jump to the content

Le complexe hydraulique romain de Zaghouan-Carthage

Date de soumission : 17/02/2012
Critères: (i)(iv)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Délégation permanente de Tunisie apures de l’UNESCO
Etat, province ou région :
Gouvernorats de Zaghouan, Ben Arous, Manouba, l’Ariana et Tunis
Ref.: 5685
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Il s'agit du plus grand complexe du genre jamais réalisé. Il associe trois composantes : les captages de quatre sources principales avec dotation d'un cadre monumental, le nymphée connu couramment sous l'appellation de « temple des eaux », d'une grande valeur archéologique, un aqueduc de 132 km courant en général à fleur de terre ou en parcours souterrain et dont de nombreux tronçons marquent à ce jour le paysage en de nombreux endroits avec des arcades de plus de 20 m de hauteur, et les citernes de stockage de la Maalga à Carthage, auxquelles il faut ajouter les grands thermes publics de Carthage, dits thermes d'Antonin, situés en bord de mer et qui constituaient le but ultime et l'aboutissement de l'ensemble. Construit au début du IIe siècle après J.-C., ce complexe a depuis marqué le paysage jusqu'à aujourd'hui et a connu une longévité exceptionnelle puisque, de nos jours encore, une bonne partie de ses canalisations est toujours fonctionnelle.

Justification de la Valeur Universelle Exceptionelle

Il s'agit d'un ensemble architectural exceptionnel par l'ampleur du programme mis en œuvre. Sa réalisation a constitué l'éclatante illustration à la fois de la parfaite maîtrise des techniques de construction de ce type d'ouvrage sur une très longue distance atteinte par la civilisation romaine ainsi que de celles du captage, de l'adduction et de stockage de l'eau en quantité impressionnante.

Critères remplis :

(i) : Cet ensemble hydraulique est un chef d'œuvre architectural. Par son ampleur et par ses différentes composantes, il témoigne du génie créateur de l'homme. Il constitue un témoignage de grande valeur de la période romaine et offre un éminent exemple des ensembles hydrauliques de l'Antiquité parvenus jusqu'à nous.

 (iv) : le complexe hydraulique romain de Zaghouan/Carthage est un exemple éminent des techniques de captage, d'adduction et de stockage de l'eau qui ont contribué dans une large mesure au développement urbain et au mode de vie à la romaine.

Déclarations d’authenticité et/ou d’intégrité

Les multiples réparations subies par le complexe durant la longue période de son utilisation sont les marques de l'histoire et constituent un témoignage exceptionnel de l'évolution des techniques de construction et de réparation dans le temps. Ces réparations n'ont d'aucune manière altéré ou déformé les structures architecturales ou changé les matériaux.

Comparaison avec d’autres biens similaires

Dans les pays du Maghreb, il n'existe pas un ensemble hydraulique de ce type d'une ampleur et d'une complexité technique et architecturale analogues.