English Français
Veuillez noter qu'en raison des circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de Coronavirus (COVID-19), le courrier régulier envoyé au Centre du patrimoine mondial à Paris ne peut être traité normalement pour le moment. Pour éviter tout retard dans le traitement de la correspondance statutaire et/ou générale, veuillez envoyer systématiquement au destinataire concerné au sein du Centre du patrimoine mondial une copie électronique de toute correspondance que vous souhaitez transmettre. Nous vous remercions de votre compréhension.

Processus en amont

© UNESCO / Namib Sand Sea

L'une des principales forces de la Convention du patrimoine mondial est sa capacité à évoluer. Si la Convention elle-même est essentiellement gravée dans le marbre, la souplesse des Orientations, grâce auxquelles les dispositions et principes de la Convention sont mis en œuvre, reflète l'évolution des notions et des processus et permet d’en inclure de nouveaux. Ceux-ci enrichissent la Convention tout en restant fidèles à son esprit.

Le nouveau concept de processus en amont a été introduit en 2010, au vu des difficultés rencontrées avec certaines propositions d’inscription problématiques. Ce processus est novateur dans la mesure où il permet aux Organisations consultatives et au Secrétariat de fournir directement aux États parties un soutien préalable sous la forme de conseils, de consultations et d'analyses, avant la préparation ou la soumission d'une proposition d'inscription. L'objectif principal du processus en amont est de réduire les importantes difficultés rencontrées lors du processus d'évaluation pour les propositions d'inscription plus problématiques.

Ce processus a d’abord été mis en œuvre via une série de projets pilotes avant d’être étendu, les États parties manifestant un intérêt croissant envers ce processus et le nombre de demandes d’assistance en amont ne cessant d’augmenter. Reconnaissant que le processus en amont est maintenant reconnu comme une partie intégrante du processus de proposition d’inscription, le Comité du patrimoine mondial l’a officiellement intégré dans les Orientations lors de sa 39e session (Bonn, 2015), en incluant sa définition et en modifiant les paragraphes 71 et 122.


Prolongation d’échéance pour recevoir les demandes du Processus en amont :
17 avril 2020
Processus en amont - formulaire de demande

Français Anglais