La « Réunion technique en ligne pour les biens libyens sur la Liste du patrimoine mondial en péril » vise à clarifier le processus d'élaboration de l'état de conservation souhaité en vue du retrait des biens libyens de la Liste du patrimoine mondial en péril (DSOCR). Prenant l’Ancienne ville de Ghadamès comme étude de cas, les participants analyseront la situation et mettront au point les bases de la proposition du DSOCR.

La réunion aura pour but d’analyser l'état de conservation du bien et mettra au point les bases de l'élaboration de DSOCR, des mesures correctives et du calendrier de leur mise en œuvre. Les participants seront les gestionnaires de sites des cinq biens du patrimoine mondial en Libye et les autorités nationales du Département des antiquités, des représentants du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, du Bureau de l'UNESCO à Rabat, de l'ICOMOS et de la Délégation permanente de la Libye auprès de l'UNESCO. Un processus de coordination à distance pour la révision et la rédaction du DSOCR est prévu et fera l’objet d'une deuxième réunion consacrée à l'examen et à la finalisation du DSOCR pour le bien.

Cette réunion est organisée avec le soutien du Gouvernement néerlandais et du Fonds du patrimoine mondial.