English Français

Basilique et colline de Vézelay

Vézelay, Church and Hill

Shortly after its foundation in the 9th century, the Benedictine abbey of Vézelay acquired the relics of St Mary Magdalene and since then it has been an important place of pilgrimage. St Bernard preached the Second Crusade there in 1146 and Richard the Lion-Hearted and Philip II Augustus met there to leave for the Third Crusade in 1190. With its sculpted capitals and portal, the Madeleine of Vézelay – a 12th-century monastic church – is a masterpiece of Burgundian Romanesque art and architecture.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Basilique et colline de Vézelay

Peu après sa fondation au IXe siècle, le monastère bénédictin a acquis les reliques de sainte Marie-Madeleine et devint, depuis lors, un haut lieu de pèlerinage. Saint Bernard y prêcha la deuxième croisade (1146). Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste s'y retrouvèrent au départ de la troisième croisade (1190). La basilique Sainte-Madeleine, église monastique du XIIe siècle, est un chef-d'œuvre de l'art roman bourguignon tant par son architecture que par ses chapiteaux et son portail sculptés.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

بازيليك وتلة فيزيلاي

بعد تشييده في القرن التاسع عشر بفترة وجيزة، استحوذ الدير التابع للرهبان البندكتيين ذخائر القديسة ماري-مادلين وأصبح، منذ ذلك الحين، مكاناً مرموقا يقصده الحجيج. وقد بشر فيه القديس برنار بحربه الصليبية الثانية (عام 1146)، فيما اهتدى إليه كلّ من ريشار قلب الأسد وفيليب أوغست في بداية الحملة الصليبية الثالثة (عام 1190). تُعتبر بازيليك القديسة مادلين، وهي كنيسة رهبانية تعود للقرن الثاني عشر، إحدى تُحف الفن الروماني البرغونيّ النادرة سواء من حيث هندستها أو من حيث بواباتها أو مداخلها المنحوتة.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

韦兹莱教堂和山丘

韦兹莱本笃会修道院建于公元9世纪,建成不久后便安置了圣女玛丽亚·马德莱娜(St Mary Magdalene)遗体,从此便成了朝圣要地。1146年,圣贝尔纳多(St Bernard)在此为第二次十字军东征进行了布道。1190年勇猛善战的狮心王理查德和菲利浦二世奥古斯都在此相会,然后踏上了第三次十字军东征的路途。韦兹莱的马德莱大教堂是12世纪的一个修道院式的教堂,柱头和正门都有精美雕刻,是勃艮第罗马式艺术和建筑杰作。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Церковь и холм в Везле

Вскоре после своего основания в IX в. бенедиктинский монастырь в Везле приобрел мощи Св. Марии Магдалины и с тех пор стал важным местом паломничества. Св. Бернар провозгласил здесь начало Второго крестового похода, а Ричард Львиное Сердце и Филипп II Август встретились в 1190 г. перед отправлением в Третий поход. Церковь Мадлен в Везле – монастырская церковь XII в. – является шедевром бургундского романского искусства и архитектуры.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Basílica y colina de Vézelay

Poco después de su fundación en el siglo XI, el monasterio benedictino de Vézelay adquirió las reliquias de Santa María Magdalena y se convirtió en un importante lugar de peregrinación. Aquí fue donde predicó San Bernardo la segunda cruzada (1146), y también donde se encontraron Ricardo Corazón de León y el rey Felipe Augusto de Francia para emprender la tercera (1190). Con su pórtico y capiteles magníficamente esculpidos, la basílica de Santa María Magdalena, iglesia monástica del siglo XII, es una obra maestra del arte y la arquitectura románicas borgoñonas.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

ヴェズレーの教会と丘

source: NFUAJ

Kerk en heuvel van Vézelay

De Benedictijnse kloostergemeenschap van Vézelay werd in de 9e eeuw gesticht. Kort daarna verwierf het de relikwieën van de heilige Maria Magdalena en vanaf dat moment is het een belangrijk pelgrimsoord geweest. Sint Bernard riep er in 1146 op tot de Tweede Kruistocht en de Engelse koning Richard Leeuwenhart en de Franse koning Philips II Augustus ontmoetten elkaar op deze plek bij het vertrek voor de Derde Kruistocht in 1190. De Madeleine van Vézelay – een 12e-eeuwse kloosterkerk – is een meesterwerk van de Bourgondische romaanse kunst en architectuur, met zijn gebeeldhouwde kapitelen en portaal.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Basilique et colline de Vézelay (France) © UNESCO
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

La basilique Saint-Marie-Madeleine est une ancienne abbatiale française établie à Vézelay en Bourgogne-Franche-Comté, dans le département de l’Yonne. Situé sur une haute colline, encore nommée « colline éternelle », ce haut lieu de la chrétienté du Moyen Âge s’aperçoit de très loin.

Établie au IXe siècle comme abbaye bénédictine, l’église devint célèbre au milieu du XIe siècle quand la croyance se répandit qu’elle détenait les reliques de Sainte-Marie-Madeleine. Elle devint alors un haut lieu de pèlerinage, d’autant plus fréquenté qu’il était situé sur une des routes menant à Saint-Jacques-de-Compostelle. La ville profita de l’affluence des pèlerins car, au XIIe siècle, sa population s’élevait entre 8 000 et 10 000 habitants, nombre considérable pour l’époque. Vézelay devint alors un centre de grande importance pour l’Occident. En 1146, Saint Bernard y prêcha la deuxième croisade devant le roi Louis VII, la reine Aliénor et une foule de nobles, prélats et gens rassemblés sur la colline. En 1190, Richard Cœur-de-Lion et Philippe-Auguste s'y retrouvèrent au départ de la troisième croisade. En 1217, François d’Assise choisit la colline de Vézelay pour fonder le premier établissement franciscain en sol français.

La basilique Sainte-Marie-Madeleine est également un chef-d'œuvre de l'art roman bourguignon tant par son architecture que par ses chapiteaux et son portail sculptés. La nef centrale (1120-1140), un peu déjetée sous la poussée des voûtes d’arêtes, est rythmée par ses grandes arcades en plein-cintre outrepassé, aux claveaux bicolores, et s'orne d'une série de chapiteaux uniques par le style et la variété des sujets (allégories profanes, scènes bibliques et hagiographiques). Le portail sculpté entre la nef et le narthex fait la renommée universelle de Vézelay. Au tympan, la « Mission des Apôtres » procède d'une inspiration encyclopédique, révélatrice de la science de l'époque. Toute la scène est organisée autour du Christ en gloire bénissant les apôtres et leur assignant la mission de convertir les nations. Cette thématique est tout à fait unique dans l'art roman.

Critère (i) : La Basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay est un des chefs-d'œuvre de l'art roman bourguignon. La nef centrale (1120-1140), efficacement rythmée par ses arcs doubleaux bicolores, s'orne d'une série de chapiteaux uniques par le style et la variété des sujets. Son portail sculpté placé entre la nef et le narthex, avec notamment au tympan la « Mission des Apôtres », en fait l’un des monuments majeurs de l'art roman occidental.

Critère (vi) : La colline de Vézelay fut, au XIIe siècle, un lieu d'élection où, montée à une sorte de paroxysme, la spiritualité médiévale chrétienne donna naissance à des manifestations diverses et spécifiques, allant de la prière et de la chanson de geste à la croisade.

Intégrité

Vézelay, la « colline éternelle », possède intactes les qualités paysagères du site où fut fondée, au Haut Moyen Âge, son abbaye. Elle est dominée par l'église abbatiale et le bourg, né de son existence et de son activité, s’achève au pied de la pente. Au-delà s’étendent des champs, des prés et des forêts.

Authenticité

La Révolution et ses conséquences ont provoqué la disparition de la majeure partie de l'abbaye, à l'exception de l'église abbatiale. Celle-ci, dans un état proche de la ruine, fut le premier chantier de restauration mené par Eugène Viollet-le-Duc, un des pères de la restauration monumentale, qui réussit à sauver l'édifice (1839-1848) en reconstruisant une partie de ses voûtes.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Inscrite sur la première liste des Monuments historiques de la France en 1840, la basilique de Vézelay est l’un des tous premiers édifices médiévaux dont la conservation a été entreprise, de façon volontariste, en raison de ses seuls mérites historiques et artistiques. Depuis, tout un ensemble de mesures de protection, prises en application du code du Patrimoine (monuments historiques, site patrimonial remarquable) ou du code de l'Environnement (site classé) a été progressivement élaboré, qui s'applique à la basilique, au bourg, à la colline et au paysage environnant. Le bien est protégé par une zone tampon de 18 373 ha qui correspond aux sites classés en vertu du code de l’Environnement. Le bien, sa zone tampon et le paysage environnant sont par conséquent protégés face à des pressions possibles de développement.

La basilique et les espaces publics de Vézelay appartiennent à la commune, qui est responsable de leur conservation et de leur aménagement, sous le contrôle scientifique et technique de l'État.

Une opération grand site est en cours afin d’améliorer la gestion des flux de visiteurs et la circulation automobile autour du bien.

L’intégrité paysagère du bien bénéficie d’une attention particulière des services de l’État, afin de concilier la préservation de la valeur universelle exceptionnelle avec les objectifs de la transition énergétique. Le plan de gestion du bien est en cours de rédaction.