3 octobre 2017 – Une étonnante exposition sur les systèmes de récifs coralliens les plus emblématiques au monde, a ouvert ses portes aujourd'hui à l'Aquarium de Paris. L'exposition met en lumière la condition de ces systèmes de récifs coralliens, inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Grâce à une série de photos, de films et d'activités éducatives pour enfants, l'exposition sensibilisera à la diversité unique de ces récifs et aux impacts du changement climatique sur eux.

Depuis 1972, la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO unit le monde autour d'une responsabilité commune, celle de protéger les lieux naturels et culturels de Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE). La Liste du patrimoine mondial compte 29 sites naturels marins qui intègrent des systèmes de récifs coralliens. Répartis tout autour de la planète, ces récifs globalement significatifs incluent des icônes telles que les Lagons de Nouvelle-Calédonie : diversité récifale et écosystèmes associés (France), la Grande Barrière (Australie), Papahānaumokuākea (États-Unis d’Amérique), le Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize (Belize) et le Parc naturel du récif de Tubbataha (Philippines). Ils sont reconnus pour leur caractère unique et leur importance à l’échelle mondiale et sont réputés pour faire partie du patrimoine commun de l'humanité.

A mesure que la température de l’océan augmente, les récifs coralliens du monde entier ont été fortement impactés par des événements de blanchissement de masse et les récifs des sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial ne font pas exception. La première évaluation scientifique mondiale sur les impacts du changement climatique sur les récifs coralliens du patrimoine mondial, publiée par le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO en juillet dernier, a révélé que sur ces 29 sites, 25 ont souffert d’un stress de blanchissement au cours des trois dernières années. L'étude précise même que les 29 sites du patrimoine mondial abritant des coraux pourraient cesser d'exister en tant qu’écosystèmes de récifs coralliens fonctionnels d'ici la fin de ce siècle, si les émissions de CO2 ne sont pas considérablement réduites.

Cette nouvelle exposition, qui durera deux mois et se tiendra jusqu'au 6 décembre 2017, est destinée au grand public et vise à améliorer la compréhension que nous avons des impacts du changement climatique sur les récifs coralliens les plus précieux de la planète. En voyageant à travers les différents sites du patrimoine mondial marin, les visiteurs découvriront la diversité exceptionnellement riche de ces récifs et en apprendront davantage sur le travail quotidien du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, axé sur la protection et la conservation de ces sites pour les générations futures. En visitant l’exposition, adultes et enfants pourront s'engager à leur tour pour la protection de l’océan, accompagnés par le personnel spécialement formé de l’Aquarium de Paris, en enregistrement leur vidéo #myoceanpledge – une initiative lancée par des enfants originaires des sites marins du patrimoine mondial de l'UNESCO à l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York, lors de la Conférence de haut niveau organisée à l’occasion de la Journée mondiale de l’océan, le 8 juin dernier.

L'exposition a été rendue possible grâce au généreux soutien de l'Aquarium de Paris et de ses partenaires, ainsi que de l'Agence française pour la Biodiversité. Les photographies ont été généreusement transmises par The Ocean Agency et les sites marins du patrimoine mondial. Les films de réalité virtuelle ont été fournis par Seaview 360.

aquarium