jump to the content

Centre historique de Vienne

Historic Centre of Vienna

Vienna developed from early Celtic and Roman settlements into a Medieval and Baroque city, the capital of the Austro-Hungarian Empire. It played an essential role as a leading European music centre, from the great age of Viennese Classicism through the early part of the 20th century. The historic centre of Vienna is rich in architectural ensembles, including Baroque castles and gardens, as well as the late-19th-century Ringstrasse lined with grand buildings, monuments and parks.

Centre historique de Vienne

Vienne s’est développée à partir des premiers établissements celtes et romains, en passant par la ville médiévale puis baroque, jusqu’à devenir la capitale de l’Empire austro-hongrois. Elle a joué un rôle fondamental en tant que haut lieu de la musique européenne et demeure associée aux grands compositeurs, du classicisme viennois à la musique moderne. Le centre historique de Vienne abrite une grande variété d’éléments architecturaux, notamment des palais baroques et des jardins ainsi que l’ensemble de la Ringstrasse datant de la fin du XIXe siècle.

وسط فيينا التاريخي

تطوّرت فيينا بدءاً من اولى المؤسسات السلتية والرومانية مروراً بالمدينة في القرون الوسطى ومن ثم الباروكية إلى أن اصبحت عاصمة الإمبراطورية النمساوية المجرية. لقد لعبت دوراً اساسياً كمركز مهم في عالم الموسيقى الأوروبية ولا تزال مرتبطة باسم مؤلفين كبار منذ الكلاسيكية النمساوية إلى الموسيقى الحديثة. ويضمّ وسط فيينا التاريخي مجموعة من العناصر الهندسية ولا سيما القصور الباروكية والحدائق، بالإضافة إلى الرينغستراس الذي يعود إلى نهاية القرن التاسع عشر.

source: UNESCO/ERI

维也纳历史中心

维也纳是从早期哥特人和罗马人聚落发展起来的,后来成了一个中世纪巴洛克风格的城市——奥匈帝国首都。从伟大的维也纳古典乐派时代开始一直到20世纪初,维也纳一直作为欧洲音乐中心发挥着重要的作用。维也纳历史中心汇集了大量建筑艺术,包括巴洛克风格的城堡和花园,还有建于19世纪晚期的环城大道,两旁是宏伟的楼群,也有古迹和公园。

source: UNESCO/ERI

Исторический центр Вены

На развитие Вены наложили отпечаток различные исторические эпохи. В разное время Вена и раннее кельтское, и древнеримское поселение, и средневековый и барочный город, столица Австро-Венгрии. Со времен венского классицизма до начала ХХ в. город играл важную роль в качестве ведущего музыкального центра Европы. Исторический центр Вены богат архитектурными ансамблями, включая барочные дворцы и парки, а также Ринг (Рингштрассе) конца XIX в, с расположенными вдоль него величественными зданиями, памятниками и парками.

source: UNESCO/ERI

Centro histórico de Viena

Viena se fue desarrollando desde los primeros asentamientos celtas y romanos en su territorio y a través de la construcción sucesiva de la ciudad medieval y la barroca, hasta convertirse en la capital del Imperio Austrohúngaro. La ciudad ha desempeñado un papel fundamental como centro importante de la música europea y su nombre va asociado a grandes compositores, desde el clasicismo vienés hasta la música de principios del siglo XX. Su centro histórico alberga una gran variedad de jardines y monumentos arquitectónicos, principalmente palacios barrocos, así como el conjunto de la Ringstrasse, que data de fines del siglo XIX.

source: UNESCO/ERI

ウィーン歴史地区

source: NFUAJ

Historisch centrum van Wenen

Wenen ontwikkelde zich van vroege Keltische en Romeinse nederzettingen tot een middeleeuwse en barokke stad, de hoofdstad van het Oostenrijks-Hongaarse Rijk. Sinds de 16e eeuw wordt Wenen algemeen erkend als de muzikale hoofdstad van Europa, met als bekendste periode het Weens classicisme. Het historische centrum van Wenen is rijk aan architectonische gebouwen zoals barokke kastelen en tuinen, maar ook de laat-19e-eeuwse Ringstrasse, omringd door indrukwekkende gebouwen, monumenten en parken. Het stedenbouwkundig en architectonisch erfgoed in het historische centrum van Wenen illustreren de Europese culturele en politieke ontwikkeling die de stad doormaakte tijdens de middeleeuwen, de barok en de Gründerzeit.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Centre historique de Vienne © Silvan Rehfeld
Justification d'inscription

Critère (ii): Les caractéristiques urbaines et architecturales du centre historique de Vienne sont autant de témoignages exceptionnels d’un échange permanent de valeurs tout au long du deuxième millénaire.

Critère (iv): Le patrimoine urbain et architectural du centre historique de Vienne atteste de façon unique de trois périodes fondamentales pour le développement culturel et politique de l’Europe : le Moyen Âge, la période baroque et le Gründerzeit.

Critère (vi): Depuis le XVIe siècle, Vienne est universellement reconnue comme la capitale musicale de l’Europe.

Description longue

L'intérêt urbain et architectural exceptionnel du centre historique de Vienne en fait un témoin remarquable du changement continuel de valeurs qui a marqué tout le dernier millénaire. Trois périodes fondamentales de l'histoire culturelle et politique de l'Europe - le Moyen Âge, la période baroque et la Gründerzeit - y sont remarquablement bien illustrées par le patrimoine urbain et architectural de la ville.

Le site comporte un centre médiéval (déjà occupé à l'époque romaine), les principaux ensembles baroques avec leurs axes, et les constructions de la Gründerzeit à partir du début de l'époque moderne. L'ancien camp militaire romain, dont le plan se reflète encore dans celui de la ville médiévale telle qu'elle est conservée aujourd'hui, se trouvait en plaine, à l'ouest d'un ancien bras du Danube.

À partir du XIIe  siècle, l'agglomération se développa à l'extérieur du mur défensif romain, qui fut alors démoli. La muraille de la ville médiévale englobait une aire beaucoup plus vaste ; elle fut reconstruite au cours des guerres contre les Ottomans aux XVIe et XVIIe  siècles, et dotée de bastions. Cette partie demeura le centre de Vienne jusqu'à la démolition de sa muraille dans la seconde moitié du XIXe  siècle. Elle renferme un grand nombre de bâtiments historiques remontant à la période médiévale, dont le Schottenkloster, le plus ancien monastère d'Autriche, les églises Maria am Gestade (l'un des principaux édifices gothiques), la Michaelerkirche, la Minoritenkirche et le Minoritenkloster, du XIIIe  siècle. La cathédrale Saint-StéphaneOK?Saint-Étienne a été bâtie aux XIVe et XVe  siècles. Cette période vit aussi la construction d'ensembles municipaux, comme les premiers travaux de la Hofburg. Tandis que les bâtiments monastiques, généralement édifiés en pierre, devinrent partie intégrante des défenses de la ville, les quartiers résidentiels étaient construits en bois, et furent ravagés par de multiples incendies.

En 1683, Vienne se développa rapidement comme capitale de l'Empire des Habsbourg, et devint une impressionnante ville baroque. Cet aspect se manifeste particulièrement au travers de l'ampleur des palais construits sous l'empereur Charles VI (1711-1740) et sous l'impératrice Marie-Thérèse (1740-1780) dont le palais du Belvédère, avec ses jardins, offre un bon exemple. Beaucoup d'églises médiévales, d'églises et de couvents qui étaient demeurés intacts furent alors transformés sous une forme baroque, et différentes adjonctions furent apportées aux bâtiments officiels de représentation. Plusieurs édifices historiques sont aujourd'hui associés avec le séjour à Vienne d'importantes personnalités telles que Mozart, Beethoven, Schubert et d'autres : la ville joua en effet un rôle essentiel en tant que centre majeur de la musique européenne, depuis la grande période du classicisme viennois jusqu'au début du XXe  siècle.

Une nouvelle phase de l'histoire de Vienne débuta lorsque 34 de ses faubourgs furent incorporés à la ville, et que l'empereur ordonna la démolition des fortifications qui en ceignaient encore le centre. Cette décision permit la création de l'un des ensembles les plus significatifs de l'histoire de la planification urbaine au XIXe  siècle, et devait influencer profondément le reste de l'Europe au cours de cette période cruciale de développement social et économique.

En 1874, le complexe de la Hofburg fut agrandi avec la Neue Hofburg, un « forum impérial », et réuni en un seul ensemble avec un important groupe de musées. Le Burgtheater, le Parlement, l'hôtel de ville et l'université forment un autre ensemble, lié au précédent. S'y ajoutent l'Opéra, ainsi qu'un grand nombre de constructions publiques ou privées situées le long de la Ringstrasse, qui se trouve à l'emplacement qu'occupait autrefois la muraille de la ville. La fin du XIXe  siècle et le début du XXe  siècle ont été marqués par de nouvelles contributions apportées à l'art par des créateurs, des artistes et des architectes de la période du Jugendstil , Secession , et par le premier mouvement moderne du XXe  siècle en architecture.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Les premières occupations du site remontent au Néolithique, puis l'histoire de Vienne connaît les phases suivantes :

- Antiquité et début du Moyen Âge (jusqu'au XIe siècle).
Des vestiges archéologiques révèlent que le site de Vienne était occupé par les Celtes quand les Romains prirent le contrôle de la région du Danube au premier siècle avant J.- C., érigeant le castellum Vindobona sur la rive du fleuve pour y demeurer jusqu'en 488. Les limes de l'Empire romain suivaient les méandres du Danube, la frontière avec Germania libera, laissant des traces dans le développement urbain jusqu'à nos jours. Le nom de Wenia en haut allemand fut pour la première fois mentionné en 881, pendant les guerres entre Allemands et Magyars.

- Haut et Bas Moyen Âge (du XIIe au XVe siècle).
Vienne regagna de l'importance à la fin du XIIe et au XIIIe siècle, devenant la plus grande agglomération de l'empire germanique, après Cologne. Plusieurs monastères furent construits, notamment la Minoritenkirche, ainsi que la résidence ducale, aujourd'hui la Hofburg, reprise par les Habsbourg en 1276. Au XIVe et au XVe siècle, la ville s'épanouit avec le développement de son commerce et la fondation de la première université allemande en 1365. L'église Saint-Étienne de Vienne fut élevée au rang d'évêché en 1469 puis d'archevêché en 1718. La communauté juive, présente depuis le XIIe siècle, fut détruite en 1420-1421. - Schisme et siège des armées ottomanes (du XVIe siècle jusqu'en 1683). L'Europe du XVIe siècle connut des conflits avec l'Empire ottoman, qui occupait la majeure partie de la Hongrie. Vienne devint une forteresse sur la frontière et subit son premier siège en 1529 en même temps que déclinait son activité commerciale. En 1533, Ferdinand Ier fit de Vienne sa résidence et la capitale du Saint Empire romain germanique. Elle le demeura jusqu'en 1806, avec une interruption entre 1583 et 1612. En 1683, Vienne résista avec succès aux armées ottomanes et cette victoire amena la Hongrie sous la domination des Habsbourg.

- La ville baroque (de 1683 à la Révolution française).
L'évolution de la situation politique après 1683 amena d'importants changements dans la ville de Vienne qui connut une phase importante de développement. Une augmentation de la population conduisit à la construction de banlieues qui furent protégées par leurs propres fortifications (Linienwall). Les grands architectes de l'époque, parmi lesquels J.B. Fischer von Erlach et L. von Hildebrandt, dessinèrent des palais baroques au centre de la ville, et l'on vit la construction du château de Schönbrunn et du palais du Belvédère, l'extension de la Hofburg et l'édification d'un grand nombre d'ensembles ecclésiastiques et civils. Vienne devint la capitale européenne de la musique avec Haydn et Mozart. Après la défaite de Napoléon, le congrès de Vienne (1814-1815) confirma la politique absolutiste (Vormärz, avant mars 1848). À cette époque, les classes moyennes nourrirent un intérêt pour les arts, le mobilier, la peinture, ce qu'on appela la culture Biedermeier, et tout particulièrement pour la musique (Beethoven, Schubert).

- L'ère de François-Joseph Ier (1848-1916).
À la fin de 1848, le jeune empereur François-Joseph Ier accéda au trône de l'empire austro-hongrois. Le gouvernement démocratique tant souhaité demeura une aspiration, bien qu'un gouvernement constitutionnel fut instauré en 1860. Les murs de la ville furent démolis en 1857 afin de créer la Ringstrasse, un remarquable exemple d'urbanisme du XIXe siècle. Avec l'émergence des ambitions de la haute bourgeoisie, le nouveau quartier de la Ringstrasse devint un chantier donnant naissance à un nombre impressionnant de grands édifices, parmi lesquels des théâtres, des musées, une université et de grandes constructions privées, dans le style Gründerzeit, typique de la période. Vienne connut alors un épanouissement culturel sans égal, avec les compositeurs Bruckner, Brahms, Wolf, Mahler et Schoenberg, des architectes et des peintres comme O. Wagner, A. Loos, G. Klimt, O. Kokoschka, et des philosophes comme L. Wittgenstein.

- À partir de la Première Guerre mondiale.
La mort de l'empereur en 1916, entraîna la fin de l'empire et l'Autriche fut proclamée république démocratique en 1918. Entre les deux guerres mondiales, Vienne engagea de grands architectes pour la construction de maisons d'habitation sociales qui devinrent l'expression dominante de certains quartiers viennois. La Seconde Guerre mondiale causa d'importants dommages à la ville et la phase de reconstruction dura jusque dans les années 1960. Simultanément se développa une nouvelle approche de la conservation et la vieille ville bénéficia d'une protection juridique à partir de 1972. En 1945, Vienne reprit son statut de région fédérale (Land) et de capitale de l'Autriche.

Source : évaluation des Organisations consultatives