English Français

Villa d'Este, Tivoli

Villa d'Este, Tivoli

The Villa d'Este in Tivoli, with its palace and garden, is one of the most remarkable and comprehensive illustrations of Renaissance culture at its most refined. Its innovative design along with the architectural components in the garden (fountains, ornamental basins, etc.) make this a unique example of an Italian 16th-century garden. The Villa d'Este, one of the first giardini delle meraviglie , was an early model for the development of European gardens.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Villa d'Este, Tivoli

La Villa d'Este à Tivoli avec son palais et son jardin est un des témoignages les plus remarquables et complets de la culture de la Renaissance dans ce qu'elle a de plus raffiné. La Villa d'Este, de par sa conception novatrice et l'ingéniosité des ouvrages architecturaux de son jardin (fontaines, bassins, etc.), est un exemple incomparable de jardin italien du XVIe siècle. La Villa d'Este, un des premiers « giardini delle meraviglie », a servi très tôt de modèle pour le développement des jardins en Europe.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

فيلاّ ديستي، تيفولي

تشكل فيلاّ ديستي في تيوفولي بقصرها وحديقتها شهادة من الشهادات الأكثر بروزًا وكمالاً على ثقافة عصر النهضة الأوروبية بما فيها من عناصر نقية. وفيلاّ ديستي بتصميمها المبدِع والعبقرية في الأعمال الهندسية في حديقتها (بِرك، وأحوض، إلخ)، هي مثل لا مثيل له عن الحديقة الإيطالية في القرن السادس عشر. وشكلت فيلاّ ديستي، وهي إحدى "حدائق الروائع" الأولى ، نموذجًا مبكرًا لتطور الحدائق في أوروبا.  

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

提沃利城的伊斯特别墅

提沃利城的伊斯特别墅及其宫殿和花园,全面系统而鲜明地反映了最精致的文艺复兴文化。别墅独具匠心的设计以及它花园里的建筑组成部分(喷泉、装饰水池等)构成了一个典型的16世纪意大利花园。伊斯特别墅是欧洲花园发展的一个早期模型。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Вилла д`Эсте в Тиволи

Вилла д`Эсте в Тиволи с дворцом и парком – это одна из самых примечательных и целостных иллюстраций культуры Возрождения в ее наибольшем блеске. Новаторское оформление виллы вместе с малыми архитектурными формами в парке (фонтаны, орнаментальные бассейны и т.д.) делает ее уникальным примером итальянского парка XVI в. Вилла д`Эсте, один из первых «садов чудес» (giardini delle meraviglie), послужила образцом для развития садов и парков в Европе.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Villa d’Este (Tívoli)

El palacio y el jardín de la Villa d'Este, situada en Tívoli, son uno de los testimonios más notables y completos del refinamiento de la cultura del Renacimiento. Su diseño innovador y los estanques, fuentes y otros elementos arquitectónicos de su jardín –uno de los primeros “giardini delle meraviglie”– constituyen un ejemplo incomparable del paisajismo italiano del siglo XVI, que sirvió muy pronto de modelo para la creación de jardines en todo el resto de Europa.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

ティヴォリのエステ家別荘
イタリア中部、ラチオ州中部の都市で、古代からローマ人別荘地として名高い。現在、教会となっているベスタ神殿、12世紀のロマネスク様式鐘楼をもつ神殿などが知られているが、2001年にはエステ家のルネサンス様式別荘が登録された。宮殿や庭園を有するエステ家別荘は最初のイタリア庭園の一つで、ルネサンス文化の最も洗練された例証であると同時に、ヨーロッパ庭園の発展上のモデルともなった。建築物にも革新的なデザインが施されている。

source: NFUAJ

Villa d'Este, Tivoli

De Villa d’Este in Tivoli is één van de meest opmerkelijke en uitgebreide illustraties van de Renaissance cultuur op z’n meest verfijnds. Het complex bestaat uit het paleis en de tuinen. Samen vormen ze een ongelijke vierhoek en beslaan een oppervlakte van ongeveer 4,5 hectare. Het innovatieve ontwerp en de architecturale componenten in de tuin (waaronder fonteinen en sierbekkens) maken de plek tot een uniek voorbeeld van een Italiaanse 16e-eeuwse tuin. De tuinen van de Villa d'Este waren een van de eerste 'giardini delle meraviglie. Ze zijn een vroeg model voor de ontwikkeling van Europese tuinen.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Villa d'Este, Tivoli © OUR PLACE The World Heritage Collection
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le palais et les jardins de la Villa d'Este à Tivoli, au centre de l'Italie, ont été aménagés par Pirro Ligorio (1500-1583) pour le cardinal Hippolyte II d'Este de Ferrare (1509-1572), qui après avoir été nommé gouverneur de Tivoli en 1550 souhaitait la réalisation d'un palais adapté à son nouveau statut. L'ensemble composé du palais et des jardins forme un quadrilatère irrégulier et couvre une superficie d'environ 4,5 ha.

La Villa d'Este à Tivoli est l'une des plus remarquables et des plus complètes illustrations de la culture de la Renaissance dans sa forme la plus raffinée. Grâce à sa conception innovante et à la créativité et l'ingéniosité des éléments architecturaux des jardins (fontaines, bassins ornementaux, etc.), il s’agit d’un véritable jardin d'eau et un exemple unique de jardin italien du XVIe siècle. La Villa d'Este, l'un des premiers jardins des merveilles, a servi de modèle et exercé une influence déterminante pour l’évolution des jardins en Europe.

Le plan de la villa est irrégulier, car l'architecte a été contraint d'utiliser certaines parties de l'ancien bâtiment monastique. Côté jardin, l'architecture du palais est très simple : un long corps principal à trois étages marqué par des rangées de fenêtres et des pavillons latéraux qui ressortent à peine. Cette façade uniforme est interrompue au centre par une élégante loggia à deux niveaux avec des rampes d'escalier. À partir de 1560, des efforts considérables ont été consentis pour fournir l'eau nécessaire aux nombreuses fontaines destinées à embellir les jardins. Une fois l'approvisionnement en eau assuré et son écoulement rendu possible par la gravité naturelle créée par les différents niveaux du jardin, les travaux de construction des fontaines, des bassins ornementaux, des grottes et de l'aménagement du paysage ont commencé.

Les jardins de la Villa d'Este s'étendent sur deux pentes raides qui descendent du palais à la manière d'un amphithéâtre jusqu'à une terrasse plane. La loggia du palais désigne l'axe longitudinal et central des jardins. Cinq axes transversaux principaux détournent le promeneur du point de vue fixe créé par la villa, car à l’extrémité de chacun de ces axes se trouvent les principales fontaines des jardins. La composition adoptée (axes et modules) permet de masquer l’irrégularité du périmètre des jardins, de corriger par une illusion d'optique le rapport entre les dimensions transversale et longitudinale et de donner au palais une place centrale, bien qu’en réalité il soit désaxé par rapport à l’ensemble.

L'effet le plus saisissant est celui produit par la grande cascade qui se déverse d’un cratère juché au centre de l'exèdre. Des jets d'eau étaient activés sur le passage des promeneurs sans méfiance sous les arcades. La fontana del bicchierone (fontaine du grand verre), réalisée d'après un dessin du Bernin (1660-61), est venue enrichir au XVIIe siècle le décor de l'axe longitudinal central. Cette fontaine a la forme d'un calice dentelé, d'où part un haut jet d'eau qui se déverse dans une conque. Les jardins, avec les fontaines, constituent un chef-d'œuvre de l'ingénierie hydraulique, tant du point de vue de la disposition générale du plan et du système complexe de distribution de l'eau que de celui des nombreux jeux d'eau avec l'introduction des premiers automates hydrauliques jamais construits.

Critère (i) : La Villa d'Este est l'une des illustrations les plus exceptionnelles de la culture de la Renaissance à son apogée.

Critère (ii) : Les jardins de la Villa d'Este ont eu une profonde influence sur le développement du paysagisme dans toute l'Europe.

Critère (iii) : Les jardins de la Villa d'Este illustrent de façon remarquable les principes de la Renaissance en matière de conception et d'esthétique.

Critère (iv) : Les jardins de la Villa d'Este figurent parmi les premiers et les plus beaux giardini delle meraviglie et symbolisent l'épanouissement de la culture de la Renaissance.

Critère (vi) : La Villa d'Este, avec son palais et ses jardins, est un témoignage exceptionnel de la Renaissance italienne et une source d'inspiration artistique depuis sa création.

Intégrité

Le bien comprend tous les éléments fondamentaux qui contribuent à justifier sa valeur universelle exceptionnelle et est d'une taille suffisante pour en restituer tout le sens. Les interventions réalisées au cours des siècles ont préservé l'intégrité de la structure et la relation spatiale entre la villa et les jardins eux-mêmes, ainsi que celles entre l'ensemble architectural et le paysage. Le lien entre la villa et l'eau – élément clé des lieux en utilisant la forme particulière du territoire tiburtin – reste intact.

Authenticité

Le degré d'authenticité du palais et des jardins est très élevé, et les différentes périodes de l'ensemble sont clairement visibles et identifiables. Les vestiges de la villa romaine et du monastère sur lequel le palais a été construit sont encore visibles. Par ailleurs, la structure spatiale et ornementale des jardins est en grande partie préservée. La restauration des peintures murales du palais est méthodique et rigoureuse. D'autres œuvres baroques significatives, comme celles du Bernin, sont bien conservées et restaurées.

La Villa d'Este a bénéficié au cours des dernières années de plusieurs campagnes de restauration conformes aux principes énoncés dans la Charte de Venise, à cause de conditions microclimatiques qui avaient provoqué une détérioration rapide de la décoration, des matériaux de revêtement et des fontaines avec leur système de distribution.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

La Villa d'Este est protégée en tant que monument national en vertu du décret de loi 42/2004, Code des biens culturels et du paysage. Elle est la propriété du gouvernement italien depuis 1920 et relève de la responsabilité du Ministère des Biens et des Activités culturels et du Tourisme qui veille à la sauvegarde, à l'entretien, à la restauration et à la conservation des ouvrages.

Une vaste zone autour de la Villa est protégée en tant que paysage par le même décret n.42/04 : une mesure de sauvegarde qui est appliquée dans les zones déclarées par décret de loi comme ayant un intérêt paysager. Tout type d'intervention fait l’objet d’une demande d’autorisation qui est accordée ou refusée par l'autorité compétente (la municipalité et la Soprintendenza, une direction régionale du Ministère des Biens et des Activités culturels et du Tourisme). Cette zone comprend la zone tampon du bien du patrimoine mondial. Les dispositions de sauvegarde introduites par le Plan territorial du paysage régional, approuvé par le Conseil régional du Latium conformément à la loi régionale 24/1998, s'appliquent également à la Villa d'Este.

La responsabilité de la gestion de la Villa d'Este incombe aux services compétents du Ministère des Biens et des Activités culturels et du Tourisme qui dispose d'un siège social au sein de la Villa d'Este, dédié à la préservation, à la gestion et à la valorisation du monument. Des programmes d'entretien, de préservation et d'amélioration des services aux visiteurs sont définis tous les ans pour répondre à ces objectifs.
Actualités rss (1)