La mission d'experts envoyée par le Directeur général de l'UNESCO sur le site de la vieille ville de Jérusalem, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, a achevé son évaluation technique des travaux de l'accès au Haram el-Sharif.

Cette mission s'est déroulée du 27 février au 2 mars 2007. Conduite par le Directeur du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, Francesco Bandarin, elle était composée du Directeur général du Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), Mounir Bouchenaki, du Président du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS), Michael Petzet, et de Véronique Dauge du Centre du patrimoine mondial (voir Unescopresse 2007-16).

Elle avait notamment pour objectif d'évaluer la nature des travaux menés autour de la rampe d'accès à la porte Mughrabi menant au Haram el-Sharif (Mont du temple)

Outre de nombreux contacts et échanges de vues avec l'ensemble des parties concernées, la mission a pu procéder à une visite complète du site et des différents chantiers en cours.

Le rapport d'évaluation, en cours de rédaction, sera remis au Directeur général de l'UNESCO dans les jours qui viennent et porté à la connaissance des organes directeurs de l'Organisation, ainsi qu'au Comité du patrimoine mondial.