jump to the content

Monastère de Maulbronn

Maulbronn Monastery Complex

Founded in 1147, the Cistercian Maulbronn Monastery is considered the most complete and best-preserved medieval monastic complex north of the Alps. Surrounded by fortified walls, the main buildings were constructed between the 12th and 16th centuries. The monastery's church, mainly in Transitional Gothic style, had a major influence in the spread of Gothic architecture over much of northern and central Europe. The water-management system at Maulbronn, with its elaborate network of drains, irrigation canals and reservoirs, is of exceptional interest.

Monastère de Maulbronn

Fondée en 1147, l'abbaye cistercienne de Maulbronn est l'ensemble monastique médiéval le plus complet et le mieux préservé au nord des Alpes. Entourés d'un mur d'enceinte, les principaux bâtiments furent construits du XIIe au XVIe siècle. Le monastère, en grande partie construit à la charnière des styles roman et gothique, a eu une influence déterminante sur la diffusion de l'architecture gothique dans le centre et le nord de l'Europe. En outre, le monastère a conservé un remarquable système de gestion hydraulique par canaux et réservoirs.

دير ماولبرون

تأسّس الدير التابع للرهبنة السيسترسية في ماولبرون في العام 1147 وهو المجموعة الرهبانية الأكمل والأكثر صوناً في شمال الألب التي تعود إلى القرون الوسطى. يحيط به جدار يحمي الحرم وقد شيّدت مبانيه الأساسية بين القرنين الثاني عشر والسادس عشر. يتميّز الدير بأنه بُني في جزء كبير منه استناداً الى الطرازَين الروماني والقوطي وقد كان له تأثير حاسم في نشر الهندسة المعمارية القوطية في وسط أوروبا وشمالها. إضافة إلى ذلك، حافظ الدير على نظام مميّز للإدارة المائية عبر القنوات والحاويات.

source: UNESCO/ERI

莫尔布龙修道院

建于1147年的西多会(Cistercian)莫尔布龙修道院,是阿尔卑斯山脉以北地区最完整和保存最好的中世纪修道院。整个修道院周围有防御墙环绕,主建筑建于公元12至14世纪,该修道院教堂是哥特式过渡时期风格,对于哥特式建筑在北欧和中欧的兴起有着重要影响。莫尔布龙修道院的水资源管理系统非常独特,堪称一绝,包括了复杂的排水网络、灌溉运河和水库。

source: UNESCO/ERI

Монастырский комплекс Маульбронн

Цистерцианский монастырь Маульбронн, основанный в 1147 г., считается наиболее полным и лучше всего сохранившимся средневековым монастырским комплексом к северу от Альп. Находящиеся в окружении крепостных стен основные здания комплекса были построены в XII-XVI вв. Церковь монастыря в смешанном романско-готическом стиле оказала существенное влияние на распространение архитектуры готики на большей части Северной и Центральной Европы. Особый интерес представляет Система обводнения Маульбронна со сложной сетью дренажей, ирригационных каналов и бассейнов.

source: UNESCO/ERI

Monasterio de Maulbronn

Fundada en 1147, la abadía cisterciense de Maulbronn es el conjunto monástico medieval más completo y mejor preservado al norte de los Alpes. Construidos entre los siglos XII y XIV, sus edificios principales se hallan dentro de un recinto fortificado. El monasterio fue construido en la época de transición del románico al gótico y desempeñó un importante papel en la propagación de la arquitectura de este último estilo en el centro y el norte de Europa. Además, la abadía ha conservado su excepcional sistema de abastecimiento de agua mediante canales y embalses.

source: UNESCO/ERI

マウルブロンの修道院群

source: NFUAJ

Kloostercomplex Maulbronn

Het klooster Maulbronn werd in 1147 gesticht en wordt beschouwd als het meest complete en best bewaarde kloostercomplex ten noorden van de Alpen. Het wordt omringd door versterkte muren en de belangrijkste gebouwen van het complex zijn gebouwd tussen de 12e en 16e eeuw. De kloosterkerk had een grote invloed op de verspreiding van de gotische architectuur over een groot deel van Noord en Centraal-Europa. De kerk is een typisch voorbeeld van de eerste generatie cisterciënzer architectuur. Het watermanagementsysteem van Maulbronn is - met zijn uitgebreide netwerk van afvoerkanalen, irrigatiekanalen en reservoirs - van uitzonderlijk belang.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Monastère de Maulbronn © Silvan Rehfeld
Description longue

Le monastère cistercien de Maulbronn est considéré comme le complexe monastique médiéval le plus complet et le mieux préservé au nord des Alpes. L'église du monastère, construite pour l'essentiel dans le style de transition du gothique, a exercé une influence déterminante dans la diffusion de l'architecture gothique en direction de la plus grande partie de l'Europe septentrionale et centrale. Le système de gestion des eaux de Maulbronn, avec son réseau élaboré de drainage, de canaux d'irrigation et de réservoirs, est d'un intérêt exceptionnel.

Après l'échec de la construction d'un monastère à Eckenweiher, l'évêque de Spire donna un terrain qui lui appartenait, situé dans la vallée de la Salzach, à une petite communauté de douze moines conduits par l'abbé Dieter, de l'abbaye cistercienne de Neubourg (Alsace). En 1147, ceux-ci entreprirent la construction de leur monastère à Maulbronn, sous la protection de l'évêché. Neuf ans plus tard, celui-ci passa sous la protection directe du Saint Empire romain germanique, à l'initiative de l'empereur Frédéric Barberousse. L'église fut complétée en 1178 et consacrée par Arnold, évêque de Spire.

Au cours du siècle suivant, les bâtiments temporaires de la communauté, construits en bois, furent progressivement remplacés par des édifices en pierre. La Réforme marqua une période de troubles importants, qui n'épargna pas le monastère de Maulbronn. Ulrich, duc de Wurtemberg, s'en empara en 1504, et le réforma et le laïcisa trente ans plus tard, après qu'il eut été deux fois pillé. L'empereur Charles V le rendit aux Cisterciens en 1547, mais il devait être à nouveau réformé quelques années plus tard, en 1556, par Christoph, duc de Wurtemberg, qui y établit un monastère-école protestant et autorisa des privés à acheter différents édifices. Au cours de la guerre de Trente Ans, l'empereur Maximilien, en 1630, le restitua à nouveau aux Cisterciens, mais ceux-ci n'y restèrent que trois ans ; il devint finalement un établissement protestant avec la paix de Westphalie, en 1648. La totalité du domaine ecclésiastique fut laïcisée par le roi Frédéric Ier de Wurtemberg en 1806, et il devint l'année suivante un séminaire théologique protestant, ce qu'il est encore aujourd'hui.

L'ensemble architectural reflète les progrès de l'ordre cistercien entre le XIIe et le XVIe siècle, et l'effet de sa laïcisation et de sa conversion à l'usage des protestants. Il est clairement délimité, et séparé de la ville par ses fortifications et par sa position dans les faubourgs de la ville. L'église est typique de la première génération d'architecture cistercienne : une nef romane à deux étages et un chevet bas menant à un transept doté de trois chapelles rectangulaires au terme de chaque nef. Une division en pierre séparait les moines des frères convers. La voûte gothique de 1424 qui a remplacé les poutres en bois d'origine a modifié la division rigoureuse de l'espace définie au cours de la vie de saint Bernard de Clairvaux, en incorporant les traditions romanes de la région d'Hirsau aux exigences cisterciennes d'austérité et de renoncement au monde.

Les fortifications consistent en une muraille et un mur interne, séparés par une salle de garde, qui ont pris leur physionomie actuelle entre le XIIIe et le XIe siècle. Les constructions externes du plus ancien monastère étaient en pierre ou à colombage ; les bâtiments construits selon cette dernière technique sont plus fréquents entre le XVIe et le XVIIIe siècle, mais ils incorporent souvent des vestiges importants des constructions médiévales qui les ont précédés.

Le plan fondamentalement médiéval et l'organisation du complexe principal, typique de la tradition cistercienne, sont presque entièrement d'origine. Les édifices du XIIIe siècle, dans le style de transition du Maître du Paradis, ont exercé une influence décisive sur le développement de l'architecture gothique en Allemagne. Seuls le réfectoire des moines et les dortoirs des frères convers ont subi des transformations depuis la Réforme, de manière à les adapter à leur nouvelle fonction de séminaire protestant. Différents édifices, pour la plupart en pierre enduite, sont postérieurs à la phase monastique - notamment l'ancien pavillon de chasse de Ludwig, duc de Wurtemberg, et les écuries ducales, dont le dessin et le décor comportent des éléments de la Renaissance.

L'ordre cistercien était connu pour ses innovations dans le domaine des techniques hydrauliques, ce que le complexe du monastère de Maulbronn illustre à la perfection. Il comporte un système élaboré de citernes, de canaux d'irrigation et de drainage créé pour fournir l'eau à la communauté, pour élever des poissons et pour irriguer les vastes champs cultivés du monastère. Ce ne fut qu'après la laïcisation des domaines du monastère, au XIXe siècle, que cette situation changea profondément, avec le drainage de plusieurs réservoirs, et l'expansion de la ville de Maulbronn.

Source : UNESCO/CLT/WHC