Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Administration
Assistance internationale
Budget
Communauté
Communication
Conservation
Convention du patrimoine mondial
Credibilité de la Liste du ...
Inscriptions sur la Liste du ...
Liste du patrimoine mondial en péril
Listes indicatives
Mécanisme de suivi renforcé
Méthodes et outils de travail
Orientations
Partenariats
Rapport périodique
Rapports
Renforcement des capacités
Valeur universelle exceptionnelle








2029 27 GA
2027 26 GA
2025 25 GA
2025 47 COM
2024 46 COM
2023 19 EXT.COM
2023 24 GA
2023 45 COM
2023 18 EXT.COM
2022 17 EXT.COM
2021 16 EXT.COM
2021 23 GA
2021 44 COM
2021 15 EXT.COM
2020 14 EXT.COM
2019 13 EXT.COM
2019 22 GA
2019 43 COM
2018 42 COM
2017 12 EXT.COM
2017 21 GA
2017 41 COM
2016 40 COM
2015 11 EXT.COM
2015 20 GA
2015 39 COM
2014 1 EXT.GA
2014 38 COM
2013 19 GA
2013 37 COM
2012 36 COM
2011 10 EXT.COM
2011 18 GA
2011 35 COM
2010 34 COM
2010 9 EXT.COM
2009 17 GA
2009 33 COM
2008 32 COM
2007 16 GA
2007 8 EXT.COM
2007 31 COM
2006 30 COM
2005 15 GA
2005 29 COM
2005 29 BUR
2004 7 EXT.COM
2004 7 EXT.BUR
2004 28 COM
2004 28 BUR
2003 14 GA
2003 27 COM
2003 27 BUR
2003 6 EXT.COM
2002 26 COM
2002 26 BUR
2001 25 COM
2001 25 EXT.BUR
2001 5 EXT.COM
2001 13 GA
2001 25 BUR
2000 24 COM
2000 24 EXT.BUR
2000 24 BUR(SPE)
2000 24 BUR
1999 23 COM
1999 23 EXT.BUR
1999 4 EXT.COM
1999 12 GA
1999 3 EXT.COM
1999 23 BUR
1998 22 COM
1998 22 EXT.BUR
1998 22 BUR
1997 21 COM
1997 21 EXT.BUR
1997 2 EXT.COM
1997 11 GA
1997 21 BUR
1996 20 COM
1996 20 EXT.BUR
1996 20 BUR
1995 19 COM
1995 19 EXT.BUR
1995 10 GA
1995 19 BUR
1994 18 COM
1994 18 EXT.BUR
1994 18 BUR
1993 17 COM
1993 17 EXT.BUR
1993 9 GA
1993 17 BUR
1992 16 COM
1992 16 BUR
1991 15 COM
1991 8 GA
1991 15 BUR
1990 14 COM
1990 14 BUR
1989 13 COM
1989 7 GA
1989 13 BUR
1988 12 COM
1988 12 BUR
1987 11 COM
1987 6 GA
1987 11 BUR
1986 10 COM
1986 10 BUR
1985 9 COM
1985 5 GA
1985 9 BUR
1984 8 COM
1984 8 BUR
1983 7 COM
1983 4 GA
1983 7 BUR
1982 6 COM
1982 6 BUR
1981 5 COM
1981 1 EXT.COM
1981 5 BUR
1980 3 GA
1980 4 COM
1980 4 BUR
1979 3 COM
1979 3 BUR
1979 2 BUR
1978 2 GA
1978 2 COM
1978 1 BUR
1977 1 COM
1976 1 GA

Décision 44 COM 7A.30
Nan Madol : centre cérémoniel de la Micronésie orientale (Micronésie (États fédérés de)) (C 1503)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/21/44.COM/7A,
  2. Rappelant la décision 43 COM 7A.43, adoptée à sa 43esession (Bakou, 2019),
  3. Accueille favorablement les informations actualisées fournies par l’État partie concernant les efforts déployés pour établir un système efficace de gestion et de protection du bien, et pour faire face aux pressions et menaces qui pèsent sur son état de conservation ;
  4. Note avec satisfaction que des financements pour un programme de mise en œuvre de deux ans sont sollicités auprès du Département d’État américain par le biais de son « programme de grandes subventions du Fonds des ambassadeurs pour la préservation culturelle » ;
  5. Note que l’État partie fournit très peu de détails sur les ouvrages de pierre, qui sont l’attribut essentiel de la valeur universelle exceptionnelle (VUE), et que la restauration des maçonneries effondrées est probablement impossible étant donné la taille des colonnes et des blocs et pourrait être interdite par le contexte culturel ;
  6. Considère qu’une politique de non-intervention ne peut être soutenue si cela conduit avec le temps à la dégradation des attributs, et demande à l’État partie de déterminer d’urgence quelles parties des ouvrages de pierre peuvent être suivies en toute sécurité et quelles parties nécessitent des interventions pour assurer leur sécurité et leur stabilité ;
  7. Accueille également favorablement l’élaboration d’un plan de conservation durable permettant au bien d’atteindre la durabilité en matière de gestion de la végétation, de gestion du site et d’interprétation par des actions à court, moyen et long terme sur cinq ans, mais prie instamment l’État partie de veiller à ce que ce plan traite de l’interaction complexe entre la détérioration des ouvrages de pierre, la végétation et la gestion des canaux, et demande à l’État partie de fournir des informations en retour sur cette question dans son futur rapport sur l’état de conservation, car la stabilité et la résilience des ouvrages de pierre sont étroitement liées aux questions d’accès ;
  8. Note avec préoccupation que le récent rapport de la Cultural Site Research and Management Foundation (CSRM) confirme que le bien se détériore à un rythme alarmant, et ce, malgré les avancées réalisées pour faire face à certaines des pressions les plus urgentes, et souligne le fait que l’empiétement de la végétation est la principale cause de détérioration de la maçonnerie, ce qui souligne la nécessité du plan de conservation durable ;
  9. Réitère sa demande à l’État partie visant à élaborer dès que possible une stratégie touristique durable et de la soumettre au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives ;
  10. Regrette que les travaux d’aménagement d’un complexe touristique sur l’île de Nahnningo (au sein de la zone tampon) aient commencé avant l’établissement de cette stratégie et en l’absence d’évaluation d’impact sur le patrimoine (EIP), demande également à l’État partie de stopper l’aménagement de ce projet de complexe touristique jusqu’à ce que l’EIP ait été élaborée et que les questions soulevées dans l’examen technique de l’ICOMOS aient été traitées, et demande en outre à l’État partie de soumettre cette EIP au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives avant toute reprise des travaux ;
  11. Encourage vivement l’État partie à fournir régulièrement des informations actualisées au Centre du patrimoine mondial, et à poursuivre ses efforts de manière hautement prioritaire, notamment :
    1. Pérenniser le poste de « gestionnaire du bien »,
    2. Finaliser et promulguer la loi LB392 visant à assurer la protection juridique du bien et à créer le Nan Madol Trust,
    3. Achever et finaliser le plan de conservation durable, le plan de gestion du site et le plan d’interprétation du bien, et les soumettre au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives,
    4. Élaborer le plan touristique et mettre en œuvre un programme de tourisme durable qui inclut des activités et des destinations au-delà du bien, et soumettre ce plan au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives,
    5. Établir les processus d’EIP dans le cadre du système de gestion,
    6. Mettre en œuvre les actions à court terme déterminées en matière de gestion de la végétation dans les zones les plus prioritaires du bien,
    7. Mettre au point des mesures pour déblayer les canaux et améliorer leur hydrologie,
    8. Élaborer et mettre en œuvre un système de suivi de la santé des mangroves intégré au plan de gestion ;
  12. Note par ailleurs la nécessité de poursuivre la coopération internationale et les partenariats afin de développer la capacité à long terme de l’État partie, de l’État de Pohnpei et des communautés locales à conserver et gérer le bien, et encourage l’État partie à continuer à nouer des collaborations qui permettront la création d’un programme spécifique de renforcement des capacités, comme recommandé par la mission de suivi réactif de 2018 et le projet de plan de conservation ;
  13. Demande par ailleurs à l’État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial des informations détaillées sur tout projet susceptible d’avoir un impact sur la VUE du bien et sur toute EIP réalisée conformément au Guide de l’ICOMOS de 2011 sur les EIP pour les biens culturels du patrimoine mondial, et conformément au paragraphe 172 des Orientations, pour examen par les Organisations consultatives, avant qu’une décision difficilement réversible ne soit prise et/ou qu’un quelconque projet ne soit mis en œuvre ;
  14. Appelle la communauté internationale à fournir un soutien technique et financier pour la sauvegarde du bien, en coopération avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ;
  15. Demande de plus à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1erfévrier 2022, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 45e session ;
  16. Décide de maintenir Nan Madol : centre cérémoniel de la Micronésie orientale (Micronésie (États fédérés de)) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.
Documents
WHC/21/44.COM/18
Rapport des décisions adoptées lors de la 44e session étendue du Comité du patrimoine mondial
Contexte de la Décision
WHC-21/44.COM/7A
top