English Français

Assistance Internationale

ref: 2002
Technical assistance for the preservation of the Cerro Rico of Potosí

Bolivie (État plurinational de)
État partie
26 285 USD
Montant approuvé
2 mars 2010
Date de décision
Ville de Potosí (01/02/2007) © A. Sandoval-Ruiz / Alcira Sandoval-Ruiz
Objectifs

Le Cerro Rico (la "montagne riche") où est située une mine d'argent majeure des temps modernes, constitue une partie importante de la Ville de Potosí, inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en 1987. Des portions du sommet de la montagne se sont effondrées, l'effondrement le plus récent et critique remontant à la mi-février 2011, menaçant ainsi l'authenticité du bien du patrimoine mondial. Des mesures urgentes et appropriées doivent être prises pour protéger les vies humaines, améliorer les conditions de travail et prévenir une nouvelle détérioration de cette composante vulnérable du bien.

Les activités prévues dans cette demande visaient à envoyer une mission technique sur le site en mai 2011 et à organiser une réunion international d'experts afin de mettre urgemment en place des recommandations et fournir des conseils sur la conservation et la gestion du bien et de ses composantes. En particulier, il était prévu qu'un plan d'action soit élaboré pour aider l'État partie à identifier les mesures requises pour la préservation de la montagne, y compris la définition de la réglementation pour le contrôle des activités minières.

Résultats

La mission d'expert à Potosí (23-27 mai 2011) a identifié les principales raisons de l'instabilité du Cerro Rico et a recommandé la création d'un organe interministériel d'urgence sous la présidence de l'État. Il a également mis l’accent sur les 6 mesures prioritaires pour la préservation de l'intégrité du site et la sécurité des travailleurs, ainsi que 16 autres mesures liées aux activités minières, à la sécurité, aux droits des travailleurs et à la conservation de la surface de la colline et de ses souterrains.

Le Comité d'urgence pour la sécurité du Cerro Rico a été créé en décembre 2011, incluant des représentants des Ministères des Cultures, des mines et de la métallurgie, de l'environnement et de l'eau, de la Présidence et des Affaires étrangères. Cette entité a joué un rôle important pour faire face à l'urgence en cours au Cerro Rico.

Le rapport final de l'étude géophysique a été reçu par le Centre du patrimoine mondial le 28 mars 2012. De plus, en 2012, un accord a été signé avec l'Entreprise minière Manquiri par le ministère des Cultures pour la consolidation et la protection du sommet de la montagne et la conservation des anciens vestiges de mines.

Bolivie (État plurinational de)
Décision : Approuvé
Décision par : Président
Montant approuvé: 26 285 USD
Date de décision: 2 mars 2010
Montant demandé: 28 285 USD
Type d'assistance : Cultural / Conservation
Modalité : Coopération technique
Banque mondiale : LMC
Référence : 2002