Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Mont-Saint-Michel et sa baie

France
Facteurs affectant le bien en 1997*
  • Erosion et envasement / dépôt
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Ensablement de la Baie
  • Nécessité de redéfinir le périmètre du site inscrit
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1997
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1997**
Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1997
La Commission nationale française auprès de l'UNESCO a présenté au Secrétariat un rapport préparé par le ministère de l'Equipement concernant un programme de réhabilitation du caractère maritime du Mont-Saint-Michel. Ce programme prévoit un plan directeur pour la zone concernée et le remplacement de la digue par un pont, ainsi que le transfert du parking des visiteurs. Le Bureau a pris note du rapport et a félicité les autorités françaises de ce programme de réhabilitation qui améliorera considérablement l'intégrité du site du patrimoine mondial.
Action requise
Il a prié l'Etat partie de tenir le Comité informé de l'avancement de la mise en oeuvre de ce projet.
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1997

Le Secrétariat a reçu un rapport de la Commission nationale française, préparé par le ministère de l'Equipement, concernant un programme de réhabilitation du caractère maritime du Mont-Saint-Michel. Ce programme sur 7 ans prévoit entre autres le remplacement de la digue sur mille mètres par un pont, le transfert du parking à deux kilomètres du Mont et un système de transport public amélioré. Ces mesures sont prévues dans le contexte d'un plan directeur pour la zone de la baie du Mont-Saint-Michel. Les études de recherche et de procédure prendront 3-4 ans et les travaux devraient durer 3-4 ans.

Décisions adoptées par le Comité en 1997
21 COM VII.C.55
Rapports sur l'état de conservation de biens culturels dont le Comité a pris note

VII.55 Le Comité a pris note des décisions de la 21e session extraordinaire du Bureau concernant les biens culturels qui suivent, tels qu'ils figurent dans le rapport de la session du Bureau (documents de travail WHC-97/CONF.208/4B Section III.C.c) :

Site archéologique de Joya de Ceren (El Salvador)

Vieille ville de Ségovie et son aqueduc (Espagne)

Le Canal du Midi (France)

Mont-Saint-Michel et sa baie (France)

Bâtiments traditionnels asante (Ghana)

Site maya de Copan (Honduras)

Fort d'Agra, Taj Mahal, Fatehpur Sikri (Inde)

Quseir Amra (Jordanie)

Ville de Luang Prabang (République populaire démocratique lao)

Cité préhispanique de Teotihuacan (Mexique)

Ile de Mozambique (Mozambique)

Itchan Kala, Centre historique de Boukhara (Ouzbékistan)

Mohenjo Daro (Pakistan)

Eglises baroques des Philippines (Philippines)

Sites culturels du patrimoine mondial au Sri Lanka

Ancienne ville de Damas (République arabe syrienne)

Zones historiques d'Istanbul (Turquie)

Shibam et Zabid (Yémen)

Le Bureau pourrait souhaiter adopter le texte suivant et le transmettre au Comité pour qu'il en prenne note :

"le Bureau prend note du rapport et félicite les autorités françaises du programme de réhabilitation qui améliorera considérablement l'intégrité du site du patrimoine mondial. Il prie l'Etat partie de tenir le Comité informé de l'avancement de la mise en œuvre de ce projet."

Année du rapport : 1997
France
Date d'inscription : 1979
Catégorie : Culturel
Critères : (i)(iii)(vi)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top