English Français

Volontariat pour le patrimoine mondial

L’Initiative du volontariat pour le patrimoine mondial a été lancée en 2008 dans le cadre du Programme d’éducation au patrimoine mondial de l’UNESCO en collaboration avec le Comité de coordination du service volontaire international (CCIVS), afin de mobiliser les jeunes et les organisations de jeunes et de les faire participer à la préservation et à la promotion du patrimoine mondial

Volontariat pour le patrimoine mondial 2015

La campagne de cette année constituera une contribution à la Décennie pour la biodiversité (2011-2020).

En savoir plus

© UNESCO-CCIVS-BVBP

8 ans
d’une expérience réussie

3500

3500 bénévoles
ont participé

219

219 chantiers d’activités
ont été organisés

46

dans 46 pays
du monde entier

52

avec 52 organisations
et ONG locales

Le projet continue de faire l’objet de beaucoup d’attention sur les réseaux sociaux, il sensibilise aux enjeux du patrimoine mondial et aux possibilités offertes aux jeunes d’exercer une activité bénévole. Compte tenu de la croissance exponentielle des Initiatives du volontariat pour le patrimoine mondial, le Centre du patrimoine mondial a collaboré avec des partenaires internationaux et régionaux pour mettre en œuvre les chantiers d’activités du Volontariat pour le patrimoine mondial.

Objectifs

©Jeremie Jung-UNESCO-CCIVS

Sensibiliser les jeunes, les bénévoles, les communautés locales et les autorités concernées au besoin de protéger et de mettre en valeur le patrimoine mondial.

Faire participer les jeunes à la préservation du patrimoine mondial grâce à des projets concrets sur des sites, en leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences et d’exprimer leurs idées.

Donner aux jeunes l’occasion d’apprendre les techniques de base de la préservation et de la conservation.

Promouvoir la coopération entre les organisations locales de jeunes, les communautés, les gestionnaires des sites et les autorités.

Identifier les bonnes pratiques et élaborer des outils pour l’éducation non formelle, afin de faciliter la participation des acteurs concernés à l’éducation au patrimoine mondial.

Chantiers d’activités

©

Les chantiers d’activités du Volontariat pour le patrimoine mondial sont organisés par des organisations locales de jeunes, des ONG, des institutions compétentes en matière de patrimoine et d’éducation et d’autres organisations.

Les chantiers d’activités comprennent en général au moins 10 jours complets d’activités au cours desquels les jeunes réalisent des actions concrètes, comme des tâches pratiques de conservation préventive, et prennent part à des sessions de sensibilisation au patrimoine mondial et à ses enjeux, ainsi qu’à d’autres activités réalisées avec les communautés locales. Chaque chantier d’activités reçoit entre dix et trente participants bénévoles nationaux et internationaux.

Coordination

Le volontariat pour le patrimoine mondial ayant atteint une nouvelle étape de son développement en devenant une initiative emblématique de l’engagement des jeunes bénévoles, il est désormais coordonné avec le CCIVS, et la coordination régionale est assurée par le Volontariat du patrimoine européen et Better World.

Le Centre du patrimoine mondial est responsable de l’ensemble de l’Initiative de volontariat pour le patrimoine mondial, il en assure la gestion et en supervise la coordination.

Le volontariat européen pour le patrimoine, une banche d’Open Houses, est en charge de la coordination régionale en Europe depuis 2014.

Le CCIVS est responsable de la coordination d’ensemble de l’initiative et est en charge de la coordination régionale en Afrique, en Amérique latine et dans les États arabes.

Better World est en charge de la coordination régionale en Asie depuis 2014.

Tous ensemble, les coordinateurs ont la responsabilité de promouvoir l’initiative, d’assister les organisations qui y participent et d’évaluer les chantiers d’activités de leurs régions respectives.

Chaque coordinateur ayant participé à une plate-forme de communication entre le Centre du patrimoine mondial et les organisations qui participent au Volontariat pour le patrimoine mondial, les organisations intéressées par les chantiers d’activités du Volontariat pour le patrimoine mondial sont invitées à contacter directement le coordinateur régional concerné.

CCIVS
(Comité de coordination du service volontaire international)

Le CCIVS est une organisation internationale non-gouvernementale active dans le domaine du service volontaire international, créée sous l’égide de l’UNESCO en 1948. Elle fédère plus de 200 organisations nationales et internationales du monde entier.

Site Internet : ccivs.org
Contactez Me Victoria Lovelock (Directrice) secretariat@ccivs.org (pour les projets en Afrique, en Amérique latine et dans les États arabes)

Volontariat européen pour le patrimoine
(branche d’Open Houses)

Le Volontariat européen pour le patrimoine organise des projets éducatifs et de bénévolat sur des sites du patrimoine culturel et naturel depuis 2000. Ce programme, organisé en partie par le Volontariat européen pour le patrimoine, en collaboration avec d’autres institutions et organisations, s’adresse à la fois à des professionnels et à des bénévoles sans compétences particulières dans le domaine du patrimoine ; il comprend des activités de conservation et de restauration, des cours de formation à l’artisanat, des projets pour les étudiants, des chantiers de bénévoles et d’autres projets pédagogiques et de sensibilisation dans le domaine du patrimoine.

Site Internet www.heritagevolunteers.eu
Contactez M. bert Ludwig info@heritagevolunteers.eu (pour les projets en Europe)

Better World

Better World/Organisation de chantiers internationaux est une ONG sans but lucratif créée en 1999 et domiciliée en Corée. Sa mission principale est de donner les moyens aux peuples et aux communautés d’avoir une vision commune pour un monde pacifique et durable conduit par des citoyens engagés. Better World consacre la plupart de ses activités à l’éducation globale, au développement des communautés et au volontariat international, qu’elle considère comme des outils complémentaires pour édifier une culture de paix durable.

Site Internet : www.1.or.kr
Veuillez contacter M. Francesco whv@betterworld.asia (pour les organisations asiatiques)

Foire aux questions

Volontariat pour le patrimoine mondial

Qu’est-ce que le volontariat pour le patrimoine mondial ?

Le Volontariat pour le patrimoine mondial est une initiative destinée à sensibiliser les jeunes à l’importance de la conservation du patrimoine mondial et à leur faire acquérir des compétences concrètes en travaillant sur un projet dans le cadre d’un chantier d’activités sur un site du patrimoine mondial. Quelque 50 chantiers d’activités ont lieu chaque année ; ils mettent l’accent sur des thématiques telles que la biodiversité, le développement durable, etc. À titre d’exemple, en 2013, 52 projets ont été mis en œuvre dans 52 sites du patrimoine mondial de 32 pays, avec la participation de 43 organisations, afin de promouvoir le développement durable et l’Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau.

Qui sélectionne et organise les chantiers d’activités ?

Les projets des chantiers d’activités du patrimoine mondial sont sélectionnés tous les ans par l’UNESCO dans le cadre du Volontariat pour le patrimoine mondial et chaque projet est organisé par des organisations locales de jeunes, des organisations non gouvernementales ou des institutions éducatives et patrimoniales.

Qui peut participer ?

Les participants sont en général des étudiants entre 18 et 30 ans, mais les conditions de participation varient selon les pays et les projets. Pour en savoir plus sur un chantier d’activités et sur les conditions requises, veuillez contacter l’organisation locale chargée de ce projet (l’UNESCO n’accepte pas les candidatures). En consultant la liste des projets prévus en 2014, vous trouverez des informations sur la présentation des candidatures.

Y a-t-il d’autres moyens d’être bénévole sur un site du patrimoine mondial ?

L’UNESCO n’organise pas d’activités bénévoles sur les sites en dehors du programme de Volontariat pour le patrimoine mondial. Si vous souhaitez être bénévole sur un site du patrimoine mondial, vous pouvez contacter une organisation de bénévoles (comme le WWF, Greenpeace, etc.), qui auront peut-être des projets susceptibles de vous intéresser. Vous pouvez également contacter la Commission nationale pour l’UNESCO du pays où vous souhaitez vous rendre comme bénévole, pour qu’elle vous dirige éventuellement vers une organisation à même de vous aider.

Quelles sont les conditions pour devenir bénévole du patrimoine mondial ?

Les bénévoles sont censés assumer une partie des dépenses, comme leurs frais de voyage et d’assurance. La nourriture et l’hébergement sont fournis par l’organisation d’accueil. De nombreuses missions se déroulent dans des zones reculées et les bénévoles sont censés respecter les coutumes locales. L’anglais est la langue de communication recommandée, mais ce sont principalement les organisateurs et le pays où se tient le chantier qui décident de la (des) langue(s) utilisée(s).

Pour les organisations

Comment mon organisation peut-elle candidater pour réaliser un projet de Volontariat pour le patrimoine mondial ?

Si votre organisation remplit les critères de sélection ci-dessous, vous devez remplir le formulaire de candidature et l’envoyer aux organismes de coordination compétents. Votre présentation devrait être brève et concise et présenter clairement les objectifs et les activités du projet.

Quelle est la date limite pour présenter sa candidature pour organiser un chantier d’activités ?

L’appel à propositions commence en général en novembre ou en décembre pour l’année suivante.

Combien de temps dure le processus de sélection ?

Le processus de sélection s’achève généralement en février ; il est suivi de l’annonce des projets sélectionnés.

Quels sont les critères de sélection ?

Les critères de sélection changent à chaque campagne, mais les projets doivent généralement remplir les critères suivants :
  • Le projet est organisé en lien direct avec un site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial ou sur la liste indicative du pays concerné.
  • Le projet montre les efforts déployés pour faire participer la communauté, les gestionnaires du site et les autorités locales à la planification des activités.
  • Les activités comprennent une réflexion systématique sur des questions liées au patrimoine mondial, ainsi qu’une formation pratique pour les bénévoles.
  • Le projet est en lien avec le thème de la campagne annuelle.
  • Les organisateurs s’engagent à mettre en œuvre les projets conformément aux propositions approuvées et à soumettre un rapport d’activités complet, comprenant des images, des vidéos et autres résultats, qui apporte la preuve de l’engagement concret des jeunes volontaires dans le domaine du patrimoine mondial.
  • L’organisation doit fournir le rapport d’évaluation de projets de Volontariat pour le patrimoine mondial qu’elle a réalisés précédemment, pour que sa nouvelle proposition puisse être prise en considération.

Quel est le nombre maximum de projets auxquels une organisation peut candidater ?

Chaque organisation a le droit de présenter un maximum de 4 projets dans des sites différents ou abordant des thèmes et activités différents.

À quels détails dois-je veiller lorsque je présente une candidature ?

D’une manière générale, les organisations doivent veiller entre autres aux permis ou autorisations requises pour conduire des activités dans les sites et à proximité ; aux sorties de secours ; à l’accessibilité et aux équipements disponibles ; au logement, au transport et au budget ; aux partenaires et acteurs concernés. Pour plus d’informations, veuillez consulter les Pratiques du cycle du projet de Volontariat pour le patrimoine mondial.

Qui va décider si mon projet fera partie de la campagne de volontariat pour le patrimoine mondial de cette année ?

Le(s) partenaire(s) coordinateurs soumettent au Centre du patrimoine mondial des recommandations et des observations sur les projets pour la campagne de l’année suivante

Existe-t-il une possibilité de financement pour les projets ?

Seul un petit nombre d’organisations peuvent recevoir un soutien financier (de 500€ maximum) du Centre du patrimoine mondial pour la mise en œuvre de leurs projets. La priorité est accordée aux projets mis en œuvre dans les pays suivants, et dans la limite des fonds disponibles : pays les moins avancés ou à faible revenu, tels que définis par les Nations Unies ; pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, tels que définis par la Banque Mondiale ou Petits États Insulaires en Développement (PIED) ; États parties sortant d’un conflit. Les organisations demandant un soutien financier sont vivement encouragées à fournir des informations concrètes à l’appui de leur requête.

Comment les organisations se voient-elles notifier leur participation à l’Initiative du volontariat pour le patrimoine mondial ?

Un courrier officiel de confirmation est envoyé à l’organisation sélectionnée et le profil du chantier d’activités est mis en ligne, notamment sur la page Internet du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les organisations participant aux campagnes du Volontariat pour le patrimoine mondial reçoivent aussi un certificat de l’UNESCO attestant de la réussite des projets mis en œuvre.

Y aura-t-il un suivi de mon projet ?

Chaque année le Centre du patrimoine mondial et les partenaires coordinateurs de la campagne effectuent plusieurs visites de suivi pour évaluer l’avancement et les résultats du projet et soumettent des rapports au Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comment les médias vont-ils contribuer à la promotion des projets ?

La promotion des projets auprès du grand public par une couverture média nationale et locale sera facilitée par l’utilisation de documents de promotion au cours du projet et par l’autorisation d’afficher le label Patrimonito qui associe les activités du projet au Volontariat pour le patrimoine mondial et au Programme d’éducation au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Qui est Patrimonito ?

Patrimonito est la mascotte internationale du Programme d’éducation au patrimoine mondial. Son nom signifie ‘petit patrimoine’ en espagnol et le personnage représente un jeune gardien du patrimoine. Le personnage de Patrimonito est dérivé de l’emblème du patrimoine mondial et symbolise l’interdépendance entre la culture et la nature. Le carré central est une forme créée par l’homme et le cercle représente la nature, les deux étant intimement liés. L’emblème est rond comme le monde, mais il est en même temps un symbole de protection.

Puis-je utiliser Patrimonito et les logos de l’UNESCO et du patrimoine mondial pour mon projet ?

On ne peut utiliser l’image de Patrimonito ou le logo de l’UNESCO et du patrimoine mondial qu’après un processus de validation strict. Les organisations participant au Volontariat du patrimoine mondial sont autorisées à utiliser l’image de Patrimonito pour faire la promotion de leur projet de chantier d’activités. L’utilisation du logo et de l’emblème de l’UNESCO et de la Convention du patrimoine mondial exige au préalable une autorisation écrite de la part du Centre du patrimoine mondial, quels que soient la publication, la plateforme ou le support.

Qu’attend-on de l’organisation qui vient de mettre en œuvre un chantier d’activités ?

Chaque organisation doit fournir un rapport d’évaluation accompagné des documents et supports pertinents (images, photos, vidéos, couverture médias, etc.).

Où puis-je trouver plus d’informations sur l’Initiative du volontariat pour le patrimoine mondial et sur les campagnes précédentes ?

Pour plus d’informations, veuillez consulter : whc.unesco.org/en/whvolunteers/ et whvolunteers.org

Contacts

Si vous avez d’autres questions sur la campagne de Volontariat pour le patrimoine mondial 2014, veuillez contacter les coordinateurs du Volontariat pour le patrimoine mondial

Open Houses Allemagne (info@openhouses.de) pour les projets en Europe et le Comité de coordination du service volontaire international (CCIVS) (secrétariat@ccivs.org) pour tous les autres pays.