jump to the content

Patrimoine Mondial

n°72 - juin 2014
Numéro spécial - Patrimoine mondial au Qatar

Chaque année, le numéro spécial du Patrimoine Mondial, coïncidant avec la session annuelle du Comité du patrimoine mondial, nous offre l’opportunité d’examiner le patrimoine d’une région ou d’un pays en particulier. Cette année, la 38e session du Comité du patrimoine mondial est organisée par l’État du Qatar, et je me réjouis que, grâce à ce numéro, nous puissions nous pencher sur le patrimoine culturel et naturel de ce pays, qui mérite d’être découvert.

Le Qatar a adopté la Convention du patrimoine mondial en 1984, cependant son premier site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 2013. Le Site archéologique d’Al Zubarah est un excellent exemple d’une ville fortifiée liée à des établissements du commerce de la perle, et qui s’est avérée essentielle pour le développement de centres urbains aux XVIIIe et XIXe siècles dans la région du Golfe. Plusieurs articles présentent l’histoire de ce site remarquable et les travaux archéologiques entrepris pour illustrer son développement et son importance pour la région.

Nous nous penchons aussi sur Khor al-Adaid, un site naturel sur la liste indicative du Qatar, également connu sous le nom de « Mer intérieure ». Ce site d’une beauté spectaculaire est un vaste système de baie à marées avec sa structure lagunaire. Nous découvrirons également le patrimoine archéologique du Qatar préislamique, et le projet conjoint qataro-allemand d’études et de fouilles archéologiques dans le sud du pays. D’autres articles présentent de mystérieuses gravures rupestres, comprenant des « jeux de société » ; les défis pour la préservation du patrimoine face au développement urbain ; et le vieux palais de Doha, en cours de restauration, en voie d’assurer un rôle majeur dans le cadre du nouveau Musée national du Qatar.

Le Qatar s’est engagé dans le développement de sa vie culturelle très riche à travers différents aspects tels que l’art, la musique, les festivals, les activités et spécialement les institutions, y compris les musées. De cette façon, la culture devient non seulement un aspect de l’identité des Qatariens, mais également un vecteur puissant de croissance économique durable et un moyen efficace de créer des liens avec d’autres peuples et d’autres cultures, en unissant et en éduquant.

Nous avons le plaisir de publier un entretien avec Son Excellence Sheika Al Mayassa Bint Hamad Bin Khalifa Al Thani, Présidente du Comité du patrimoine mondial et Présidente de l’Autorité des musées du Qatar, entretien au cours duquel elle décrit le rôle crucial de la culture comme source d’éducation et d’économie dans son pays.

Je tiens à remercier les autorités de l’État du Qatar d’accueillir si généreusement la 38e session du Comité du patrimoine mondial, qui sera, à n’en pas douter, une contribution efficace et significative pour la préservation de notre patrimoine mondial.

Éditorial
Kishore Rao
Directeur du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO

pub
Abonnez-vous maintenant
à Patrimoine Mondial
Version papier
27 Euros
Pour 1 an
54 Euros
Pour 2 ans
Télécharger
Patrimoine Mondial
Gratuitement sur tablette

Disponible pour iPad, les tablettes et smartphones Android, et le Kindle Fire.
Grâce à l’application vous pouvez non seulement lire des articles exclusifs écrits par des experts mais également voir des vidéos des sites les plus spectaculaires filmés par NHK et TBS.

iTunes Google Play Amazon

Autres numéros
Auteur
Centre du patrimoine mondial
Numéro
72