jump to the content

Décisions du Comité

32 COM 7A.12

Sanctuaire de faune de Manas (Inde) (N 338)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7A,

2. Rappelantla décision 31 COM 7A.11, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Prend note de la conclusion de la mission qui fait état de l'impact considérable des conflits civils passés sur la valeur universelle exceptionnelle du bien et du rétablissement de la situation qui vient seulement de s'amorcer et est encore dans sa phase initiale ;

4. Estime que la présence de populations viables de toutes les espèces essentielles et une tendance clairement à la hausse de la croissance de ces espèces sont les éléments clés de l'Etat de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril ;

5. Félicite l'État partie, en particulier le Conseil territorial du Bodoland et l'autorité de gestion, pour leurs efforts dans la mise en oeuvre des mesures correctives adoptées par le Comité du patrimoine mondial à sa 29e session (Durban, 2005) mais note qu'il reste encore du travail ;

6. Prie l'État partie d'achever la mise en oeuvre des mesures correctives et des activités de conservation comme suit :

a) Faire de toute urgence une étude de référence sur le rétablissement des populations de faune sauvage et mettre en place un système complet de suivi qui permettra de suivre et de documenter le rétablissement des espèces emblématiques ;

b) Résoudre le problème du financement qui n'a pas progressé suffisamment depuis la dernière mission ;

c) Achever les travaux de reconstruction et d'amélioration de l'infrastructure du parc ;

d) Pourvoir les postes vacants dans le parc en recrutant les meilleurs éléments parmi les bénévoles et/ou autres personnes pour des contrats permanents ;

e) Renforcer et consolider la gestion du parc, en particulier accentuer les efforts de réduction de l'exploitation forestière illégale et de braconnage de la faune sauvage dans le massif du Panbari ;

f) Maintenir les efforts de réintroduction du rhinocéros indien unicorne et évaluer la nécessité et la faisabilité d'un programme de réintroduction du cerf des marais (barasingha) ;

7. Accueille favorablement l'initiative du Conseil territorial du Bodoland visant à accroître la protection des réserves forestières de grande valeur à l'extérieur du bien ;

8. Demande à l'État partie de mettre en oeuvre les autres recommandations de la mission de 2007, en particulier de finaliser le plan de gestion, élaborer un programme de renforcement de capacités pour le personnel du parc et les acteurs locaux, et développer une vision régionale du tourisme tenant compte de la capacité d'accueil limitée du bien ;

9. Réitère sa demande à l'État partie, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et l'UICN, de développer un projet de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle incluant les conditions d'intégrité et une proposition d'Etat de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril, basée sur les résultats de l'étude de référence, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009 ;

10. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, un rapport sur l'état de conservation du bien, en particulier sur les progrès accomplis dans la mise en oeuvre des mesures correctives et des autres recommandations de la mission de 2007, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009 ;

11. Décide de maintenir le Sanctuaire de faune de Manas (Inde) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-08/32.COM/7A
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Inde
Session : 32COM