jump to the content

Décisions du Comité

29 COM 7B.19

Lac Baïkal (Fédération de Russie)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2. Rappelant la décision 28 COM 15B.22 adoptée lors de sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Félicite les Etats parties de la Fédération de Russie et de la Mongolie pour leurs efforts de renforcement de la coopération pour mettre en oeuvre, selon la demande du Comité à sa 28e session (Suzhou, 2004) (décision 28 COM 15.B 22) un plan de réduction des sources de pollution dans le bassin de la Selenga ;

4. Note avec une grande inquiétude les nouvelles informations reçues sur la construction de l’oléoduc Sibérie orientale-océan Pacifique ;

5. Note que l’Etat partie a présenté une mise à jour du projet d’oléoduc et sur des impacts potentiels ou actuels sur l’intégrité du lac Baïkal ;

6. Prie instamment l’Etat partie d’informer le Centre du patrimoine mondial des détails du projet de construction de l’oléoduc et demande aux autorités de prendre des mesures pour éliminer toutes les menaces directes et indirectes envers le bien du patrimoine mondial ;

7. Prend note des sérieuses inquiétudes quant à l’impact potentiel du nouvel itinéraire proposé pour l’oléoduc et le gazoduc envers la valeur universelle exceptionnelle du bien et considère qu’en fonction du paragraphe 180 b des Orientations, tout développement d’oléoduc franchissant le bassin versant du lac Baïkal et de ses principaux affluents justifierait l’inscription du lac Baïkal sur la Liste du patrimoine mondial en péril ;

8. Demande à l’Etat partie de fournir de toute urgence des informations détaillées sur la construction de l’oléoduc Sibérie orientale-océan Pacifique et d’inviter une mission commune Centre du patrimoine mondial/UICN à visiter le bien à une période appropriée ;

9. Demande également, pour examen par le Comité à sa 30e session (Vilnius, 2006) que :

a) l’Etat partie fournisse un rapport détaillé sur la situation actuelle du bien au Centre du patrimoine mondial avant le 1er février 2006 ;

 

b) l’UICN fournisse un rapport détaillé incluant une analyse rigoureuse des risques environnementaux et autres, étant donné les menaces potentielles pour la valeur universelle exceptionnelle du site que représente le passage de l’oléoduc dans le bassin du Lac Baïkal et de ses principaux affluents ; et

c) l’UICN et le Centre du patrimoine mondial rendent compte des résultats de leur mission commune mentionnée au paragraphe 8 ;

10. Décide que, compte tenu des informations mentionnées au paragraphe 9, le Comité puisse envisager l’inscription du Lac Baïkal sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-05/29.COM/7B.Rev
Thèmes : Conservation
Point focal : EUR/NA
Etats Parties : Fédération de Russie
Biens : Lac Baïkal
Session : 29COM