Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Préservation de la Ville historique de Grand-Bassam

Zone géographique
Afrique

Suite aux inondations d’octobre 2019 qui avaient envahi les principales artères de la Ville historique (zone résidentielle, administrative et commerciale) ainsi que le village N’zima qui a été le plus endommagé, une mission d’urgence financée par le Fonds d’Urgence pour le patrimoine de l’UNESCO, a été déployée du 25 au 30 novembre 2019 afin d’évaluer les dommages et définir les mesures de sauvegarde à prendre.

La Ville historique de Grand-Bassam est inscrite sur la Liste du patrimoine mondial depuis 2012. Première capitale coloniale portuaire, économique et juridique du pays de la fin du XIXème siècle à la première partie du XXème siècle, la Ville historique de Grand-Bassam est un exemple urbain colonial qui témoigne des relations sociales complexes entre les européens et les africains puis du mouvement en faveur de l’indépendance. 

Elle offre d’une part une architecture et un urbanisme colonial fonctionnaliste adaptés aux conditions climatiques et suivant les préoccupations hygiénistes de l’époque, d’autre part un village de pêcheur N’zima qui met en évidence la permanence des cultures autochtones.

Objectifs

Ce projet, afin de répondre aux différentes décisions et recommandations faites par l’UNESCO et en prévention d’autres catastrophes climatiques, vise à la mise en œuvre de mesures pour assurer une gestion durable des attributs qui ont concouru à l’inscription de la Ville historique de Grand-Bassam, à travers l’élaboration d’un inventaire complet et d’un plan cadastral du bien, et la mise à jour du plan de conservation et de gestion du site. Il s’agira plus spécifiquement de répondre aux objectifs suivants :

Inventaire complet et plan cadastral des bâtiments et lots non bâtis ;

Cartographie des dommages et zones d’intervention prioritaires ;

Mise à jour du plan de gestion et de conservation en incluant un plan de gestion des risques et des catastrophes de façon inclusive et participative ;

Surveiller le suivi des travaux de reconstruction et/ou restauration des bâtiments endommagés ;

Communication et sensibilisation du public (formation des guides et de la population aux valeurs (VUE) du bien et à la gestion des risques, publication d’un Guide d’interventions, organisation d’un chantier-école « Jeunes aux métiers du patrimoine »).

État d’avancement

  • Rapport de mission d'urgence finalisé
  • Rapport, plan d'intervention d'urgence + projet présentés au Vice-président de la Côte d'Ivoire
  • Mise à jour du plan de gestion et de conservation et inclusion d'un plan de gestion des risques et des catastrophes : Depuis août 2020, le Bureau de l'UNESCO à Abidjan, en collaboration avec le Ministère de la Culture et de la Francophonie et la Mairie de Grand-Bassam, a initié " Les rencontres de Grand-Bassam " pour permettre des échanges entre toutes les parties prenantes de la ville historique de Grand-Bassam, à savoir les propriétaires privés, le comité de gestion local, la Commission du permis de construire, ainsi que les secteurs privé et public. Les rencontres avec les communautés Abouré, Ehè et Nzima Kôtôkô, les habitants de la Cité historique, les ONG ont eu lieu en février 2021. Ces rencontres ont permis non seulement de faire le point sur l'ancien plan de conservation et de gestion, mais aussi de recueillir des propositions pour un nouveau plan de gestion et de conservation plus opérationnel et inclusif.
  • Un atelier participatif et inclusif pour la révision du plan de conservation et de gestion, incluant un plan de gestion des risques et des catastrophes, a été organisé en mars 2021.
  • Finalisation de l'inventaire + registre : Un consultant a été recruté et anime une équipe pluridisciplinaire pour l'inventaire du patrimoine culturel des bâtiments d'intérêt patrimonial et des espaces non bâtis de la ville historique de Grand-Bassam. Une séance de présentation des résultats des travaux a eu lieu le jeudi 7 janvier 2021. Cette activité comprenait également la cartographie des dégâts et des zones d'intervention prioritaires.
  • Formation des guides, sensibilisation de la population : Une séance de travail avec le Directeur en charge du Tourisme à Abidjan a eu lieu le 22 décembre 2020, pour échanger sur le contenu de la formation. Un module est en cours d'élaboration pour la formation des guides en mars/avril 2021.
  • Engagement du gouvernement de la Côte d'Ivoire : Suite à sa récente nomination en avril 2021, la nouvelle ministre de la culture et des arts et spectacles, S.E. Mme Harlette Badou N'GUESSAN KOUAME a rencontré le chef du bureau de l'UNESCO à Abidjan le lundi 03 mai 2021. Ce fut l'occasion de réaffirmer l'engagement du gouvernement en faveur de la conservation de Grand-Bassam pour discuter notamment de la gestion de la Ville historique de Grand-Bassam et des travaux en cours d'ouverture de l'embouchure du fleuve Comoé. Elle a été suivie d'une visite conjointe à Grand-Bassam le lundi 10 mai 2021 pour faire le point sur l'état d'avancement du projet d'inspection de l'avancement des travaux d'ouverture de l'embouchure du fleuve. Il est à noter que les travaux d'ouverture de l'embouchure de la Comoé sont très avancés et l'UNESCO a demandé lors de cette visite une réunion avec la structure de gestion, réunion également demandée par le Centre du patrimoine mondial et les instances consultatives. Une réunion devrait être possible à la mi-juin 2021.
  • Mise à jour et révisions du plan de gestion et de conservation et inclusion d'un plan de gestion des risques et des catastrophes : Le nouveau plan de gestion, incluant la stratégie du plan de gestion des risques et des catastrophes, a été présenté à l'ensemble des acteurs en charge de la Cité historique de Grand-Bassam en juillet 2021 en vue de sa finalisation. Le nouveau projet de plan a été soumis à l'examen technique de l'ICOMOS en novembre 2021, lequel a été fourni en janvier 2022. Les autorités de Côte d'Ivoire sont en train d'intégrer les recommandations et de mettre à jour le Plan de gestion et de conservation pour une finalisation en juin 2022.
  • Finalisation de l'inventaire + cadastre : L'inventaire a été finalisé et l'atelier de validation de l'inventaire a eu lieu en juillet 2021. Une proposition de plan cadastral basée sur les résultats de l'inventaire est finalisée. Cet inventaire a également permis d'entreprendre une cartographie des dégâts et des zones d'intervention prioritaires.
  • Formation des guides et sensibilisation du public :  Les participants ont été identifiés dans les communautés et les modules pour la formation des guides sont maintenant disponibles. 20 jeunes (femmes et hommes) issus des différentes communautés de Grand-Bassam ont été formés au guidage touristique le 01 juillet 2021. La campagne de sensibilisation de la communauté a été réalisée avec l'aide d'un artiste/comédien afin de contribuer à améliorer la connaissance du bien ;
  • Le rapport sur le suivi des travaux de restauration de la Maison du patrimoine (Ex-hôtel de Douane et Poste) a été réalisé par des architectes et et transmis par le Cabinet d'architecte Coffi & Diabaté Group. Ces travaux ont également fait l'objet d'une revue technique par l'ICOMOS en avril 2022.
  • Afin de guider les propriétaires publics et privés, il est prévu de mettre à jour et de publier le guide d'intervention "Grand-Bassam - Intervenir sur le site historique : conseils et prescriptions" élaboré par CRAterre.
Ce projet a contribué à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), notamment les cibles 11.3, 11.4, 11.5 et 11.b de l'ODD 11 (Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables).




Partenaires

  • Nationaux : Ministère de la Culture et de la Francophonie, Mairie de Grand-Bassam, Secrétariat Exécutif/Maison du Patrimoine, Comité local de gestion, Commission des permis de construire, État partie de Côte d’Ivoire ;
  • Internationaux : Bureau de l’UNESCO à Abidjan, Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO

Le projet est rendu possible grâce à l’appui financier du gouvernement norvégien.

Biens du patrimoine mondial (1)
États parties (1)
Zone géographique
Afrique
top