzhou : emporium mondial de la Chine des Song et des Yuan illustre d’une manière exceptionnelle la structure spatiale qui combine production, transport et commercialisation avec les principaux facteurs institutionnels, sociaux et culturels qui contribuèrent à l’essor et à la prospérité spectaculaires de Quanzhou en tant que plaque tournante du commerce de l’est et du sud-est de l’Asie au cours des Xe-XIVe siècles de notre ère. Le système de l’emporium de Quanzhou des dynasties Song et Yuan était centralisé et impulsé par la ville située à la jonction de la rivière et de la mer, avec les océans au sud-est qui la reliaient au monde, avec des montagnes dans le lointain nord-ouest qui pourvoyaient à la production, et avec un réseau de transport par terre et par mer qui les reliait tous ensemble.

Les éléments constitutifs et les composant contributifs du bien comprennent des sites de bâtiments et structures administratifs, des édifices et statues religieuses, des sites et monuments culturels commémoratifs, des sites de production de céramique et de fer, et un réseau de transport formé de ponts, de quais et de pagodes qui guidaient les voyageurs. Ils reflètent de manière complète le caractère unique des structures maritimes territoriales, socio-culturelles et commerciales de la ville de Quanzhou des Song et des Yuan.

Critère (iv) : Quanzhou, emporium mondial de la Chine des Song et des Yuan illustre d’une manière exceptionnelle, à travers les éléments constitutifs, la structure territoriale intégrée et les principaux facteurs institutionnels, de transport, de production, de commercialisation et socio-culturels, qui en firent un emporium à l’échelle mondiale et une plaque tournante commerciale clé dans la phase extrêmement prospère du commerce maritime de l’Asie aux Xe-XIVe siècles de notre ère. Le bien témoigne des importantes contributions de Quanzhou au développement économique et culturel de l’Asie du sud et du sud-est.

Intégrité

Le bien en série comprend tous les composants et les attributs nécessaires qui reflètent Quanzhou en tant que premier emporium maritime du monde aux Xe – XIVe siècles de notre ère. Les éléments constitutifs et les composant contributifs du bien entretiennent d’étroits liens fonctionnels, sociaux, culturels et spatiaux entre eux, illustrant ensemble le système territorial intégré, ainsi que les aspects et facteurs clés du système commercial maritime de Quanzhou aux périodes Song et Yuan. L’environnement immédiat du bien, les vues importantes et les autres zones ou attributs soutenant la valeur du bien sont tous inclus dans la zone tampon ; les zones sensibles aux impacts visuels et l’environnement plus large témoignant d’une association globale avec le bien en série, sont tous inclus dans des zones délimitées de l’environnement plus large et sont placés sous une protection efficace. Les pressions dues au développement urbain, les impacts dus au changement climatique, les menaces naturelles et les pressions dues au tourisme semblent être maîtrisés d’une manière efficace, au travers d’une série de mesures de protection et de gestion.

Authenticité

La série dans son ensemble, comprenant des éléments constitutifs et des composant contributifs, traduit d’une manière crédible la configuration territoriale globale, les fonctions du système commercial historique, la structure sociale historique, et les informations historiques chronologiques de Quanzhou en tant qu’emporium maritime mondial pendant les périodes Song et Yuan. Les emplacements d’origine ont subsisté ; les informations sur les fonctions historiques peuvent être clairement reconnues et comprises ; les informations historiques sur les formes, matériaux, processus et mécanismes d’entretien traditionnel ainsi que les systèmes techniques sont reflétés dans des vestiges physiques et leurs archives historiques, de même que par les croyances ayant survécu et les traditions culturelles, qui sont portées par ces monuments et sites ; tout cela atteste le niveau élevé d’authenticité et de crédibilité des éléments constitutifs de la série. La preuve physique peut être confirmée par l’abondance de la documentation historique et des résultats de recherches chinoises et internationales.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Tous les éléments constitutifs du bien en série de Quanzhou relèvent de la protection des lois et règlements concernés aux niveaux national et provincial (la loi de la République populaire de Chine sur la protection des reliques culturelles et ses règlements d’application et la réglementation de la province du Fujian sur la protection et la gestion de biens culturels). Ils appartiennent tous à l’État et ont reçu des désignations de protection souvent multiples, comme en vertu des lois et règlements régissant les villes historiques et culturelles renommées, les questions religieuses, les questions maritimes, et les zones panoramiques. Les mécanismes d’entretien et de conservation traditionnels jouent un rôle actif à cet égard. Pour l’efficacité de la protection et de la gestion, la zone tampon et l’environnement plus large ont été incorporés dans le système de protection et de gestion du bien et sont couverts par le plan de gestion du bien en série de Quanzhou, préparé et mis en œuvre, et les règles de la province du Fujian pour la protection et la gestion des monuments et sites historiques de l’ancienne Quanzhou (Zayton), telles que révisées.

Le système de gestion du bien est conçu selon le mécanisme administratif de la Chine pour le patrimoine culturel et est incorporé dans un cadre administratif à quatre niveaux, national, provincial, ville/comté, et au niveau du bien. Il est basé sur les principes des responsabilités définies à différents niveaux, une administration à l’échelle locale, et une participation active de la communauté. Un système de gestion coordonné au niveau municipal intègre des mesures de gestion et des plans de mise en œuvre pour chaque élément constitutif de la série. Un groupe de travail pour la gestion se réunit une fois par trimestre et garantit une coordination globale. Les entités de gestion fournissent suffisamment de garanties financières, humaines et techniques et permettent une conservation continue et appropriée de l’authenticité et de l’intégrité du bien en série dans son ensemble et de chacun de ses éléments constitutifs. Une stratégie de protection et de gestion à long terme, précisant des exigences spécifiques, a été préparée pour la série et sa mise en œuvre progressive est déterminante pour l’efficacité générale de la gestion.

top