Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Une augmentation de la population des rhinocéros à une corne est rapportée dans le parc national Royal Chitwan (Népal), site du patrimoine mondial

jeudi 28 avril 2011
access_time Lecture 2 min.

Le World Wide Fund for Nature (WWF) a présenté les résultats de son recensement de rhinocéros au Népal. Il y a une augmentation de 23% rapportée au nombre de rhinocéros dans ce site du patrimoine mondial depuis le dernier recensement, effectué en 2008. Le nombre effectif a augmenté de 408 à 503. WWF indique que ces chiffres reflètent le succès des efforts de conservation pour cette espèce et sont le résultat de l'amélioration des mesures de protection des rhinocéros et de la gestion de l'habitat. Pour plus de détails, voir le rapport du WWF ici .

Ce site forêt du patrimoine mondial a été inscrit en 1984 et célèbre une flore particulièrement riche et la faune typique de la forêt de la plaine du Teraï, qui s'étendait jadis à travers les contreforts de l'Himalaya à travers l'Inde et le Népal. Sur les collines sont les pins et les palmiers dispersés, et les pentes humides soutiennent de forêts de bambous. Le parc est également reconnu comme un habitat de choix pour le tigre du Bengale.

Cette propriété a été l'objet de discussions par le Comité du patrimoine mondial en 2003-2004, suite à un projet de construction d'un pont dans le parc. Après un dialogue constructif entre le Comité et le gouvernement népalais, des mesures ont été mises en œuvre en sorte que le pont a été utilisé à des fins strictement communautaire, empêchant  le trafic commercial, et limitant ainsi les impacts sur le parc. Pour plus de détails, consulter le rapport sur l'état de conservation du site, présenté au Comité du patrimoine mondial en 2004, ici .

jeudi 28 avril 2011
access_time Lecture 2 min.
Contacts
États parties (1)
Régions (1)
Asie et Pacifique
Biens du patrimoine mondial (1)
top