English Français

Assistance Internationale

ref: 2005
Atelier international bipartite sur la gestion durable des massifs de l’espace transfrontalier du Nimba

Côte d'Ivoire
État partie
30 000 USD
Montant approuvé
2 mars 2010
Date de décision
Réserve naturelle intégrale du mont Nimba (17/05/2007) © UNESCO / Guy Debonnet
Objectifs

La Réserve naturelle intégrale du mont Nimba est un bien transfrontalier Côte d’Ivoire/Guinée, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial dès 1981 et sur la Liste du patrimoine mondial en péril depuis 1992, en particulier en raison des menaces liées à l'exploitation minière.

La normalisation de la situation socio-politique en Côte d’Ivoire en 2009-2010 a permis aux autorités de renouer le contact avec les partenaires internationaux et les gestionnaires de la partie guinéenne en vue de faire l’état des lieux de la gestion du massif des Monts Nimba et de relancer le dossier de la gestion durable et transfrontalière dudit massif. En 2009, le Comité du patrimoine mondial avait également demandé à la Guinée et à la Côte d'Ivoire d'organiser une nouvelle réunion tripartite avec le Liberia, les Monts Nimba s'étendant aussi partiellement sur ce pays. 

L’atelier prévu est le 3ème d’une série débutée en 2001, dans le cadre d'un processus visant à élaborer une vision commune en faveur de la conservation des Monts Nimba, débouchant sur une stratégie de communication, de coordination et de planification entre les trois pays (Côte d’Ivoire, Guinée et Liberia) pour une gestion efficace du site.

Résultats

Le 3ème atelier trinational s'est tenu à Man en Côte d’Ivoire les 06 et 07 décembre 2011. Cette rencontre a réuni 57 participants venus de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et du Liberia, ainsi que des représentants d’ONG et des partenaires nationaux et internationaux comme FFI (Fauna & Flora International), UICN (Union internationale de conservation de la nature), WCF (Wild Chimpanzee Foundation), etc.

A l’issue de cet atelier, une Déclaration de Man sur la Gestion Tripartite des Monts Nimba a été adoptée. Dans cette Déclaration, les autorités de gestion des trois composantes du massif s’engagent à mettre en place un mécanisme tri-national de suivi des actions à mener pour la conservation durable du massif, et à soumettre un projet d’accord-cadre à leurs gouvernements respectifs. Cet accord permettra de créer un cadre de concertation annuelle ainsi qu’un comité technique. L’article 4 de cet accord prévoit l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de gestion transfrontalière des Monts Nimba. Ce plan de gestion sera suivi par la mise en place d’un cadre juridique tripartite du bien et de ses zones d’influences.

Les participants ont également validé un plan de gestion simplifié de la réserve naturelle intégrale du Mont Nimba pour la partie du bien situé en Côte d’Ivoire, sous réserve des observations faites au cours de l’atelier. Enfin ils ont proposé l’extension du site de patrimoine mondial à la partie libérienne du Mont Nimba.

Côte d'Ivoire
Décision : Approuvé
Décision par : Président
Montant approuvé: 30 000 USD
Date de décision: 2 mars 2010
Montant demandé: 29 900 USD
Type d'assistance : Natural / Conservation
Modalité : Formation
Post conflit : Oui
Banque mondiale : LIC
Référence : 2005