jump to the content

Décisions du Comité

CONF 003 IV.A.27

Parc national du Manovo-Gounda St. Floris (République centrafricaine)

Le Bureau a rappelé que lors de l'inscription de ce site sur la Liste du patrimoine mondial à la douzième session du Comité tenue à Brasilia (Brésil) en décembre 1988, le Comité avait noté que l'intégrité du site était sérieusement menacée mais que la situation semblait devoir s'améliorer rapidement grâce à la mise en oeuvre d'un projet de dix ans d'un coût de 27 millions de dollars et qui devait être financé par la CEE. Aussi, le Comité à sa douzième session a-t-il demandé à l'UICN de suivre la mise en oeuvre du projet de la CEE et de faire rapport sur les progrès enregistrés dans la protection de l'intégrité du site. Le Bureau s'est déclaré très inquiet du fait que, en dépit de la disponibilité des fonds de la CEE et de l'engagement pris par le Ministère des eaux, des forêts, de la chasse, de la pêche et du tourisme d'améliorer l'état de conservation du site, la mise en oeuvre du projet était très lente et que le parc continuait d'être menacé par un important braconnage commercial ainsi que par des conflits entre la population locale et une entreprise de chasse. Le Bureau a demandé au Secrétariat d'entrer en rapport avec le Ministère des eaux, des forêts, de la chasse, de la pêche et du tourisme pour lui faire part de sa préoccupation et l'encourager à rechercher les moyens d'accélérer la mise en oeuvre d'un plan de gestion du parc et à mettre un terme à la détérioration des valeurs pour lesquelles ce parc avait été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF CC-90/CONF.003/12
Thèmes : Conservation
Etats Parties : République centrafricaine
Session : 14BUR