English Français
Aidez maintenant !

Parc national du Simien

Menaces pesant sur le bien (1996)

Le Comité du patrimoine mondial a décidé d'inscrire le Parc national du Simien sur la Liste du patrimoine mondial en péril par suite d'une évidente détérioration de la population de walia ibex en raison de la présence humaine et de la culture de zones très importantes dans son périmètre. D'autres grands mammifères caractéristiques du site, comme le guib harnaché et le potamochère sont devenus extrêmement rares.

La construction d'une route et le développement de la population humaine dans l'enceinte du site constituent de nouvelles menaces pour les valeurs du Parc, qui a été l'un des premiers sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

La décision d'inscrire ce site sur la Liste du patrimoine mondial en péril n'avait toutefois pas été approuvée par les autorités régionales de Bahir Dar où est situé le site. Le Département éthiopien de la Faune sauvage et des Parcs nationaux et le Bureau de l'UNESCO à Addis-Abeba s'efforcent donc de fournir davantage d'informations aux autorités régionales sur la signification et les conséquences de la décision du Comité et de les inciter à la considérer de manière positive. 

Historique - Liste du patrimoine mondial en péril
  • 1996

1. Tendance*

* En fonction de la fréquence à laquelle le Comité du patrimoine mondial a étudié l'état de conservation de ce bien depuis les quinze dernières années. 0 = menace minimale, 100 = menaces maximales.
Voir ce lien pour de plus amples explications :The State of Conservation of the World Heritage Forest Network