jump to the content

Gestion du parc naturel de Santa Lucia et du parc mixte du Drakensberg

L’objectif de ce projet était d’aider à la mise en place d’un système de gestion et de développement touristique contrôlé des sites Patrimoine mondial de Santa Lucia et du Drakensberg, dans le respect de leur faune, de leur flore et des vestiges culturels qu’ils abritent.

Suite à la présentation de la Convention France–UNESCO à Cairns en décembre 2000, l’Ambassadrice d’Afrique du Sud s’est rapprochée de la Délégation française auprès de l’UNESCO afin de solliciter le soutien de la France en faveur des deux sites sud-africains inscrits sur la Liste du patrimoine mondial : le parc du Drakensberg, site mixte inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en décembre 2000, et le parc de la zone humide de Santa Lucia, site naturel inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1999.

Dans l’optique de préparer la finalisation et la mise en œuvre du Plan directeur de gestion intégrée des deux sites, deux experts dépêchés par les ministères français ont effectué du 5 au 18 mai 2002 une mission d'expertise sur les parcs de Santa Lucia et du Drakensberg afin de faire des recommandations d’ordre technique, écologique, économique et social. Les conclusions ont  ensuite été transmises aux autorités sud-africaines.

Le site a été étendu en 2013.

Sites du patrimoine mondial
Objectifs stratégiques
  • Credibilité
  • Conservation
  • Capacity building
Assistances
  • Assistance préparatoire