English Français
Aidez maintenant !

Centre historique de Zacatecas

Historic Centre of Zacatecas

Founded in 1546 after the discovery of a rich silver lode, Zacatecas reached the height of its prosperity in the 16th and 17th centuries. Built on the steep slopes of a narrow valley, the town has breathtaking views and there are many old buildings, both religious and civil. The cathedral, built between 1730 and 1760, dominates the centre of the town. It is notable for its harmonious design and the Baroque profusion of its façades, where European and indigenous decorative elements are found side by side.

Centre historique de Zacatecas

Fondée en 1546 peu après la découverte d'un très riche filon d'argent, Zacatecas a dû à l'exploitation du métal précieux un essor économique qui a connu son apogée aux XVIe et XVIIe siècles. Construite sur des terrains très pentus dans une vallée étroite, son panorama est d'une beauté saisissante. Elle conserve de très nombreux bâtiments anciens, religieux et civils. Sa cathédrale (1730-1760), qui domine le cœur de la ville, est exceptionnelle par l'harmonie de sa conception et par la profusion baroque de ses façades où se côtoient des éléments décoratifs européens et indigènes.

وسط زاكاتيكاس التاريخي

تأسَّست زاكاتيكاس في العام 1546 بعد اكتشاف أحد أغنى أعراق معادن الفضّة. وهي تدين لاكتشاف هذا المعدن الثمين ازدهارها الاقتصادي الذي وصل الى ذروته في القرنَيْن السادس عشر والسابع عشر. بُنيت زاكاتيكاس على أراضٍ منحدرة جداً في وادٍ ضيقٍ حيث المنظر الطبيعي يحبس الأنفاس. وهي تحافظ على مبانٍ عديدة قديمة دينية ومدنية. أما الكاتدرائية (1730 – 1760) التي تطل على قلب المدينة، فهي فريدة بالفعل من خلال التناسق في الابتكار وفي اللّمسة الباروكية لواجهاتها حيث تتخالط العناصر الزخرفية الأوروبيّة والمحليّة.

source: UNESCO/ERI

萨卡特卡斯历史中心

萨卡特卡斯城建于1546年,因为当时在这里发现了一个储量丰富的银矿。该城在16世纪至17世纪达到了繁荣顶点。萨卡特卡斯城建造在一个狭窄河谷的陡坡上,周围环境景色怡人,城中保留有许多古老的宗教建筑和民居建筑。建于1730年到1760年间的大教堂占据了城镇的中心位置,它以其和谐的设计以及教堂正面的巴洛克风格而闻名,来自欧洲的装饰品和当地的饰物被安放在一起,体现出别具特色的美。

source: UNESCO/ERI

Исторический центр города Сакатекас

Основанный в 1546 г. после открытия богатых серебряных залежей, Сакатекас достиг вершины своего процветания в период XVI-XVII вв. В городе, построенном на крутых склонах узкой долины, открываются потрясающие виды; в нем есть также много старых зданий, как культовых, так и общественных. Кафедральный собор, построенный между 1730 и 1760 гг., доминирует над центром города. Он выделяется своим гармоничным обликом и обилием барочных деталей в оформлении фасадов, где переплетаются европейские и индейские декоративные элементы.

source: UNESCO/ERI

Centro histórico de Zacatecas

La ciudad de Zacatecas se fundó en 1546, poco después del descubrimiento de un rico filón de plata, y prosperó gracias a la explotación de este metal precioso, alcanzando su apogeo en los siglos XVI y XVII. Edificada en la escarpada ladera de un estrecho valle, el panorama que ofrece es de una belleza impresionante. Conserva numerosos edificios antiguos, tanto religiosos como civiles, dominados por la silueta de la catedral, construida entre 1730 y 1760. Este templo es una obra arquitectónica excepcional por la armonía de su trazado y la profusa ornamentación barroca de sus fachadas, en las que se combinan los motivos decorativos europeos con los indígenas.

source: UNESCO/ERI

サカテカス歴史地区

source: NFUAJ

Historisch centrum van Zacatecas

Zacatecas werd in 1546 gesticht na de ontdekking van een rijke zilverertsader. De stad was een van de belangrijkste mijnbouwsteden van Nieuw Spanje en had haar hoogtepunt van welvaart in de 16e en 17e eeuw. Zacatecas is gebouwd op de steile hellingen van een smalle vallei en heeft een adembenemend uitzicht. In het historisch centrum zijn veel oude gebouwen te vinden, zowel religieuze als burgerlijke. De kathedraal – gebouwd tussen 1730 en 1760 – domineert het centrum van de stad. Hij is opmerkelijk vanwege zijn harmonieuze vormgeving en de barokke overdaad van de gevels, waarop Europese en inheemse elementen naast elkaar voorkomen.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Centre historique de Zacatecas © Nick Leonard
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le centre historique de Zacatecas, situé dans la partie sud du centre de l’État de Zacatecas, entre les collines de la Bufa et du Grillo, fut fondé en 1546 après la découverte d’un riche filon d’argent. Zacatecas atteint l’apogée de sa richesse aux XVIe et XVIIe siècles. Construite sur les pentes raides d’une vallée étroite, la ville contient de nombreux bâtiments historiques, tant religieux que civils. Avec Guanajuato, Zacatecas compte parmi les villes minières les plus importantes de la Nouvelle Espagne. Elle fut un centre majeur de la production d’argent ainsi que de colonisation, évangélisation et expansion culturelle. Le paysage urbain du centre ancien, qui épouse la topographie de la vallée abrupte, est d’une beauté remarquable. La conception urbaine du XVIe siècle du centre historique de Zacatecas est presque entièrement préservée et a servi de base au développement ultérieur des XVIIIe et XIXe siècles. L’architecture particulière et représentative des XVIIIe et XIXe siècles place cette ville parmi les grandes œuvres par le volume et la modestie des bâtiments.

Le centre historique comprend 15 ensembles religieux, principalement des XVIIe et XVIIIe siècles, parmi lesquels les couvents de San Juan de Dios, San Francisco, San Agustín and Santo Domingo. La cathédrale (1730-60) est une structure baroque richement décorée aux façades exceptionnelles fusionnant l’inspiration et les techniques indigènes et l’iconographie catholique romaine. L’église jésuite de Santo Domingo, d’une beauté tranquille, contraste avec la flamboyance baroque du collège qui la jouxte. Son dôme massif et ses tours offrent un contrepoint à la cathédrale toute proche. Elle héberge aujourd’hui un nouveau musée des Beaux-Arts.

Parmi les bâtiments séculaires importants se trouvent le palais Mala Noche du XVIIIe siècle, le théâtre Calderon datant de 1834, le marché Gonzalez à structure métallique de 1886 et la résidence du gouverneur en pierre rose. Les différents quartiers, nommés d’après les commerces ou la topographie locale, recèlent de beaux exemples d’architecture urbaine plus humble datant du XVIIe siècle et des siècles suivants.

Le centre historique de Zacatecas est un exemple typique d’urbanisation qui épouse la topographie irrégulière d’une vallée étroite. Aujourd’hui, la ville de Zacatecas recèle une profusion documentaire qui illustre une étape importante de l’histoire du Mexique et de l’humanité ; l’intégration des styles d’architecture monumentale atteint une valeur exceptionnelle. 

Critère (ii)  Zacatecas fut l’un des principaux centres d’extraction d’argent, depuis le début de la période espagnole jusqu’au XXe siècle. Son architecture et sa conception témoignent de son importance économique et de l’épanouissement culturel qui en est résulté, et dont l’influence se perçoit dans les manifestations de ces domaines en Amérique centrale et du Nord.

Critère (iv)  Zacatecas est un exemple remarquable de ville coloniale européenne parfaitement adaptée aux contraintes imposées par la topographie des monts métallifères. 

Intégrité

La superficie du bien est de 110 ha. Globalement, la morphologie du tracé urbain du centre historique n’a pas changé de manière significative. Le bien comprend toutes les composantes qui illustrent la variété et la diversité de ses bâtiments et les composantes physiques de son environnement naturel qui traduisent sa valeur universelle exceptionnelle. Certains secteurs sont vulnérables étant donné le contrôle inadapté du développement, particulièrement en ce qui concerne les nouvelles constructions qui altèrent le cadre paysager et perturbent le tissu physique du bien. La protection et la gestion du bien doivent traiter ces conditions dans leur totalité afin de garantir la conservation des bâtiments historiques, de la structure urbaine d’origine et de la mémoire historique et culturelle.

Authenticité

Le plan d'origine des rues a été préservé et, en raison du déclin économique de la ville au XXe siècle, les interventions modernes sur les immeubles y sont rares. Le développement a été surveillé dans une certaine mesure et les travaux de restauration ont été réalisés conformément à des normes très strictes, et étroitement surveillés par des organismes municipaux, nationaux et de l’État.

Aujourd’hui, le centre historique de Zacatecas se distingue par ses édifices à l’architecture magnifique ainsi que par le tracé de ses rues et de ses places.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Les bâtiments publics et religieux appartiennent au gouvernement fédéral, les autres bâtiments sont la propriété soit de l’État de Zacatecas, de la municipalité ou de personnes privées. La principale protection est celle que donne la loi fédérale de 1972 sur les monuments et les zones archéologiques, historiques et artistiques. La zone historique de Zacatecas est placée sous le contrôle du gouvernement de l’État par la Loi N° 60 (1987) sur la protection et la conservation des monuments et des États typiques de Zacatecas, entrée en vigueur en 1965 et la publication de la Règlementation partielle du Centre historique de Zacatecas en 2007.

Les dispositions de conservation, de contrôle et de gestion de la plupart des composantes du bien sont adéquates et le rôle de surveillance exercé par l’INAH ainsi que le Conseil des Monuments et le gouvernement (autorités fédérales, municipales et de l’État de Zacatecas) est adéquat. Tous ces organismes participent au plan de gestion du site.

Description longue
[Uniquement en anglais]

With Guanajuato, Zacatecas is among the most important mining towns of New Spain. It was a major centre of silver production, and also of colonization, evangelization and cultural expansion. The townscape of the ancient centre is moulded to the topography of the steep valley in which it is situated and is of outstanding beauty. Zacatecas is situated in the narrow valley of the Rio de la Plata, at an altitude of 2,400 m. The main north-south street, with two parallel streets, branches into two to the south, and these are linked by narrow lanes, often opening out into small plazas. Many are steep or at different levels, and there is considerable reverting and terracing.

Zacatecas was founded in 1546, following the discovery of the very rich San Bernabé silver lode. This was to be followed later by working of the Veta Grande, Panuco and Albarrada lodes in the same massif. The town developed to the south of the mining area, on the road from the capital of New Spain. It centred on the present day San Agustín quarter, where the first church was built, with houses along the Calle Real, now Arroyo del Plata, the present main street. Unlike other Spanish colonial towns, the street layout of Zacatecas was irregular because of the need for communication between the mines and the ore-working sites, which determined the sitting in a steep valley.

The silver mining activities were so extensive that by 1550 there were 34 mines in operation. In 1588 the Spanish Crown granted Zacatecas the title of city and a coat-of-arms. The discovery of the Guanajuato lode shortly afterwards led to the construction of the Silver Road to link the two centres to the capital of the colony, Mexico City. By 1630 more than 60% of the silver exported from the Spanish colony moved along this road. The resulting wealth led to the embellishment of both cities with fine public and private buildings.

Zacatecas became the economic centre for the region, with a system of forte (presidios ), villages and agricultural estates (haciendas ) for defence and supply. It was also the base for colonization and the spread of Christianity further to the north; first the Convent of San Francisco and later the College of Guadalupe were responsible for establishing over 70 missions, as far north as Texas and California.

The apogee of silver production in Zacatecas was in the 16th and 17th centuries, but then it was overtaken by Guanajuato, although it retained an important role as the site of a mint. Silver production continued after independence, despite the interruption of the 1910 Revolution, during which it was the site of a major battle in 1914, but it fell off as the century progressed, to the extent that Zacatecas was not included in the new communications network being developed. As a result of this economic decline, the city has retained many of its original urban features.

The historic area comprises 15 religious complexes, mainly of the 17th and 18th centuries, among them the convents of San Juan de Dios, San Francisco, San Augustín and Santo Domingo. The cathedral (1730-60) is a highly decorated Baroque structure with exceptional facades and other features that reflect the absorption of indigenous ideas and techniques into Roman Catholic iconography. The Jesuit church of Santo Domingo has a quiet beauty which contrasts with the Baroque flamboyance of the college alongside it. Its massive dome and towers provide a counterpoint to the nearby cathedral. It now houses a new Fine Art Museum.

Important secular buildings include the 18th-century Mala Noche Palace, the Calderón Theatre of 1834, the iron-framed Gonzalez Market of 1886, and the pink stone Governor's Residence. Quarters named after trades or local topography contain fine examples of humbler urban architecture from the 17th century onwards.

Outside the town are the Sanctuary of Nuestra Señora del Patrocinio, with its observatory and loggia (1882) on the summit of La Bufa, and the Apostolic College of Propaganda Fide of Nuestra Señora de Guadalupe (1707) on its eastern slope.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Zacatecas a été fondée en 1546, peu après la découverte du très riche filon d'argent de San Barnabé. Les veines de Veta Grande, Panuco et Albarrad dans le même massif furent ensuite également exploitées. La ville se développa vers le sud de la région minière sur la route qui mène à la capitale de la Nouvelle Espagne. Son emplacement correspond actuellement au quartier San Agustin, où fut construite la première église le long de la Calle Real qui, sous le nom d'Arroyo del Plata, constitue la rue principale de la ville moderne. Contrairement aux autres villes coloniales espagnoles, et du fait de la nécessité de voies de communication entre les lieux d'extraction et de traitement du minerai difficiles à tracer dans une vallée escarpée, le plan des rues est irrégulier.

Les activités minières liées à 1' extraction de 1 'argent étaient si développées qu'on ne comptait pas moins de 34 mines en exploitation en 1550. En 1588, la couronne d'Espagne accorda à Zacatecas le titre de ville et lui décerna un blason. La découverte de la veine de Guanajuato peu après conduisit à la construction de la route de l'argent pour relier les deux centres à la capitale de la colonie, Mexico. En 1630, plus de 60% de l'argent exporté par les espagnols passait par cette route. La richesse qui en est résultée permit un embellissement des deux villes où se multiplièrent de très élégants bâtiments tant publics que privés.

Zacatecas devint un grand centre économique pour toute la région avec un système de forts (presidios), de villages et de grandes propriétés agricoles (haciendas) qui assuraient non seulement l'approvisionnement mais aussi la protection. La ville fut aussi le point de départ de la colonisation et du christianisme qui se propagèrent en direction du nord. Tout d'abord fut construit le couvent San Francisco puis le collège de Guadalupe qui organisa plus de 90 missions dont certaines sont remontées jusqu'en Californie et au Texas.

L'apogée de l'extraction de l'argent à Zacatecas se situe aux 16ème et 17ème siècles, après quoi, Guanajuato la supplanta. Zacatecas conserva cependant un rôle important comme ville riche. La production du métal d'argent continua après l'indépendance en dépit d'une brève interruption pendant la révolution de 1910 ; une bataille s'y déroula en 1914. Puis elle perdit progressivement de son importance au point de n 1 être pas intégrée au nouveau réseau de communication mis en place. Le déclin économique s'accéléra, ce qui explique que la ville ait gardé son caractère urbain originel.

Source : évaluation des Organisations consultatives