English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

37 COM 7 B.70

Centres historiques de Berat et de Gjirokastra (Albanie) (C 569bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7B,

2.  Rappelant la décision 35 COM 7B.82 , adoptée à sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.  Note les détails concernant les constructions illégales fournis par l’État partie pour Berat et Gjirokastra, et se déclare sérieusement préoccupé de leur ampleur à Gjirokastra et de l’absence d’avancement dans l’établissement et la mise en œuvre d’un plan d’action pour traiter ces violations ;

4.  Note également l’absence d’outils juridiques adaptés pour faire cesser les interventions illégales, prie instamment l’État partie d’approuver et de mettre en œuvre dès que possible la « Réglementation pour le centre historique de Berat et sa zone tampon » et lui demande d’élaborer une réglementation similaire pour Gjirokastra ;

5.  Note en outre le rapport de la mission de suivi réactif effectuée par l’ICOMOS en 2012 et le fait que les deux villes historiques de Berat et de Gjirokastra ne sont pas gérées comme un seul bien, et prie aussi instamment l’État partie de mettre en place dès que possible une structure générale de gestion pour le bien, qui serait responsable du suivi et de l’adaptation des constructions illégales et chargée d’assurer la parité dans la gestion des composantes du bien ;

6.  Souligne la nécessité pour l’État partie de soutenir la gestion du bien, et en particulier les processus de suivi et de contrôle des développements, par une articulation plus claire des attributs de la valeur universelle exceptionnelle et par un ensemble ciblé d’indicateurs de suivi qui lui soit précisément associé ;

7.  Demande également à l’État partie de traiter d’urgence la nécessité de faire installer davantage de bouches à incendie à Gjirokastra et dans les parties de Berat non concernées par le projet en cours financé par l’Union européenne ;

8.  Engage l’État partie à poursuivre les mesures de sensibilisation au statut de patrimoine mondial parmi les communautés locales de Berat et Gjirokastra ;

9.  Demande en outre à l’État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial des détails sur la seconde phase des travaux au château de Berat, en tenant compte des avis de la mission avant l’approbation du projet, pour examen par les Organisations consultatives, conformément au paragraphe 172 des Orientations  ;

10. Regrette qu’aucune information concernant le nouveau projet d’hôtel de la maison de Kodra n’a été fournie à la mission, prend note de la documentation récemment soumise par l’Etat partie et demande par ailleurs l’Etat partie de soumettre au Centre patrimoine mondial une évaluation d’impact sur le patrimoine, conformément au Guide de l’ICOMOS pour les évaluations d'impact sur le patrimoine appliquées aux biens du patrimoine mondial culturel et d’arrêter tous travaux portant sur ce projet jusqu’à son évaluation par des Organisations consultatives ;

11.  Prie en outre instamment l’État partie de traiter toutes les recommandations de la mission de suivi réactif et d’appliquer le plan d’action recommandé, d’ici la fin de 2014 , afin d’inverser le déclin du bien et veiller à ce que ses vulnérabilités n’augmentent pas jusqu’à menacer sa valeur universelle exceptionnelle ;

12. Demande enfin à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014 etle 1er février 2015 respectivement, desrapports actualisés sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 39e session en 2015. 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-13/37.COM/7B
Thèmes : Conservation, Rapports, Valeur universelle exceptionnelle
Etats Parties : Albanie
Session : 37COM