English Français

Les chutes de la Karera et la faille de Nyakazu

Date de soumission : 09/05/2007
Critères: (vi)(vii)
Catégorie : Mixte
Soumis par :
Ministère de l’Education Nationale et de la Culture
État, province ou région :
Province : Rutana
Coordonnées Shanga S3 04 36 E30 54 36 Nyakazu S3 53 43 E30 07 37
Ref.: 5150
Avertissement

Les Listes indicatives des États parties sont publiées par le Centre du patrimoine mondial sur son site Internet et/ou dans les documents de travail afin de garantir la transparence et un accès aux informations et de faciliter l'harmonisation des Listes indicatives au niveau régional et sur le plan thématique.

Le contenu de chaque Liste indicative relève de la responsabilité exclusive de l'État partie concerné. La publication des Listes indicatives ne saurait être interprétée comme exprimant une prise de position de la part du Comité du patrimoine mondial, du Centre du patrimoine mondial ou du Secrétariat de l'UNESCO concernant le statut juridique d'un pays, d'un territoire, d'une ville, d'une zone ou de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les États parties les ont soumis.

Description

Sur le massif de Nkoma situé dans la province de Rutana au sud-est du Burundi, se distinguent deux aspects naturels exceptionnels. D'une part, les chutes et la grotte de Karera et d'autre part la faille et la forêt de Nyakazu.

I/ Les chutes et la grotte de Karera

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera.

1-      Les chutes

Ces chutes sont orientées du nord au Sud et s'étendent sur 142 ha.  Elles sont subdivisées en six branches et réparties sur trois paliers.

Sur un premier niveau, se trouve une chute principale subdivisée en deux branches parallèles d'une longueur estimée à 80 m environ qui se déverse sur un bassin.  Cette chute comprend plusieurs cascades de tailles différentes entrecoupées de deux plates-formes. A l'ouest de cette chute principale se trouve une autre cascade moins importante de 50 m environ. Les eaux de ces deux chutes convergent sur un deuxième palier pour former la troisième  cascade qui se déverse sur la vallée. Ces eaux coulent à travers une galerie forestière entourée d'une savane à Parinari curatellifolia et Pericopsis angolensis et de grands arbres tel que le Newtonia buchananii.

C'est à partir de 1980 que les chutes et la grotte de Karera ont été instituées en aires protégées.

2-      La grotte

Elle est située au niveau du point des chutes des premières cascades. Cette grotte est un lieu de culte où les populations de difféntes régions viennent se recueillir.

Des infrastructures d'accueil et les accès sur les différents paliers ont été mis en place, notamment un emplacement de bancs pour observer les différentes chutes.

II/ La faille de Nyakazu

La faille de Nyakazu s'ouvre sur la dépression du Kumoso. C'est une entaille dans le massif de Nkoma qui surplombe la plaine et se prolonge à la frontière avec la Tanzanie. Cette faille est  d'origine tectonique récente et  s'étend sur 600 ha. Elle présente une structure exceptionnelle et on y trouve des vestiges historiques  du fort allemand.   

On observe également une chute saisonnière imposante  d'une hauteur de plus de 100 m qui se déverse sur une vallée couverte d'une forêt constituée de différentes espèces notamment Entandrophragma  excelsum. Autour de la faille, il existe une forêt claire à Brachystegia. C'est une zone de conservation des arbres de haute altitude qui jouit  d'un microclimat particulier.

Les espèces de faune ne sont pas toutes inventoriées, mais on y observe des mammifères et des espèces ornithologiques. Les vestiges du fort allemand constituent un prestige historique, une structure impressionnante.

Déclarations d’authenticité et/ou d’intégrité

Les chutes de la Karera à Shanga et la faille de Nyakazu gardent leur intégrité du fait de leur aspect naturel. Le site est entretenu par l'INECN et des voies d'accès et autres aménagements sont faits pour permettre la visite aisée du site.

Comparaison avec d’autres biens similaires

Nous pouvons comparer les chutes de Karera qui ont une hauteur de  80 m à celles du Niagara aux USA et au Canada qui sont constituées de cataractes de 51 m de haut aux USA et de 49 m  au Canada. Les deux ont respectivement 790 m et 305 m de front.

La faille de Nyakazu rappelle la grande faille de Midori produite pendant le séisme de 1891 au Japon, mais celle de Nyakazu s'impose par sa longueur de 112 m.