English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

32 COM 8B.56

Examen des propositions d’inscription et des modifications des limites des biens naturels, mixtes et culturels inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial - Centres Historiques de Berat et de Gjirokastra (Albanie)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-08/32.COM/8B.Add et WHC-08/32.COM/INF.8B1. Add,

2. Inscrit les Centres historiques de Berat et de Gjirokastra, Albanie, sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères (iii) et (iv);

3. Adopte la Déclaration de valeur universelle exceptionnelle suivante:

Ces deux centres historiques fortifiés sont remarquablement préservés, notamment leurs constructions vernaculaires. Ils ont été habités en permanence, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours. Situés dans les Balkans, au sud de l'Albanie et à proximité l'un de l'autre, ils témoignent de la richesse et de la diversité de l'héritage urbain et architectural de cette région.

Berat et Gjirokastra témoignent d'un style de vie durablement influencé par les traditions de l'islam durant la période ottomane, tout en faisant la synthèse d'apports plus anciens. Ce style de vie a été respectueux des traditions chrétiennes orthodoxes qui ont pu poursuivre leur développement spirituel et culturel, notamment à Berat.

Gjirokastra a été construite par de grands propriétaires terriens. Autour de l'ancienne citadelle du XIIIe siècle, la ville affiche ses maisons à tourelles (le kule turc) caractéristiques de la région des Balkans. Gjirokastra offre plusieurs exemples remarquables de ce type de maison qui se cristallisa au XVIIe siècle, mais aussi des exemples plus élaborés datant du début du XIXe siècle.

Berat témoigne d'une cité fortifiée mais ouverte et longuement peuplée d'artisans et de marchands. Son centre urbain montre une tradition d'habitat vernaculaire des Balkans, dont les témoignages remontent principalement à la fin du XVIIIe et au XIXe siècles. Cette tradition est adaptée aux modes de vie de la ville, par des maisons étagées sur les collines, aux dominantes horizontales et largement ouvertes à la lumière.

Critère (iii) : Berat et Gjirokastra apportent un témoignage exceptionnel de la diversité des sociétés urbaines au sein des Balkans, et de modes de vie pérennes aujourd'hui presque disparus. L'urbanisme et l'habitat de Gjirokastra sont l'expression d'une ville-citadelle construite par des notables fonciers aux intérêts directement liés à ceux du pouvoir central. Berat est marquée par un style de vie plus indépendant, lié à ses fonctions artisanales et marchandes.

Critère (iv) : Les deux villes associées de Gjirokastra et de Berat apportent un témoignage exceptionnel des différents types de monuments et d'habitat urbain vernaculaire durant la période ottomane classique, en continuité des différentes cultures médiévales qui l'ont précédée et dans une coexistence pacifique avec une forte minorité chrétienne, notamment à Berat.

L'intégrité d'ensemble des deux villes est satisfaisante, bien qu'entachée par le phénomène des constructions illégales de la fin des années 1990. L'authenticité est également satisfaisante, mais la gestion de la préservation doit être renforcée et effectuée avec soin, en suivant les meilleurs standards internationaux.

Les dispositions du plan de gestion et la récente autorité de coordination chargée de sa mise en œuvre doivent permettre de promouvoir une politique active de préservation et de conservation de la valeur universelle exceptionnelle du bien, en particulier dans le domaine de la gestion des constructions urbaines et dans l'accueil des visiteurs.

4.Demande à l'Etat partie de soumettre un rapport au Centre du patrimoine mondial d'ici le 1er février 2009 sur la mise en œuvre des mesures suivantes :

  • a) Fournir un inventaire des constructions illégales de la fin des années 1990, et un plan de résorption de ces constructions illégales à moyen terme;
  • b) Définir des indicateurs de suivi précis et de donner la fréquence de leur mise à jour;
  • c) Proposer un programme de fouilles archéologiques selon les normes internationales en vigueur;
  • d) Améliorer les dispositions de lutte contre l'incendie en zone urbaine historique;
  • e) Préciser le plan de développement des capacités d'accueil touristique à moyen terme.
Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Albanie
Session : 32COM