English Français

Le Permien marin de Jebel Tebaga

Date de soumission : 24/02/2016
Critères: (vii)(viii)
Catégorie : Naturel
Soumis par :
Ministère de l'energie et des mines
État, province ou région :
Gouvernorat de Médnine
Coordonnées x : 609337 y : 3696711
Ref.: 6087
Avertissement

Les Listes indicatives des États parties sont publiées par le Centre du patrimoine mondial sur son site Internet et/ou dans les documents de travail afin de garantir la transparence et un accès aux informations et de faciliter l'harmonisation des Listes indicatives au niveau régional et sur le plan thématique.

Le contenu de chaque Liste indicative relève de la responsabilité exclusive de l'État partie concerné. La publication des Listes indicatives ne saurait être interprétée comme exprimant une prise de position de la part du Comité du patrimoine mondial, du Centre du patrimoine mondial ou du Secrétariat de l'UNESCO concernant le statut juridique d'un pays, d'un territoire, d'une ville, d'une zone ou de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les États parties les ont soumis.

Description

Le Permien, dernière période de l'ère paléozoïque (-290 Ma à -250 Ma) fut marqué par la plus importante extinction de masse de l'histoire de la Terre. À partir de la fin de l'ère primaire, la configuration de la Terre a connu un changement majeur avec l'apparition d’un grand rift qui a  scindé la Pangée en deux, laissant se développer un bras de mer de direction Est-Ouest qui va s'élargir au cours de l'ère secondaire et donner  lieu à un nouvel océan : la Téthys. Le Jebel Tebaga de Médenine, monoclinal de direction NE – SW s’étend sur environ 12 km. Ce site est facilement accessible par la route MC 104 reliant Médenine à Dkhelet Toujene. Il est formé par des roches carbonatées et silicoclastiques datées du Permien supérieur. Cette série permienne est recouverte en discordance par des séries du Jurassique moyen-supérieur et des séries de l’Albien supérieur. Les fusulines et le seul trilobite de Tunisie : Pseudophillipsia azzouzi, sont des organismes fossiles qui n’ont pas pu survivre face aux crises biologiques majeures du passage Primaire – Secondaire.

Justification de la Valeur Universelle Exceptionnelle

Vu ses ressources naturelles exceptionnelles (roches, fossiles, paysages), le Jebel Tebaga de Médenine est le seul témoin de la nature de la vie et de la dynamique sédimentaire qui animaient, à la fin de l'ère primaire, le jeune océan téthysien en cours d'ouverture. Il constitue une véritable réserve géologique nationale et un patrimoine mondial.

Critère (vii) : la beauté et la qualité des affleurements de Jebel Tebaga de Médnine témoigne d’une importance esthétique exceptionnelle.

Critère (viii) : Ce bien illustre les archives sédimentaires les plus anciennes qui affleurent en Tunisie. Il s'agit de l'unique affleurement de Permien  supérieur marin  à l’échelle de l’Afrique dont les sédiments et les fossiles constituent un exemple remarquable d’un grand stade de l’histoire de la vie sur la terre.

Déclarations d’authenticité et/ou d’intégrité

Le Jebel Tebaga qui offre un panorama intéressant, est encore intact et n’a pas été modifié par l’activité humaine. Il revêt un grand intérêt scientifique et esthétique remarquable. L’Office National des Mines, en sa qualité de dépositaire du patrimoine géologique du pays, veille à la sauvegarde de ce patrimoine par l’interdiction de toute sorte d’exploitation de ses ressources naturelles et a établi des stratégies de conservation des sites géologiques remarquables à travers un projet de loi.

Comparaison avec d’autres biens similaires

Les sédiments marins permiens en affleurement se trouvent dans peu d'endroits du monde : En Russie, près de Perm – c'est de là que vient le terme de « Permien » ; en Chine ; au Texas ; les chaînes de montagnes situées entre l'Italie et l'Himalaya. Le Jebel Tebaga de Médnine avec toutes ses composantes est considéré comme unique en Afrique. Avec son contenu paléontologique et sa richesse stratigraphique dignes d’un musée à ciel ouvert, il est compté parmi les premières destinations scientifiques dans le monde.