English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

28 COM 15B.58

Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prend note des conclusions et des recommandations de la mission de suivi réactif UNESCO-ICOMOS concernant les biens du patrimoine mondial du Taj Mahal, du Fort d’Agra et de Fatehpur Sikri ; 2. Félicite les autorités indiennes d’avoir arrêté le « Projet de corridor du Taj» ; 3. Souligne l’importance de renforcer le mécanisme de gestion et de planification du développement régional en relation avec la protection des biens du patrimoine mondial dans le district d’Agra ; 4. Demande à l’Etat partie de : a) créer un organe pour coordonner et traiter tous les problèmes de conservation et d’aménagement des trois biens du patrimoine mondial du district d’Agra en faisant participer tous les acteurs, b) évaluer et, si possible, redéfinir les limites de protection du bien du patrimoine mondial et les orientations devant guider la gestion du Taj Mahal et du Fort d’Agra. Il faudrait tenir compte des travaux de recherche récents qui montrent que la conception originale du Taj comprend le Mehtab Bagh et les autres biens culturels transférés sur l’autre rive de la Yamuna. Ils forment une partie essentielle de l’ensemble de la zone et exigent donc une protection intégrée, c) intégrer le Taj Mahal et le Fort d’Agra en une seule zone protégée du patrimoine mondial pour assurer une meilleure gestion du bien, en y incluant éventuellement Fatehpur Sikri à condition d’adopter un plus vaste schéma d’aménagement régional, d) élaborer un plan de gestion d’ensemble du site, avec un plan de gestion spécifique des visiteurs, basé sur un plan régional de conservation et d’aménagement des biens du patrimoine mondial, et assurer sa mise en oeuvre, e) améliorer l’interprétation et la gestion des visiteurs sur les biens du patrimoine mondial, f) établir des mécanismes de suivi sur place à l’aide de moyens traditionnels et de nouvelles technologies, évaluer l’impact du développement urbain sur les valeurs patrimoniales des biens et de leurs abords de manière à intégrer la protection du paysage urbain dans le mécanisme de protection globale du patrimoine, 5. Demande également à l’Etat partie, comme première mesure, d’organiser un Atelier national sur l’élaboration de plans de gestion de site pour la préparation d’une ou de plusieurs extensions du patrimoine mondial et la révision du périmètre de protection et des zones tampons ; 6. Demande au Centre du patrimoine mondial, aux Organisations consultatives et à d’autres partenaires internationaux de soutenir et de renforcer les activités de coopération avec les autorités nationales et locales compétentes en octroyant une aide appropriée; 7. Demande à l’Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial d’ici le 1er février 2005 un rapport sur l’avancement de la mise en oeuvre des recommandations susmentionnées, pour examen par le Comité à sa 29e session en 2005.

Thèmes : Conservation
Etats Parties : Inde
Session : 28COM