Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Administration
Assistance internationale
Budget
Communauté
Communication
Conservation
Convention du patrimoine mondial
Credibilité de la Liste du ...
Inscriptions sur la Liste du ...
Liste du patrimoine mondial en péril
Listes indicatives
Mécanisme de suivi renforcé
Méthodes et outils de travail
Orientations
Partenariats
Rapport périodique
Rapports
Renforcement des capacités
Valeur universelle exceptionnelle








2024 47 COM
2023 24 GA
2023 46 COM
2022 45 COM
2021 16 EXT.COM
2021 23 GA
2021 44 COM
2021 15 EXT.COM
2020 14 EXT.COM
2019 13 EXT.COM
2019 22 GA
2019 43 COM
2018 42 COM
2017 12 EXT.COM
2017 21 GA
2017 41 COM
2016 40 COM
2015 11 EXT.COM
2015 20 GA
2015 39 COM
2014 1 EXT.GA
2014 38 COM
2013 19 GA
2013 37 COM
2012 36 COM
2011 10 EXT.COM
2011 18 GA
2011 35 COM
2010 34 COM
2010 9 EXT.COM
2009 17 GA
2009 33 COM
2008 32 COM
2007 16 GA
2007 8 EXT.COM
2007 31 COM
2006 30 COM
2005 15 GA
2005 29 COM
2005 29 BUR
2004 7 EXT.COM
2004 7 EXT.BUR
2004 28 COM
2004 28 BUR
2003 14 GA
2003 27 COM
2003 27 BUR
2003 6 EXT.COM
2002 26 COM
2002 26 BUR
2001 25 COM
2001 25 EXT.BUR
2001 5 EXT.COM
2001 13 GA
2001 25 BUR
2000 24 COM
2000 24 EXT.BUR
2000 24 BUR(SPE)
2000 24 BUR
1999 23 COM
1999 23 EXT.BUR
1999 4 EXT.COM
1999 12 GA
1999 3 EXT.COM
1999 23 BUR
1998 22 COM
1998 22 EXT.BUR
1998 22 BUR
1997 21 COM
1997 21 EXT.BUR
1997 2 EXT.COM
1997 11 GA
1997 21 BUR
1996 20 COM
1996 20 EXT.BUR
1996 20 BUR
1995 19 COM
1995 19 EXT.BUR
1995 10 GA
1995 19 BUR
1994 18 COM
1994 18 EXT.BUR
1994 18 BUR
1993 17 COM
1993 17 EXT.BUR
1993 9 GA
1993 17 BUR
1992 16 COM
1992 16 BUR
1991 15 COM
1991 8 GA
1991 15 BUR
1990 14 COM
1990 14 BUR
1989 13 COM
1989 7 GA
1989 13 BUR
1988 12 COM
1988 12 BUR
1987 11 COM
1987 6 GA
1987 11 BUR
1986 10 COM
1986 10 BUR
1985 9 COM
1985 5 GA
1985 9 BUR
1984 8 COM
1984 8 BUR
1983 7 COM
1983 4 GA
1983 7 BUR
1982 6 COM
1982 6 BUR
1981 5 COM
1981 1 EXT.COM
1981 5 BUR
1980 3 GA
1980 4 COM
1980 4 BUR
1979 3 COM
1979 3 BUR
1979 2 BUR
1978 2 GA
1978 2 COM
1978 1 BUR
1977 1 COM
1976 1 GA

Décision CONF 001 VIII.2
Angkor (Cambodge)

Le Comité, à sa seizième session, a inscrit le site d'Angkor, avec ses ensembles monumentaux et sa zone archéologique, tel qu'il est décrit dans le "Périmètre de protection" accompagnant le rapport de l'ICOMOS, sur la Liste du patrimoine mondial. Le Comité a cependant noté que le Cambodge a été placé depuis les Accords de Paris, en juillet 1991, sous l'administration provisoire des Nations Unies. Dans le souci de faire face aux problèmes urgents de conservation avec célérité et efficacité, le Comité a décidé d'inscrire Angkor sur la Liste du patrimoine mondial en péril et a demandé aux autorités des Nations Unies et du Cambodge concernées de prendre les mesures nécessaires pour que soient remplies les conditions suivantes :

i) législation de protection adéquate promulguée ;

ii) établissement d'une agence nationale de protection avec personnel adéquat ;

iii) établissement de limites permanentes basées sur le projet du PNUD ;

iv) définition des zones tampons significatives ;

v) établissement de la surveillance et de la coordination de l'effort international de conservation.

Au cours de la présente session, le Bureau a été informé par le représentant de l'UNESCO au Cambodge du stade de mise en oeuvre de la recommandation du Comité depuis sa dernière session. Une législation d'ensemble, "Décision sur la protection du patrimoine culturel national", a été adoptée par le Conseil national suprême au cours de sa réunion du 10 février 1993 et a pris effet immédiatement.

Un organisme supra-ministériel, "L'Autorité de protection du patrimoine national du Cambodge" (NHPAC), dirigé par SAR le prince Norodom Sihanouk, a été solennellement créé le 10 février 1993, par décision du Conseil suprême du Cambodge.

Le conseil d'administration de cet organisme a été nommé et les autres postes seront bientôt pourvus. On estime qu'ils seront opérationnels à partir de septembre 1993.

L'UNESCO a créé, avec des fonds provenant du PNUD et de Suède et avec l'assistance technique du Service des parcs nationaux des États-Unis d'Amérique, de la Fondation Angkor de Hongrie, du Département des Beaux-arts de Thaïlande, de l'Ecole Française d'Extrême-Orient et du Fonds mondial pour la nature (UICN) un "Plan de gestion des zones et de l'environnement" (ZEMP) pour la zone d'Angkor. L'analyse des données a permis de définir une "Zone culturelle d'Angkor" correspondant au bassin hydrographique de l'ancienne capitale khmère. A l'intérieur de cette zone, on a délimité deux grandes parcelles "protégées" ou "réservées". L'une, provisoirement intitulée "Parc archéologique d'Angkor", est concentrée sur le centre de l'ensemble monumental ; l'autre, le "Parc Phnom Kulen", comprend le Mont Kulen, très important sur le plan de l'environnement, ainsi que plus de 100 monuments importants datant du tout début de l'Empire. De plus, à l'intérieur de la zone culturelle d'Angkor, de petits parcs satellites ont été délimités autour de l'ensemble monumental de Banteany Srei et Phnom Krom. On a également délimité plus de 500 "Zones spéciales d'intérêt archéologique" (SAAC), dont beaucoup ont été récemment découvertes grâce au projet ZEMP, ainsi que des "Zones écologiquement sensibles" (ESZs), des "Zones de conservation urbaine" (UCZs) et des zones de développement urbain.

En plus de ses définitions des zones protégées/réservées et des zones tampons adjacentes, le projet ZEMP a mis au point des réglementations et des orientations pour la gestion, non seulement pour le site du patrimoine mondial, mais aussi pour une zone adjacente plus étendue à l'intérieur de laquelle les activités liées au développement pourraient avoir des effets néfastes sur la conservation du site d'Angkor lui-même.

Les recommandations et les options de la politique du projet ZEMP ont déjà été approuvées sur le plan technique par les autorités cambodgiennes et sont actuellement en cours de discussion sur le plan politique. L'adoption formelle des recommandations du projet ZEMP ne sera peut-être pas possible avant la formation d'un nouveau gouvernement national, prévue pour septembre ou octobre 1993.

Une unité de suivi/coordination favorisant les efforts en matière de conservation, a été établie par le Directeur général de l'UNESCO au sein de la Division du patrimoine physique. Une réunion consultative d'experts internationaux sur Angkor s'est réunie en avril dernier à Siem Reap. Le Bureau a exprimé toute sa satisfaction devant le travail entrepris en si peu de temps dans un contexte politique actuellement critique.

Code de la Décision
CONF 001 VIII.2
Thèmes
Conservation
États Parties 1
Biens 1
Année
1993
Rapports sur l'état de conservation
1993 Angkor
Documents
WHC.93/CONF.002/2
Rapport du rapporteur
Contexte de la Décision
WHC-93/CONF.002/2
top