Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Administration
Assistance internationale
Budget
Communauté
Communication
Conservation
Convention du patrimoine mondial
Credibilité de la Liste du ...
Inscriptions sur la Liste du ...
Liste du patrimoine mondial en péril
Listes indicatives
Mécanisme de suivi renforcé
Méthodes et outils de travail
Orientations
Partenariats
Rapport périodique
Rapports
Renforcement des capacités
Valeur universelle exceptionnelle








2029 27 GA
2027 26 GA
2025 25 GA
2025 47 COM
2024 46 COM
2023 19 EXT.COM
2023 24 GA
2023 45 COM
2023 18 EXT.COM
2022 17 EXT.COM
2021 16 EXT.COM
2021 23 GA
2021 44 COM
2021 15 EXT.COM
2020 14 EXT.COM
2019 13 EXT.COM
2019 22 GA
2019 43 COM
2018 42 COM
2017 12 EXT.COM
2017 21 GA
2017 41 COM
2016 40 COM
2015 11 EXT.COM
2015 20 GA
2015 39 COM
2014 1 EXT.GA
2014 38 COM
2013 19 GA
2013 37 COM
2012 36 COM
2011 10 EXT.COM
2011 18 GA
2011 35 COM
2010 34 COM
2010 9 EXT.COM
2009 17 GA
2009 33 COM
2008 32 COM
2007 16 GA
2007 8 EXT.COM
2007 31 COM
2006 30 COM
2005 15 GA
2005 29 COM
2005 29 BUR
2004 7 EXT.COM
2004 7 EXT.BUR
2004 28 COM
2004 28 BUR
2003 14 GA
2003 27 COM
2003 27 BUR
2003 6 EXT.COM
2002 26 COM
2002 26 BUR
2001 25 COM
2001 25 EXT.BUR
2001 5 EXT.COM
2001 13 GA
2001 25 BUR
2000 24 COM
2000 24 EXT.BUR
2000 24 BUR(SPE)
2000 24 BUR
1999 23 COM
1999 23 EXT.BUR
1999 4 EXT.COM
1999 12 GA
1999 3 EXT.COM
1999 23 BUR
1998 22 COM
1998 22 EXT.BUR
1998 22 BUR
1997 21 COM
1997 21 EXT.BUR
1997 2 EXT.COM
1997 11 GA
1997 21 BUR
1996 20 COM
1996 20 EXT.BUR
1996 20 BUR
1995 19 COM
1995 19 EXT.BUR
1995 10 GA
1995 19 BUR
1994 18 COM
1994 18 EXT.BUR
1994 18 BUR
1993 17 COM
1993 17 EXT.BUR
1993 9 GA
1993 17 BUR
1992 16 COM
1992 16 BUR
1991 15 COM
1991 8 GA
1991 15 BUR
1990 14 COM
1990 14 BUR
1989 13 COM
1989 7 GA
1989 13 BUR
1988 12 COM
1988 12 BUR
1987 11 COM
1987 6 GA
1987 11 BUR
1986 10 COM
1986 10 BUR
1985 9 COM
1985 5 GA
1985 9 BUR
1984 8 COM
1984 8 BUR
1983 7 COM
1983 4 GA
1983 7 BUR
1982 6 COM
1982 6 BUR
1981 5 COM
1981 1 EXT.COM
1981 5 BUR
1980 3 GA
1980 4 COM
1980 4 BUR
1979 3 COM
1979 3 BUR
1979 2 BUR
1978 2 GA
1978 2 COM
1978 1 BUR
1977 1 COM
1976 1 GA

Décision 42 COM 7B.51
La ville de pierre de Zanzibar (République Unie de Tanzanie) (C 173rev)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/18/42.COM/7B,
  2. Rappelant les décisions 35 COM 7B.45, 36 COM 7B.49, 38 COM 7B.55, 39 COM 7B.45 et 40 COM 7B.21, adoptées respectivement à ses 35e (UNESCO, 2011), 36e (Saint-Pétersbourg, 2012), 38e (Doha, 2014), 39e (Bonn, 2015) et 40(Istanbul/UNESCO, 2016) sessions,
  3. Accueille avec satisfaction l’élaboration du plan d’aménagement local de Ng’ambo et les projets de ceintures vertes du Département de planification urbaine et rurale (Department of Urban and Rural Planning – DoURP) et la restauration réussie du Chawl Building, et soutient le projet d’aménagement du Hifadhi Zanzibar Majestic Theatre ;
  4. Note que l’État partie a suivi les recommandations de l’ICOMOS à propos de Beit-el-Ajaib (Maison des merveilles), et demande à l’État partie de tenir le Centre du patrimoine mondial informé de toutes les évolutions du projet de réhabilitation ;
  5. Note avec préoccupation que les mesures minimales d’atténuation pour le projet de Mambo Msiige, identifiées par la mission de 2016 comme étant un minimum non négociable, n’ont pas toutes été mises en œuvre, tandis que la Tippu Tip House et le Palace Museum demeurent vulnérables, à moins que des mesures d’urgence ne soient prises ;
  6. Note avec une vive préoccupation que la mission de conseil d’octobre 2017 a estimé que l’on n’est parvenu à traiter avec succès aucun des facteurs affectant le bien, tels qu’énumérés dans les rapports sur l’état de conservation depuis 2014, que presque tous les commentaires et recommandations des missions de 2014 et 2016 sont toujours valables de nos jours, et qu’en outre, l’actuel système de gestion, avec notamment l’Autorité de conservation et de développement de la ville de pierre (Stone Town Conservation and Development Authority – STCDA) établie en 2010, n’est pas pleinement opérationnel, ce qui est préjudiciable au bien et à sa valeur universelle exceptionnelle (VUE) ;
  7. Prend également note que l’état général de conservation de l’ensemble du patrimoine bâti demeure vulnérable et qu’un inventaire général détaillé du patrimoine bâti fait défaut, tout en accueillant avec satisfaction la classification de quelques 300 bâtiments appartenant à la Société d’habitation de Zanzibar (Zanzibar Housing Corporation – ZHC) et la formation aux techniques de restauration dispensée ;
  8. Exprime sa préoccupation quant à l’absence de notification au Centre du patrimoine mondial des principaux projets d’aménagement et de développement, et réitère sa demande auprès de l’État partie afin qu’il soumettre les éléments détaillés des projets du port à conteneurs de Malindi et de la Tippu Tip House avant que toute mise en œuvre ne débute, que les permis d’aménagement ne soient accordés et que le financement ne soit lancé, compte tenu du fort impact potentiel de ces projets sur la VUE du bien, et qu’il soumette pour examen le rapport du Fonds mondial pour les monuments sur le projet de restauration du Palace Museum ;
  9. Demande également à l’État partie de :
    1. faire stopper de toute urgence le grand projet de réaménagement de l’hôtel Bwawani (y compris les propositions concernant le front de mer, le lagon de Funguni et la mosquée bleue) compte tenu de son impact potentiel extrêmement négatif et irréversible sur la VUE,
    2. apporter des éclaircissements sur les droits d’aménagement actuellement accordés dans toute la zone et de soumettre ces informations de toute urgence au Centre du patrimoine mondial,
    3. protéger les vestiges de l’hôtel Bwawani et son front de mer ainsi que le lagon de Funguni en tant qu’espace public,
    4. concevoir de nouveaux projets plus appropriés pour le complexe hôtelier Bwawani et les soumettre à l’examen du Centre du patrimoine mondial,
    5. faire stopper le projet du bazar de Darajani compte tenu de son impact négatif sur la VUE du bien, et concevoir un nouveau projet conforme aux principes édictés dans le plan d’aménagement local de Ng’ambo et les projets de ceintures vertes du DoURP ;
  10. Exprime également sa préoccupation quant à l’incapacité à soumettre les propositions et les détails finaux du projet de digue de Mizingani, comme demandé en 2010, 2011 et 2016 ;
  11. Exprime en outre sa préoccupation quant au fait que les faiblesses générales mises en évidence par la mission de 2017 confirment les précédentes préoccupations du Comité, ce qui pourrait justifier d’envisager l’inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril, au titre des paragraphes 178 et 179 des Orientations ;
  12. Prie instamment l’État partie de mettre en œuvre les mesures suivantes pour traiter ces problèmes et, compte tenu de leur complexité et de leur diversité et du grand nombre de parties prenantes et d’acteurs impliqués, recommande qu’un groupe de travail soit établi, comme recommandé par la mission de 2017, pour une période d’au moins cinq années et qu’il dispose du mandat de :
    1. appliquer les « Procédures à suivre afin de contrôler de façon adéquate le développement et promouvoir la conservation »,
    2. mettre en œuvre les recommandations en attente des missions de 2014 et 2016,
    3. orienter l’élaboration d’un nouveau plan de gestion intégrée de la conservation (PGIC) et sa coordination dans tous les plans locaux et régionaux d’aménagement,
      et invite l’État partie à soumettre le cahier des charges du PGIC pour examen ;
  13. Demande en outre à l’État partie d’inviter une mission conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS/ICCROM de suivi réactif à se rendre sur le territoire du bien en 2019 afin d’évaluer l’état général de conservation du bien et, en particulier, les progrès réalisés dans la formation d’un groupe de travail ;
  14. Demande par ailleurs à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er décembre 2019, un rapport sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 44e session en 2020, afin de maintenir la VUE du bien.
Code de la Décision
42 COM 7B.51
Thèmes
Conservation
États Parties 1
Année
2018
Rapports sur l'état de conservation
2018 La ville de pierre de Zanzibar
Documents
WHC/18/42.COM/18
Décisions adoptées lors de la 42e session du Comité du patrimoine mondial (Manama, 2018)
Contexte de la Décision
WHC-18/42.COM/7B
top