Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Message du Directeur du Centre du patrimoine mondial à propos de la fuite toxique en Hongrie

vendredi 8 octobre 2010
access_time Lecture 2 min.

La nouvelle de la gigantesque fuite toxique qui a eu lieu le 4 octobre dernier dans une usine d'aluminium en Hongrie préoccupe vivement la communauté internationale. Nous déplorons profondément les conséquences de ce désastre, et tout particulièrement les pertes en vies humaines.

La coulée toxique provenant de la rivière Raab a atteint le Danube le 7 octobre et même si le niveau du Ph baisse, des métaux lourds et d'autres substances pourraient avoir un effet ravageur sur l'écosystème du Danube. Un certain nombre de sites culturels et naturels du patrimoine mondial bordent le Danube, dont Budapest, avec les rives du Danube, le quartier du château de Buda et l'avenue Andrássy en Hongrie. Parmi d'autres sites qui pourraient potentiellement être affectés figurent la Réserve naturelle de Srébarna en Bulgarie et le Delta du Danube en Roumanie ainsi que des sites potentiellement patrimoine mondial puisque inscrits sur les Liste indicatives, tels le « Paysage naturel et culturel de la région du Danube », et le « Système de fortifications à la confluence des rivières du Danube et du Váh en Komárno - Komárom » en Slovaquie.

Le site du patrimoine mondial du Delta du Danube en Roumanie est également une réserve de biosphère de l'UNESCO transfrontalière avec l'Ukraine, ainsi qu'une importante zone humide (Ramsar).

Je souhaite vous faire part de notre solidarité avec les gestionnaires de site et les populations luttant pour sauvegarder leur patrimoine et leur environnement. L'UNESCO est prête à apporter toute son assistance en offrant son expertise, partout où cela est nécessaire, conjointement avec ses partenaires, notamment l'Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN) et la Convention sur les zones humides (Convention Ramsar de 1971) afin de sauvegarder un patrimoine inestimable et irremplaçable pour les générations futures.

Francesco Bandarin

Directeur a.i. du Centre du patrimoine mondial

Sous Directeur général pour la Culture


* Pour plus d'informations :

http://redsludge.bm.hu/

vendredi 8 octobre 2010
access_time Lecture 2 min.
top