Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Sites SchUM de Spire, Worms et Mayence

ShUM Sites of Speyer, Worms and Mainz

Located in the former Imperial cathedral cities of Speyer, Worms and Mainz, in the Upper Rhine Valley, the serial site of Speyer, Worms and Mainz comprise the Speyer Jewry-Court, with the structures of the synagogue and women’s shul (Yiddish for synagogue), the archaeological vestiges of the yeshiva (religious school), the courtyard and the still intact underground mikveh (ritual bath), which has retained its high architectural and building quality. The property also comprises the Worms Synagogue Compound, with its in situ post-war reconstruction of the 12th century synagogue and 13th century women’s shul, the community hall (Rashi House), and the monumental 12th-century mikveh. The series also includes the Old Jewish Cemetery in Worms and the Old Jewish Cemetery in Mainz. The four component sites tangibly reflect the early emergence of distinctive Ashkenaz customs and the development and settlement pattern of the ShUM communities, particularly between the 11th and the 14th centuries. The buildings that constitute the property served as prototypes for later Jewish community and religious buildings as well as cemeteries in Europe. The acronym ShUM stands for the Hebrew initials of Speyer, Worms and Mainz.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Sites SchUM de Spire, Worms et Mayence

Situé dans les anciennes villes cathédrales impériales de la vallée du Rhin supérieur, Spire, Worms et Mayence, ce site en série comprend à Spire la Cour de justice de la communauté juive, avec les structures de la synagogue et de la shul(synagogue, en yiddish) des femmes, les vestiges archéologiques de la yeshiva (école religieuse), la cour et le mikveh (bâtiments pour les bains rituels) souterrain encore intact, lequel a conservé sa grande qualité architecturale et de construction. Le bien comprend également le complexe de la synagogue, avec la synagogue (XIIe siècle) reconstruite in situ après la guerre et la shul des femmes (XIIe siècle), la salle communautaire (maison Rachi) et le mikveh monumental du XIIe siècle. La série comprend également l’ancien cimetière juif de Worms et celui de Mayence. Ces quatre éléments reflètent de manière tangible l’émergence initiale des coutumes distinctes des juifs ashkénazes et le modèle de développement et d’établissement des communautés SchUM dans ces trois villes, en particulier du XIe au XIVe siècle. Les édifices qui constituent le bien ont servi de prototypes aux communautés juives et aux bâtiments religieux ultérieurs ainsi que pour les cimetières en Europe. L’acronyme SchUM correspond aux initiales hébraïques de Spire, Worms et Mayence.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

موقع ثلاثية المدن

يقع الموقع المتسلسل في مدن الكاتدرائيات الإمبراطورية سابقاً، ألا وهي مُدن شباير وفورمز وماينز الكائنة في وادي الراين الأعلى. ويضم الموقع محكمة تعود للمجتمع المحلي اليهودي وهياكل معبد يهودي ومعبد آخر للنساء اليهوديات (أي "شول" باللغة اليديشية) وبقايا أثرية لمدرسة "يشيفا" الدينية وفناء "الميكفاه" (مكان الاستحمام التعبّدي) وسردابه الذي لم تَشِبه شائبة وحافظ على الجودة الرفيعة للعمارة والبناء فيه. ويضم الموقع أيضاً مجمع المعبد اليهودي في فورمز، والكنيس الذي يعود تاريخه للقرن الثاني عشر وكنيس النساء الذي يعود للقرن الثالث عشر اللذين رُمّما بعد الحرب، ومجلس المجتمع المحلي (بيت راشي)، والميكفاه الأثرية التي يعود تاريخها إلى القرن الثاني عشر. ويضم الموقع المتسلسل أيضاً المقبرة اليهودية القديمة في ماينز. ويجسّد الموقع المؤلف من أربعة مكوّنات البداية المبكّرة لتقاليد الأشكناز وتبلوُرِ مفهوم أنماط الاستيطان لدى مجتمعات مدن "الشوم"، لا سيما بين القرنَين الحادي عشر والرابع عشر. هذا وغدت المباني والصروح التي يتألف منها الموقع بمثابة نماذج أولية للمجتمع اليهودي والمباني الدينية في المراحل اللاحقة، فضلاً عن المقابر الأوروبية. وإنّ الاسم المختصر "شوم" مؤلف من الأحرف الأولى من أسماء المدن شباير وفورمز وماينز.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

施派尔、沃尔姆斯和美因茨的犹太社区遗址

该遗产地位于莱茵河谷上游的施派尔、沃尔姆斯和美因茨等前帝国座堂城市。施派尔犹太会堂部分包括犹太教堂和妇女会堂的建筑结构、犹太学校考古遗迹、庭院和仍然完好无损的地下浸礼池,建筑及施工质量很高。沃尔姆斯犹太会堂建筑群部分包括战后在原址重建的12世纪犹太教堂和13世纪妇女会堂、犹太社区礼堂和纪念性的12世纪浸礼池。遗产地还包括沃尔姆斯和美因茨的老犹太公墓。这4个组成部分生动地反映了独特的德系犹太人风俗的初期形成过程,以及犹太社区的发展和定居模式,尤以11-14世纪最为突出。这些建筑是后来欧洲犹太社区、宗教建筑以及墓地的原型。希伯来语中“犹太社区”(ShUM)一词就是施派尔、沃尔姆斯和美因茨的首字母缩写。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Объекты в городах ШУМ - Шпайере, Вормсе и Майнце

Расположенный в бывших имперских соборных городах Шпайер, Вормс и Майнц, в долине Верхнего Рейна, серийный объект включает Еврейский двор в Шпайере с синагогой и женской синагогой, археологические остатки ешивы (религиозная школа), двор и все еще нетронутую подземную микву (ритуальная баня), которая сохранила свое высокое архитектурное и строительное качество. В состав объекта также входят Комплекс Вормсской синагоги с послевоенной реконструкцией на месте синагоги XII века и женской синагоги XIII века, а также общественный зал (дом Раши) и монументальная миква XII века. На территории серийного объекта также находятся Старое еврейское кладбище в Вормсе и Старое еврейское кладбище в Майнце. Четыре составляющие объекта наглядно отражают раннее появление отличительных обычаев ашкеназов, а также структуру развития и расселения общин ШУМ, особенно в период между XI и XIV веками. Здания, которые составляют объект, служили прототипами для более поздних еврейских общин и религиозных построек, а также кладбищ в Европе. Аббревиатура ШУМ (ShUM) представляет собой сокращение названий трех немецких городов - Шпайер, Вормс и Майнц.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Sitios SchUM de Espira, Worms y Maguncia

Situado en las antiguas ciudades catedralicias imperiales de Speyer, Worms y Maguncia, en el valle del Alto Rin, el conjunto de Espira, Worms y Maguncia comprende el Patio judío de Speyer, con las estructuras de la sinagoga y la shulfemenina (sinagoga en yidish), los vestigios arqueológicos de la yeshiva (escuela religiosa), el patio y la mikve (baño ritual) subterránea aún intacta, que ha conservado su alta calidad arquitectónica y constructiva. El sitio también comprende el recinto de la sinagoga de Worms, con su reconstrucción in situ después de la guerra de la sinagoga del siglo XII y la shul femenina del siglo XIII, el salón comunitario (Casa Rashi) y la monumental mikve del siglo XII. La serie también incluye el antiguo cementerio judío de Worms y el antiguo cementerio judío de Maguncia. Los cuatro lugares que componen el sitio reflejan de forma tangible la aparición temprana de las costumbres distintivas asquenazíes y el desarrollo y el patrón de asentamiento de las comunidades ShUM, especialmente entre los siglos XI y XIV. Los edificios que constituyen el sitio sirvieron de prototipo para posteriores edificios comunitarios y religiosos judíos, así como para cementerios en Europa. El acrónimo ShUM corresponde a las iniciales hebreas de Espira, Worms y Maguncia.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Sites SchUM de Spire, Worms et Mayence © Generaldirektion Kulturelles Erbe Rheinland-Pfalz
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Les Sites SchUM de Spire, Worms et Mayence sont situés dans l’État de Rhénanie-Palatinat, en Allemagne. Il s’agit d’un bien en série composé de quatre éléments constitutifs, qui sont situés dans les villes cathédrales du Rhin supérieur de Spire, Worms et Mayence : cour de justice de la communauté juive de Spire, complexe de la synagogue de Worms, ancien cimetière juif de Worms et ancien cimetière juif de Mayence. Le bien est un témoignage exceptionnel de la vie de la communauté juive de la diaspora à partir du Xe siècle. Les centres communautaires et les cimetières remontent aux origines de l’histoire juive au-delà de la région méditerranéenne. SchUM est un acronyme hébreu traditionnel pour désigner la ligue des importants qehillot des juifs ashkénazes de Spire, Worms et Mayence, cet acronyme étant constitué des premières lettres du nom de ces villes en hébreu. Les communautés SchUM étaient uniquement reliées par des ordonnances communautaires conjointes, édictées vers 1220 et connues sous le nom de Taqqanot Qehillot SchUM. Les principes fondamentaux du judaïsme ashkénaze ont été établis entre le Xe et le XIIIe siècle : les érudits de Spire, Worms et Mayence jouèrent un rôle majeur dans ce processus. Leurs statuts se reflètent de manière très nette dans le bien au travers de son architecture et du développement culturel associé.

Les centres et cimetières communautaires uniques ont eu un impact durable sur la culture matérielle ashkénaze et sont directement et matériellement associés aux œuvres créatives des premiers érudits ashkénazes.

Critère (ii) : Les sites SchUM de Spire, Worms et Mayence sont des ensembles pionniers des centres communautaires et des cimetières de la diaspora juive depuis le haut Moyen Âge. Leur forme et leur conception influencèrent la conception architecturale, les constructions rituelles et la culture funéraire juives dans toute l’Europe centrale au nord des Alpes ainsi que dans le nord de la France et en Angleterre.

Critère (iii) : Les sites SchUM de Spire, Worms et Mayence offrent un témoignage unique et exceptionnel sur la formation de la tradition et de l’identité culturelle juives européennes. Il n’existe aucun autre bien présentant un éventail comparable d’éléments pouvant témoigner de développements aussi profonds dans la phase de formation de la tradition culturelle vivante du judaïsme ashkénaze. Leurs centres communautaires et leurs cimetières forment un ensemble exceptionnel de sites religieux anciens qui contribuèrent profondément à la création d’une identité culturelle distincte.

Critère (vi) : Les sites SchUM de Spire, Worms et Mayence, en tant que berceau de la tradition ashkénaze juive vivante, sont directement et matériellement associés à un groupe majeur de la diaspora juive qui s’établit en Europe durant le haut Moyen Âge. Il n’existe aucun autre lieu présentant un éventail comparable de centres communautaires et de cimetières juifs pour témoigner des réalisations culturelles des juifs ashkénazes. Les sites SchUM ont été traités comme des lieux privilégiés de l’identité juive et de la réflexion sur les relations judéo-chrétiennes. Les ordonnances conjointes (Taqqanot SchUM) vers 1220 constituent le corpus le plus complet d’ordonnances de la communauté juive de l’Ashkenaz médiéval. Les écrits des érudits, des poètes et des chefs de la communauté SchUM du Xe au XIIIe siècle témoignent d’une influence profonde à partir d’une position cruciale, au carrefour des développements culturels du judaïsme ashkénaze. Leurs écrits font encore partie de la tradition juive à ce jour.

Intégrité

Les Sites SchUM de Spire, Worms et Mayence comprennent tous les éléments nécessaires pour exprimer la valeur universelle exceptionnelle. Ils représentent, dans leur ensemble, la tradition culturelle étroitement liée des qehillot SchUM des villes de Spire, Worms et Mayence et reflètent la contribution spéciale de chaque élément constitutif à la série. Aucun des éléments constitutifs n’est menacé par le développement ou le délaissement, chacun bénéficiant de la plus forte protection juridique possible en vertu de la loi sur la protection des monuments de Rhénanie-Palatinat (conformément à l’article 8 DSchG), et la conservation du bien en cours étant financée de manière appropriée et bien soutenue par les communautés locales.

Authenticité

La forme et la conception, la disposition fondamentale, l’organisation spatiale des Sites SchUM de Spire, Worms et Mayence, ainsi que les interrelations respectives et les liens visuels entre les composants au sein des éléments constitutifs, de même que leurs formes et conceptions architecturales reflètent le développement significatif et influent de ces sites au haut Moyen Âge de manière claire et sans ambiguïté. Les éléments sont bien préservés conformément à leur évolution du XIe au XIV siècle, avec des ajouts au XVIIe siècle et des interventions au XXe siècle ; des reconstructions post-traumatiques ont été réalisées avec respect et ont maintenu la valeur patrimoniale des monuments. Dès la fin du XIXe siècle, des mesures visant la protection des matériaux d’origine ont été introduites. Chaque élément constitutif et ses composants ont fait l’objet de recherches scientifiques depuis le milieu du XVIIIe siècle, avec une prise de conscience croissante de leur importance. La documentation existante est complète, et la recherche continue, améliorant ainsi la connaissance du bien.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Les Sites SchUM de Spire, Worms et Mayence sont protégés par des instruments de protection nationaux. L’instrument central pour la protection du bien au niveau national est le code fédéral de la construction (Baugesetzbuch – BauGB), avec les règlements sur la construction du Land de Rhénanie-Palatinat (Landesbauordnung – LBauO) et la loi sur la protection des monuments du Land de Rhénanie-Palatinat (Denkmalschutzgesetz – DSchG). Étant placé sous protection conformément à l’article 8 DSchG, le bien bénéficie de la plus forte protection juridique possible. Les principes juridiques de la planification régionale et urbaine et les règlements et statuts juridiques municipaux fournissent au bien une protection supplémentaire efficace, de manière à garantir que les attributs de la valeur universelle exceptionnelle sont protégés vis-à-vis du développement, en particulier dans les zones urbaines plus dynamiques.

Un plan de gestion unique a été élaboré de sorte que la protection et la gestion intégrée et coordonnée du bien sont assurées. Pour la mise en œuvre de ce plan, des groupes de gestion et de suivi, coordonnés au niveau central, ont été organisés en coopération avec les propriétaires et les autres parties prenantes. La coopération avec toutes les entités impliquées garantit que les dispositions statutaires et légales seront respectées, et que les Sites SchUM de Spire, Worms et Mayence seront protégés de manière durable.

top