jump to the content

Décisions du Comité

32 COM 8B.95

Révision des Déclarations de Valeur et de Valeur Universelle Exceptionnelle - Palais de Blenheim (ROYAUME-UNI)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-08/32.COM/8B.Add et WHC-08/32.COM/INF.8B1.Add,

2. Adopte la Déclaration de valeur suivante pour le Palais de Blenheim, Royaume-Uni:

Le palais de Blenheim, à proximité d'Oxford, a été inscrit comme bien du patrimoine mondial en 1987 pour l'importance de son architecture, la conception et la construction du palais entre 1705 et 1722 marquant le début d'un nouveau style architectural, et en raison de son parc paysager créé par Lancelot 'Capability' Brown et considéré comme un « Versailles naturaliste ». Dans sa forme concrète,

Blenheim est un exemple remarquable du travail de John Vanburgh et Nicholas Hawksmoor, deux des plus éminents architectes de l'Angleterre. Blenheim représente une réalisation architecturale unique, commémorant le triomphe des armées anglaises sur les Français. Blenheim, associé à son parc, a exercé une grande influence sur le mouvement romantique anglais, caractérisé par l'éclectisme de son inspiration, un retour aux sources nationales et l'amour de la nature. Le paysage primitif aménagé par John Vanburgh, qui régularisa le cours de la Glyme, fut modifié plus tard par Lancelot 'Capability' Brown, avec la création de deux lacs, qui sont considérés comme l'un des plus beaux exemples de la conception naturaliste des paysages. Le palais de Blenheim fut élevé par la nation en l'honneur de l'un de ses héros, le premier duc de Marlborough, et est aussi étroitement associé à Sir Winston Churchill.

Critère (ii): Dans leur refus des modèles du classicisme français, le palais et le parc illustrent les débuts du mouvement romantique anglais, caractérisé par l'éclectisme de l'inspiration, le retour aux sources nationales, l'amour de la nature. L'influence de Blenheim sur l'architecture et l'organisation de l'espace aux XVIIIe et XIXe siècles s'est exercée largement, en Angleterre et hors d'Angleterre.

Critère (iv) : Monument élevé par la nation à l'un de ses héros, Blenheim est avant tout la résidence d'un aristocrate anglais, le premier duc de Marlborough qui fut aussi prince du Saint-Empire Romain Germanique, comme le rappelle la décoration du Grand salon par Louis Laguerre (1719-1720).

À ce titre, comme la Résidence de Würtzbourg (inscrite en 1981), comme les châteaux d'Augustusburg et de Falkenlust à Brühl (inscrits en 1984), Blenheim est un type achevé de demeure princière du XVIIIe siècle européen, catégorie qui reste encore insuffisamment représentée sur la Liste du patrimoine mondial.

3. Recommande que l'évaluation des déclarations d'authenticité et d'intégrité, de protection et de gestion soit repoussée à la 33e session du Comité du patrimoine mondial (2009) dans l'attente de l'adoption d'une méthodologie et d'un format convenu pour les Déclarations de valeur universelle exceptionnelle pour les biens inscrits.

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Session : 32COM