English Français

Améliorer la conservation des éléphants dans le complexe du Parc national du W du Bénin

Suivi écologique des éléphants dans le Parc National du W du Bénin au sein du complexe W-Arly-Pendjari (WAP)

© DPNP - Matthias KUNERT

Le Parc national du W du Bénin dans le complexe W-Arly-Pendjari (WAP) abrite l'une des plus importantes populations d'éléphants d'Afrique de l'Ouest, malheureusement en déclin constant, principalement en raison de l'insécurité dans la région Sahel et du braconnage qui alimente le commerce national et international de l'ivoire. L'absence d'un système de surveillance efficace et la déforestation croissante continuent de menacer la conservation du domaine vital de cette population clé d'éléphants.

En réponse aux problèmes évoqués, le projet financé par la Norvège vise à développer un système efficace de suivi des éléphants à l'aide de colliers satellitaires, et à assurer la protection globale de l'habitat en renforçant le système de surveillance. 

Le complexe W-Arly-Pendjari (WAP) est une zone protégée transfrontalière et un site du patrimoine mondial de l'UNESCO couvrant trois pays : Bénin, Burkina Faso et Niger. Inscrit en 1996, le site a été étendu au complexe W-Arly-Pendjari (WAP) en 2017, un paysage transfrontalier d'importance mondiale représentant le plus grand écosystème sauvage intact d'Afrique de l'Ouest.

Objectifs

Développer un système efficace de suivi des éléphants

Cette première phase portera sur huit colliers satellites pour suivre les déplacements de huit groupes d'éléphants, de jour comme de nuit, dans le parc national du W du Bénin. Une deuxième phase de pose de colliers sera organisée en 2021 pour 7 groupes d'éléphants supplémentaires.

Assurer la protection globale de l'habitat

Suivi de la réduction des perturbations humaines qui dégradent l'habitat ou dérangent les éléphants, renforcer le système de surveillance en utilisant les informations fournies par le collier satellite.

État d’avancement

  • Lancement du projet prévu en septembre 2020
  • Le partenaire d'exécution a été identifié en consultation avec l'État partie et le dossier a été élaboré et approuvé par l'UNESCO. Suite à cette approbation, un accord entre les partenaires de mise en œuvre et le Réseau des parcs africains (APN) a été publié en septembre 2020.
  • Du 24 novembre au 12 décembre 2020, l'APN a mené au Bénin la plus grande initiative régionale pour l'installation de colliers satellites sur un total de 25 éléphants et 14 antilopes dans ce grand complexe transfrontalier. En vue de sauvegarder la valeur universelle exceptionnelle du bien, cette initiative visait à accroître la surveillance et à assurer la protection de ces espèces dans les parcs nationaux de la Pendjari et du W, qui sont des composantes du site du patrimoine mondial du complexe W-Arly-Pendjari (Bénin, Burkina Faso, Niger). Les deux parcs sont gérés par l'association à but non lucratif African Parks dans le cadre d'un partenariat avec le ministère du cadre de vie et du développement durable, l'Agence nationale pour la promotion du patrimoine et le développement du tourisme (ANPT) et le Centre national de gestion des réserves de faune (CENAGREF).
  • L'initiative de colliers a été soutenue par l'UNESCO avec un financement de la Norvège et du Elephant Crisis Fund for W National Park-Benin ; et le soutien de la Fondation Wyss, du Elephant Crisis Fund, de la Wildcat Foundation, du FSOA, de la National Geographic Society for Pendjari National Park.
  • Les vidéos de ce colmatage peuvent être visionnées ci-dessous :

Partenaires

African Parks Network (APN) et l’État partie du Bénin.

Ce projet est rendu possible
grâce au soutien financier du gouvernement de la Norvège.