jump to the content

Parc national du W du Niger

W National Park of Niger

The part of 'W' National Park that lies in Niger is situated in a transition zone between savannah and forest lands and represents important ecosystem characteristics of the West African Woodlands/Savannah Biogeographical Province. The site reflects the interaction between natural resources and humans since Neolithic times and illustrates the evolution of biodiversity in this zone.

Parc national du W du Niger

La portion du parc national du « W » située au Niger se trouve dans un secteur de transition entre savanes et forêts claires et représente une partie de l'écosystème caractéristique et important de la région biogéographique de forêts claires/savanes d'Afrique de l'Ouest. Le site reflète les interactions entre les ressources naturelles et l'homme, depuis le néolithique, et représente l'évolution de la diversité biologique dans cette zone.

منتزه

يقع جزء المنتزه الوطني في "W" في النيجر في قطاع تحوّل بين السهل الكثير العشب والغابات الصغيرة وهو يمثل قسمًا من النظام البيئي المهمّ الذي يُميّز المنطقة الحيويّة الجغرافيّة في الغابات الصغيرة/السهول الكثيرة العشب في أفريقيا الغربية. ويعكس هذا الموقع التفاعلات بين الموارد الطبيعية والانسان منذ العصر النيوليتي ويمثل تطوّر التنوّع البيولوجي في هذه المنطقة.

source: UNESCO/ERI

尼日尔“W”国家公园

尼日尔境内的“W”国家公园位于热带稀树草原生态系统与森林生态系统的交接处,是西非森林与热带稀树草原地区生态系统的典型例子。该国家公园展示了新石器时代以来自然资源和人类的互动,以及该地区生物多样性的进化历史。

source: UNESCO/ERI

Национальный парк «Дубль-В-дю-Нижер» («W»)

Национальный парк, расположенный в переходной зоне между саваннами и лесами, включает все основные экосистемы, характерные для этой части Западной Африки. Здесь можно проследить взаимодействие между человеком и средой его обитания, начиная с неолита, а также эволюцию экосистем этого региона в целом.

source: UNESCO/ERI

Parque Nacional de la W del Níger

El área del Parque Nacional de la W situada en el Níger abarca un sector de transición entre sabanas y bosques ralos, representativo de las características más importantes del ecosistema típico de la región biogeográfica de bosques ralos y sabanas del África Occidental. El sitio es ilustrativo de la interacción entre el hombre y los recursos naturales desde el Periodo Neolítico, así como de la evolución de la diversidad biológica en esta parte del continente africano.

source: UNESCO/ERI

ニジェールのW国立公園

source: NFUAJ

W Nationaal park van Niger

Het Nigeriaanse deel van het 'W' Nationaal park bevindt zich in een overgangszone tussen savanne en bosgebied. Het vertegenwoordigt een belangrijk ecosysteem van de West-Afrikaanse bosgebieden en biogeografische savanneregio. Het gebied weerspiegelt de interactie tussen natuurlijke hulpbronnen en mensen sinds het neolithicum. Het Nationaal park beschikt over belangrijke waterrijke gebieden, gunstig voor de interessante vogelpopulatie die hier aanwezig is en zich blijft ontwikkelen. Het park is de leefomgeving van 350 vogelsoorten, 114 vissoorten, verschillende soorten reptielen en zoogdieren, waaronder de bedreigde Afrikaanse wilde hond, cheetah, olifant, en dugong. Er zijn 500 plantensoorten te vinden in het park.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Crue de la rivière Pendjari © Matthias Kunert, Direction du Parc National de la Pendjari
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le parc National du W du Niger.se trouve dans un secteur de transition entre savanes et forêts claires et représente une partie de l'écosystème caractéristique et important de la région biogéographique de forêts claires/savanes d'Afrique de l'Ouest. Le bien reflète  l'interaction entre les ressources naturelles et l'homme, entretenu depuis le néolithique, ce qui a contribué  à produire des formations végétales et des paysages représentatifs pour l'évolution de la biodiversité dans le biome soudano- sahélien.

Critère (ix) : Le parc W  possède des ressources hydrologiques importantes qui ont favorisé la présence d'une avifaune intéressante qui continue à évoluer. Les paysages du parc sont très diversifiés. Ils comprennent des écosystèmes aquatiques (fleuves, rivières, mares) et terrestres où alternent des pelouses herbacées, brousses arbustives et forêts galeries.

Critère (x) : Le bien présente une biodiversité assez riche composée essentiellement de 350 espèces d'oiseaux, 114 espèces de poissons (représentatifs de la faune du fleuve Niger),  plusieurs espèces de reptiles et de mammifères et 500 espèces végétales. Parmi les espèces de mammifères, le bien abrite des espèces menacées comme le lycaon (Lycaon pictus), le guépard (Acinonyx jubatus), l'éléphant (Loxodonta africana), le lamantin (Trichechus senegalensis) et la gazelle à front roux (Eudorcas rufifrons).

Intégrité

Avec une superficie assez importante (220.000 ha), le parc est assez étendu et contient la totalité des éléments d'habitat indispensables à la survie de populations viables d'espèces. Le milieu naturel du parc présente un accroissement de sa productivité primaire, une expansion démographique des populations de grands mammifères et une augmentation notable de sa diversité biologique (réapparition de plusieurs espèces disparues de la grande faune).

Pour renforcer  la conservation de sa riche diversité biologique, notamment son intéressante avifaune et les nouvelles espèces régulièrement signalées, le parc W a été doté de deux zones tampons: la réserve totale de faune de Tamou et la réserve partielle de faune de Dosso. 

Besoins en matière de protection et de gestion

Le bien jouit d'une protection légale à travers les lois nationales et bénéficie du soutien financier et technique de l'Etat et de quelques partenaires au développement. Il dispose aussi d'un plan d'aménagement et de gestion.  Bien que les limites du bien soient clairement définies et limitées, il connaît cependant des menaces telles que le braconnage, le pâturage illégal et l'extension des terres agricoles. Des mesures adéquates doivent être prises pour lutter contre ces menaces. Pour assurer une gestion durable et la conservation de ce bien, une stratégie de financement durable est aussi indispensable, pour garantir les ressources humaines et financières nécessaires et surtout pour mettre en œuvre de manière effective le plan d'aménagement et de gestion et  l'accord tripartite (Bénin, Burkina Faso, Niger) relatif au complexe W. Il est nécessaire de renforcer la coopération avec les pays voisins en vue d'une possible extension transfrontalière du bien.

Description longue
[Uniquement en anglais]

The 'W' National Park, so named because of the local configuration of the Niger River (220,000 ha), is located in a transition zone between Sudan and Guinea savannahs and contiguous to 'W' National Parks in both Burkina Faso and Benin, and the Reserve de Faune de Tamou to the north. Shrub savannah is the most widespread vegetation type occurring on shallow infertile soils.

W hosts ecosystems representing the interaction between natural resources and humans since Neolithic times. This interaction has produced characteristic landscapes and plant formations and represents the evolution of biodiversity in the Sudan-Sahelian biome.

The park hosts the major populations of ungulates in West Africa and wild plant species considered very important for conservation and genetic research. The wetland area of the park is of international importance for the conservation of birds as a Ramsar site. The fact that the park is contiguous to other protected areas in Burkina Faso and Niger is important for the survival of species that need large areas for their seasonal migrations.

A total of 454 plant species has been recorded, including two orchid species found only in Niger. More than 70 mammal species have been described, and around 350 bird species are found in the area. Most of the populations of ungulate species are increasing, thanks to protection programmes. Reptiles and fishes occurring in the park are typical of the Niger River.

Source : UNESCO/CLT/WHC