Du 25 au 29 novembre 2019, le Programme marin du patrimoine mondial organise un atelier dans le Parc national de Komodo (Indonésie) pour soutenir la gestion du composant marin de ce site du patrimoine mondial.

Bien qu'il soit certainement réputé principalement pour son Dragon de Komodo, ce Parc national abrite également un éventail impressionnant de coraux, poissons, oiseaux de mer, tortues et mammifères marins. 

L'atelier réunira des experts du réseau du Patrimoine mondial marin de l'UNESCO, notamment de la Grande Barrière de corail (Australie), des îles Galápagos (Équateur) et du Parc national de la rivière souterraine de Puerto Princesa (Philippines). L'atelier se concentrera sur la manière d'utiliser la valeur universelle exceptionnelle comme fil rouge du système de gestion d’un site, la surveillance et la recherche marine, le partage équitable des bénéfices et le zonage marin.

La Liste du patrimoine mondial comprend 50 sites marins répartis dans 37 pays. Les gestionnaires locaux de ces sites ont été confrontés à tous les problèmes imaginables auxquels sont confrontés nos océans tempérés et tropicaux, et beaucoup ont créé des solutions de pointe. L'exploitation de la vaste expertise du réseau permet d'accélérer la réalisation d'aires marines protégées durables dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations Unies pour 2030. L'expertise est partagée à travers le réseau par le biais de visites sur le terrain de site à site, de communications électroniques et de conférences mondiales triennales des gestionnaires.

Pour plus d'informations sur le réseau des gestionnaires du patrimoine mondial marin : http://whc.unesco.org/fr/marine-managers/