Les Rangers font face à d'énormes difficultés lorsqu'ils entreprennent leur travail de protection des derniers endroits sauvages d'Afrique. Une récente enquête menée par le WWF auprès des rangers a montré que près de 80 % des 1 742 personnes interrogées avaient été confrontées à une menace de mort dans le cadre de leur travail. Tragiquement, au cours des 12 derniers mois, au moins 137 rangers sont morts dans le monde, selon la Fédération Internationale des rangers. Game Rangers Association of Africa (GRAA) a enregistré 59 décès de rangers en Afrique, ce qui signifie qu'au moins 384 rangers africains ont été tués au combat depuis 2012. Il convient de rappeler que ces chiffres ne reflètent que les décès signalés et que les estimations réelles sont considérées comme nettement plus élevées.

« En cette Journée mondiale des rangers, nous rendons hommage à nos collègues rangers qui sont décédés dans l'exercice de leurs fonctions au cours de l'année. Nous rendons également hommage aux membres des familles laissées derrière dans les communautés voisines chaque fois qu'un ranger est tué. Il est de notre devoir de veiller à ce que les sacrifices consentis par les rangers et leurs familles ne passent pas inaperçus et de continuer à soutenir les rangers africains », a déclaré Andrew Campbell, Directeur général de Game Rangers Association of Africa (GRAA).

GRAA, à travers une initiative conjointe avec les courtiers en assurance SATIB appelé RangerProtect, assure la couverture en cas de décès accidentel, d'invalidité et d'évacuation médicale de plus de 1 500 rangers à travers l'Afrique. Cette couverture d'assurance, qui ne coûte que 30 dollars par an et par rangers, apporte un soutien financier aux familles des rangers tués au combat et garantit que les rangers reçoivent un soutien sur le terrain s'ils sont blessés.

Avec des risques aussi périlleux sur le terrain, le moral des rangers peut facilement basculer. Depuis 2012, GRAA facilite une remise de prix pour la conservation des rhinocéros afin de reconnaître leurs efforts et de contribuer à motiver les rangers sur le terrain.

GRAA est également une organisation impliquée dans une initiative vitale pour soutenir les rangers tandis que la pandémie de COVID-19 continue de se propager en Afrique. De plus amples détails seront annoncés, mais l'objectif est de réintégrer au moins 5 000 rangers sur le terrain à pleine capacité, à travers le continent. Cela fera une différence concrète pour les rangers et le travail de conservation essentiel qu'ils effectuent.

Voir ci-dessous le tableau d'honneur des Rangers africains 2020. À l'occasion de la Journée mondiale des Rangers, GRAA se souvient des 59 collègues décédés depuis le 31 juillet 2019, qui ont servi avec distinction la faune et la flore sauvages d'Afrique. Les rangers africains dont le décès n'est pas encore signalé, sont représentés par le Ranger africain inconnu. On pense que ces chiffres sont sensiblement plus élevés en raison de l'absence de déclaration.