English Français

Le qanat perse

The Persian Qanat

Throughout the arid regions of Iran, agricultural and permanent settlements are supported by the ancient qanat system of tapping alluvial aquifers at the heads of valleys and conducting the water along underground tunnels by gravity, often over many kilometres. The eleven qanats representing this system include rest areas for workers, water reservoirs and watermills. The traditional communal management system still in place allows equitable and sustainable water sharing and distribution. The qanats provide exceptional testimony to cultural traditions and civilizations in desert areas with an arid climate.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Le qanat perse

Dans l'ensemble des régions arides de l'Iran, des établissements agricoles et permanents sont soutenus par l'ancien système de qanats qui puisent l'eau des sources aquifères en amont des vallées et la font circuler par gravité le long de tunnels souterrains, souvent sur de nombreux kilomètres. Les 11 qanats qui représentent ce système comprennent des aires de repos pour les travailleurs, des réservoirs d'eau et des moulins à eau. Le système de gestion communautaire traditionnel encore en place permet un partage et une distribution de l'eau équitables et durables. Les qanats fournissent un témoignage exceptionnel sur des traditions culturelles et des civilisations de zones désertiques au climat aride.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

القناة الفارسية
في المناطق القاحلة في ايران، يستخدم نظام القنوات القديم في ري الأراضي الزراعية حيث يتم سحب المياه من مصادر المياه الجوفيّة في الوديان ثم يتم نقلها بفضل الجاذبيّة الأرضيّة عبر الأنفاق المجهزة تحت الأرض والتي تمتدّ أحياناً لبضعة كيلومترات. هذا وتمتلك القنوات الإحدى عشرة التي يضمها هذا الموقع، مناطق راحة للعمال وخزانات للمياه وطواحين مائية. ويمكّن نظام الإدارة التقليديّة المستخدم حتى يومنا هذا من توزيع المياه على نحو متساوٍ ومستدام. وتشهد هذه القنوات على التقاليد الثقافيّة وعلى الحضارات التي تعاقبت على المناطق الصحراويّة ذات المناخ الجاف.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

波斯坎儿井

在伊朗干旱的地区,坎儿井这一古老水利系统的支持使得农业和定居成为可能。坎儿井利用重力,将上游河谷的水通过长达数千米的地下暗渠引到下游。构成这个水利系统的不仅有组成这一遗产地的11条坎儿井,还有工人休息区,小水库以及水磨坊。时至今日仍在实行的传统管理方式,使当地得以可持续地平均分配和共享水源。坎儿井是干旱气候下沙漠地带传统文化和文明的独特证明。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Персидский кяриз
В засушливых районах Ирана для нужд сельского хозяйства используется древняя система кяризов. Данная технология позволяет производить сбор воды из водоносных источников, расположенных на верхних участках долин, а затем, под действием силы тяжести, перемещать её по подземным туннелям зачастую на многие километры. Данный объект представляет собой систему из одиннадцати кяризов, включающую также зоны для отдыха рабочих, водохранилища и водяные мельницы. Всё ещё действующая традиционная система управления обеспечивает справедливое и устойчивое использование и распределение воды. Кяризы являются уникальным свидетельством культурных традиций и обычаев народов, проживающих в пустынных районах с засушливым климатом.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

El qanat persa

En el conjunto de las regiones áridas de Irán, la agricultura es sostenida por el antiguo sistema de riego de los qanats, que toman el agua de los acuíferos en lo alto de los valles y la hacen circular por túneles subterráneos que a menudo miden varios kilómetros. Los once qanats que componen este sitio y representan este sistema comprenden también zonas de reposo para los trabajadores, depósitos de agua y molinos hidráulicos. Este sistema tradicional de gestión del agua todavía funciona y permite un reparto equitativo y sostenible del recurso. Los qanats aportan un testimonio excepcional de las tradiciones culturales y las civilizaciones de zonas desérticas de clima árido.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

イランの地下水路カナート
乾燥した砂漠の文明が生んだ灌漑システム。イランの乾燥地域では、農業を営む恒久的な集落は、古代のカナートによって支えられている。カナートとは、水が渓谷の上部沖積地の帯水層から、時には何キロにもわたり、重力に従って地下トンネルを流れるという灌漑システムである。11のカナートはこのシステムを代表し、労働者たちの憩いの場や貯水槽・水車場なども提供するもので、伝統的な地域社会の管理システムとして、現在も適切かつ公平で持続的に水を分配して供給している。カナートは、乾燥気候の砂漠地帯における文化的伝統と文明の極めて重要な証拠である。

source: NFUAJ

Het Perzisch Qanat

In de droge regio's van Iran worden agrarische en permanente nederzettingen vaak voorzien van water door het eeuwenoude qanat-systeem. Met behulp van de zwaartekracht tapt men via ondergrondse tunnels – vaak van kilometers lang – water af uit hoger gelegen grondwaterhoudende bodemlagen, ook wel aquifers genoemd. De elf qanaten waaruit het systeem bestaat bevatten rustplaatsen voor arbeiders, waterreservoirs en watermolens. Het traditionele gemeenschappelijke watermanagementsysteem functioneert nog altijd en maakt een gelijkwaardige en duurzame vorm van waterverdeling mogelijk. De qanaten zijn een exceptioneel voorbeeld van culturele tradities en beschavingen in droge woestijngebieden.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Le qanat perse © S.H. Rashedi
Valeur universelle exceptionnelle

Bref synthèse

Dans l’ensemble des régions arides de l’Iran, l’agriculture et des établissements permanents sont soutenus par l’ancien système de qanats puisant l’eau des aquifères alluviaux en amont des vallées et la faisant circuler par gravité le long de tunnels souterrains, souvent sur de nombreux kilomètres.

Chaque qanat se compose d’un tunnel presque horizontal recueillant l’eau d’une source souterraine, habituellement un cône alluvial, dans lequel un puits mère est creusé jusqu’au niveau approprié de l’aquifère. Des conduits de puits sont creusés à intervalles réguliers le long du tracé du tunnel pour permettre l’évacuation des débris et assurer la ventilation. Ils apparaissent en surface sous forme de cratères, suivant le tracé du qanat, depuis la source d’eau jusqu’à un établissement agricole. Le long de tunnels souterrains, appelés koshans, l’eau est conduite par gravité, grâce à la faible pente du tunnel, jusqu’à la sortie (mazhar), à partir de laquelle elle est distribuée par des canaux aux terres agricoles des détenteurs.

Les niveaux, la pente et la longueur du qanat sont calculés par des méthodes traditionnelles exigeant la compétence de travailleurs spécialisés dans les qanats dont l’expérience a été transmise au fil des siècles. De nombreux qanats possèdent des sous-branches et des couloirs d’accès à l’eau, à des fins d’entretien, ainsi que des structures qui en dépendent, parmi lesquelles des zones de repos pour les travailleurs attachés au qanat, des hammams publics et privés, des réservoirs et des moulins à eau. Le système de gestion communal traditionnel encore en place permet un partage et une distribution de l’eau équitables et durables.

Critère (iii) : le système de qanat perse apporte un témoignage exceptionnel sur la tradition d’approvisionnement en eau de régions arides afin de soutenir des établissements. Les réalisations technologiques et communales des qanats jouent un rôle vital de qanat dans la formation de diverses civilisations. L’importance cruciale de ce système pour la région aride plus vaste est exprimée par le nom du plateau désertique de l’Iran, qui est appelé la « civilisation du qanat ». La dispersion des premiers établissements sur des cônes alluviaux du plateau intérieur et des déserts de l’Iran est en étroite relation avec le schéma de répartition du système de qanat dans tout le pays. Le système présente également une exceptionnelle tradition culturelle vivante de gestion communale de ressources en eau. 

Critère (iv) : le système de qanat perse est un exemple exceptionnel d’ensemble technologique illustrant des étapes significatives de l’histoire de l’occupation par l’homme de régions arides et semi-arides. Sur la base de calculs complexes et de qualités architecturales exceptionnelles, l’eau était recueillie et transportée simplement par gravité sur de longues distances et ces systèmes d’acheminement furent entretenus pendant des siècles et, parfois, des millénaires. Le système de qanat a permis l’apparition d’établissements et de l’agriculture, mais inspiré également la création d’un style d’architecture et d’un paysage spécifiques au désert, impliquant non seulement les qanats eux-mêmes, mais leurs structures associées, comme des réservoirs d’eau, des moulins, des systèmes d’irrigation et des jardins.

Intégrité

Les onze qanats formant ce bien sont encore des conduits d’eau en activité et ont conservé non seulement leurs structures architecturales et technologiques, mais également leur fonction. Ils continuent de fournir les ressources en eau essentielles pour soutenir des établissement et jardins iraniens et d’être entretenus et gérés au moyen de systèmes de gestion communaux traditionnels. Ces systèmes de gestion sont demeurés intacts et ont été transférés depuis des temps reculés grâce à la collaboration de divers individus et d’utilisateurs.

Pour assurer la fonctionnalité continue des qanats, les bassins hydrographiques sont inclus dans la zone tampon et ont été attachés aux plus hauts niveaux de protection compte tenu de leur fonction essentielle dans la fourniture de ressources en eau. De même, les zones agricoles illustrant la distribution et l’utilisation des ressources en eau ont été protégés au travers de zones tampons afin de permettre la protection à long terme du système de qanat.

Authenticité

L’authenticité des onze qanats a été respectée en ce qui concerne la conception, la technologie, les matériaux, traditions et techniques de construction, les systèmes de gestion ainsi que les associations patrimoniales immatérielles basées sur la connaissance de l’environnement naturel, la technologie des matériaux et la culturel indigène. Les qanats ont été fondés et construits sur la base d’une collaboration sociale, de la confiance communale et de l’honnêteté, de même que sur le sens commun. De plus, leur stabilité et fonctionnalité ont été gérées, préservées, étendues et développées grâce à une telle coopération conjointe.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Les onze qanats constituant cette série sont inscrits au registre national des monuments de la République islamique d’Iran. Leurs bassins hydrographiques et zones d’irrigation ont été inclus dans des zones de protection spécifiquement conçues, avec le statut de zone tampon. L’élaboration plus poussée et l’achèvement d’un inventaire des onze éléments fourniront une aide au suivi et à la communication concernant l’éventail complet d’attributs protégés.

La gestion globale du bien en série est coordonnée par un comité directeur composé de représentants des Conseils du qanat et des services gouvernementaux concernés, y compris l’Organisation iranienne du patrimoine culturel, de l’artisanat et du tourisme (ICHHTO), l’Organisation de la protection des ressources naturelles, de l’agriculture, de l’énergie, de l’aménagement des routes et des villes et de l’environnement, la Fondation de l’habitat rural et des ONG s’intéressant au patrimoine culturel et à l’environnement. Les préoccupations de la gestion quotidienne sont examinées par la base nationale de l’ICHHTO pour les qanats qui agit au travers des agences provinciales de l’ICHHTO. Une stratégie de gestion et un plan d’action qui ont été exposés au moment de l’inscription, seront davantage développés en des plans de gestion et d’entretien pour les éléments individuels. Ces plans comprendront des plans pour l’interprétation et la gestion du tourisme, ainsi que la préparation aux risques et des stratégies pour répondre aux catastrophes.

Les onze qanats sont gérés sous la surveillance traditionnelle de Conseils de qanat, chaque qanat ayant son Conseil de qanat local composé des personnes bien informées dans la région respective. Les systèmes de gestion traditionnels des qanats inscrits contribuent à leur valeur unique, mais sont également essentiels pour la préservation et transmission continues aux futures générations. Le savoir historique et des compétences artisanales préservés sur plusieurs générations doivent être transmis de manière continue pour assurer la viabilité future de ce bien. Ce système de gestion, élaboré par des propriétaires, distributeurs, consommateurs et gens ordinaires s’est développé et a évolué au fil du temps, ce qui a permis au qanats de survivre jusqu’à nos jours et sera primordial pour leur conservation à venir.

Les onze qanats sont également soutenus par des moyens financiers et techniques au travers de ressources nationales et de mesures de conservation et de gestion sur tous les qanats sont en cours, dans le respect de leur authenticité et intégrité.