English Français
Aidez maintenant !

Monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique

Paleochristian and Byzantine Monuments of Thessalonika

Founded in 315 B.C., the provincial capital and sea port of Thessalonika was one of the first bases for the spread of Christianity. Among its Christian monuments are fine churches, some built on the Greek cross plan and others on the three-nave basilica plan. Constructed over a long period, from the 4th to the 15th century, they constitute a diachronic typological series, which had considerable influence in the Byzantine world. The mosaics of the rotunda, St Demetrius and St David are among the great masterpieces of early Christian art.

Monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique

Fondée en 315 av. J.-C., Thessalonique, capitale provinciale et ville portuaire, fut l'un des premiers foyers de diffusion du christianisme. Ses monuments chrétiens offrent des exemples éminents d'églises de plan central, de plan basilical ou de plan intermédiaire au cours d'une période allant du IVe au XVe siècle, constituant ainsi une série typologique diachronique dont l'influence fut considérable dans le monde byzantin. Les mosaïques de la Rotonde, de Saint-Démétrios et de Saint-David sont au nombre des grands chefs-d'œuvre de l'art paléochrétien.

النصب التذكارية المسيحية القديمة والبيزنطية في عاصمة تسالونيكا

كانت العاصمة المحلية والمدينة المرفئية تسالونيكا التي تأسست عام 315 قبل الميلاد إحدى أماكن انتشار المسيحية. وتوفّر النصب المسيحية فيها أمثلةً بارزة على الكنائس ذات التصميم المركزي والبازيليكي والمتوسط في خلال فترة تمتدّ من القرن الرابع حتى القرن الخامس عشر. وقد شكّلت مجموعةً تصنّفية تعاقبية متطورة كان تأثيرها بالغاً على العالم البيزنطي. وتندرج فسيفساء كنائس لا "روتوند" والقديس ديمتريوس والقديس دافيد في عداد المأثورات الكبرى في الفن المسيحي القديم.

source: UNESCO/ERI

塞萨洛尼基古建筑

塞萨洛尼基州首府和海港建于公元前315年,是最早的基督教传播地之一。基督教建筑包括宏伟的教堂,有的按照希腊人的十字形设计,有的为包括三座中殿的长方形教堂。从4世纪到15世纪,教堂的修建历经了漫长工期,也因此反映了同一类型的教堂在不同历史时期的特点,这对拜占庭世界产生了相当大的影响。圆形建筑、圣德米特里和圣戴维兹教堂的马赛克艺术是早期基督教艺术中的伟大杰作。

source: UNESCO/ERI

Раннехристианские и византийские памятники в городе Салоники

Основанный в 315 г. до н.э. как столица провинции и морской порт, город Салоники был одним из первых центров распространения христианства. Среди его раннехристианских памятников – прекрасные церкви. Одни из них имеют в плане форму греческого креста, другие – трехнефной базилики. Строившиеся в течение долгого времени – с IV до XV вв., они оказали большое влияние на изменение архитектуры всего византийского мира. Мозаики Ротонды, храмов Св. Димитрия и Св. Давида входят в число великих шедевров раннехристианского искусства.

source: UNESCO/ERI

Monumentos paleocristianos y bizantinos de Tesalónica

Fundada en el año 315 a.C., la ciudad portuaria de Tesalónica fue capital provincial romana y uno de los primeros focos de propagación del cristianismo. Entre sus monumentos cristianos figuran ejemplos notables de iglesias de planta central, planta basilical y planta intermedia que, al haber sido construidas entre los siglos IV y XV, constituyen una serie tipológica diacrónica de influencia considerable en el mundo bizantino. Los mosaicos de la Iglesia Rotonda, San Demetrio y San David figuran entre las grandes obras maestras del arte paleocristiano.

source: UNESCO/ERI

テッサロニーキの初期キリスト教とビザンチン様式の建造物群

source: NFUAJ

Vroegchristelijke en Byzantijnse monumenten van Thessaloniki

De provinciale hoofdstad en zeehaven Thessaloniki werd in 315 voor Christus gesticht. Het was een van de eerste bases voor de verspreiding van het christendom. Er zijn prachtige christelijke monumenten te bewonderen, waaronder kerken. Sommige zijn gebouwd naar het patroon van het Griekse kruis, andere als een basiliek met drie schepen. Gebouwd gedurende een lange periode, vanaf de 4e tot de 15e eeuw, vormen ze een diachronische typologische serie, die grote invloed had in de Byzantijnse wereld. De mozaïeken van de rotonde - Sint Demetrius en Sint David - behoren tot de grote meesterwerken van de vroege christelijke kunst.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique © UNESCO
Description longue

Les monuments chrétiens de Thessalonique sont de remarquables exemples d'églises construites selon un plan centré, basilical ou encore intermédiaire pendant une période comprise entre le IVe et le XVe siècle. Pour cette raison, ils forment une série de référence. L'influence des églises de Thessalonique sur le développement des arts monumentaux fut considérable, d'abord dans le monde byzantin, puis dans le monde serbe, que ce soit au cours du premier christianisme du haut Moyen Âge ou pendant la Renaissance des Paléologues. Les mosaïques de la Rotonde, de Saint-Démétrios et de Saint-David sont parmi les plus grands chefs-d'œuvre du premier art chrétien.

Thessalonique a été fondée juste après les villes nouvelles d'Alexandre, en 315 av. J.-C., par Cassandre qui lui donna le nom de son épouse Thessaloníki. La conquête romaine de la Macédoine en fit l'une des capitales provinciales de l'Empire. Port maritime cosmopolite et prospère, la ville prit une importance commerciale et stratégique croissante au cours de la période romaine, et fut l'un des premiers foyers de diffusion du christianisme. Saint Paul s'y rendit pour la première fois en 50 apr. J.-C., et y revint en 56 pour visiter l'Église qu'il avait fondée, et pour laquelle il témoigne d'une grande sollicitude dans ses Épîtres.

La splendeur et les vicissitudes changeantes de l'Église de Thessalonique au cours de l'Empire furent inextricablement liées pendant les premiers siècles du christianisme. C'est au cours de la période de construction du complexe palatial de Galère (298-311) que saint Démétrios fut martyrisé (vers 303). Quelque temps plus tard, la Rotonde, dont Galère voulait probablement faire son mausolée, fut convertie par les chrétiens en une église consacrée à saint Georges. Au nord du forum, ils construisirent la basilique Saint-Démétrios sur les vestiges des Thermes où la tradition place le lieu de la prison et du martyre de ce saint. Reconstruite en 412-413 par l'éparque Léontius et agrandie en 629-634 selon un plan grandiose qui comportait cinq nefs, l'église, bien que ravagée par un incendie en 1917, demeure l'un des principaux monuments du premier christianisme.

D'autres églises d'un grand intérêt archéologique ont été construites pendant la période byzantine : la basilique de la Vierge, dite Acheiropoietos, après 448 ; celle de Saint-David (fin du Ve ou début du VIe siècle) ; et surtout, Sainte-Sophie (VIIIe siècle), qui est un harmonieux mélange de plan grec cruciforme et de plan basilical à trois nefs. Après la conquête latine de 1205, elle devint la cathédrale de Thessalonique. Lorsque la ville revint à Byzance en 1246, de nouvelles églises y furent construites, dont Saint-Pantéléimon, les Saints-Apôtres, Saint-Nicolas-Orphanos et l'actuelle Sainte-Catherine.

Lorsque les Ottomans prirent le contrôle de la ville en 1430, nombre d'églises, anciennes ou nouvelles, furent transformées en mosquées, et d'autres lieux de culte islamiques furent construits (Hamza Bey Cami en 1467-1468, Alaca Imaret en 1484). Sous l'Empire ottoman (1430-1912), Thessalonique retrouva le statut de grande cité cosmopolite dont elle avait bénéficié au cours de l'ère chrétienne, notamment en raison de l'arrivée en 1492 de 20 000 juifs expulsés d'Espagne à la suite de l'édit de l'Alhambra. Le pluralisme des cultures se reflète dans la richesse du patrimoine de la ville, aujourd'hui tristement amoindri, qui furent décrits par des voyageurs comme Robert de Dreux (1665), Evliya Celebi (1668), Paul Lucas (1714), Félix de Beaujour (1797) et Abdul Mecid (1858).

Source : UNESCO/CLT/WHC