English Français

Parc national des volcans d'Hawaï

Hawaii Volcanoes National Park

This site contains two of the most active volcanoes in the world, Mauna Loa (4,170 m high) and Kilauea (1,250 m high), both of which tower over the Pacific Ocean. Volcanic eruptions have created a constantly changing landscape, and the lava flows reveal surprising geological formations. Rare birds and endemic species can be found there, as well as forests of giant ferns.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Parc national des volcans d'Hawaï

Deux des volcans les plus actifs du monde, le Mauna Loa (4 170 m) et le Kilauea, y dominent l'océan Pacifique. Le paysage, qui change au gré des éruptions volcaniques et des coulées de lave, révèle de surprenantes formations géologiques. On y trouve des oiseaux rares et des espèces endémiques, ainsi que des forêts de fougères géantes.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

منتزه براكين هاواي الوطني

يكتنف المنتزه بركاني لو مونا لوا (4170) ولو كيلاو الأكثر نشاطاً المطلان على المحيط الهادئ. فالمنظر الطبيعي الذي تغَيّرَ تغيُّر أهواء الإنفجارات البركانيّة وسيل الحمم يعكس تكوّنات جيولوجيّة مذهلة. وفي هذا المنتره أيضاً عصافير نادرة الوجود وأصناف مستوطنة كما غابات سرخس عملاقة.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

夏威夷火山国家公园

世界上最活跃的两个活火山——冒纳罗亚山(海拔4170米)和基拉韦厄火山(海拔1,250米),就像两个巨塔俯瞰着太平洋。火山猛烈的喷发不断地改变周围的景观,熔岩流揭示了奇妙的地质构造过程。人类在这里发现了许多稀有鸟类、当地特有物种和大量的巨型蕨类植物。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Национальный парк Гавайские вулканы

Мауна-Лоа (высота 4170 м) и Килауэа (1250 м), два самых активных вулкана на Земле, высятся над тихоокеанскими просторами. Вулканические извержения формируют здесь постоянно изменяющийся ландшафт, застывшие потоки лавы встречаются повсюду. В парке отмечены редкие птицы и огромное число видов-эндемиков, здесь произрастают леса из гигантских древовидных папоротников.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Parque Nacional de los Volcanes de Hawai

En este parque se yerguen, dominando la costa del Pacífico, dos de los volcanes más activos del mundo, el Mauna Loa (4.170 metros de altitud) y el Kilauea. El paisaje, que cambia en función de las erupciones volcánicas y las coladas de lava, se pueden observar sorprendentes formaciones geológicas. El sitio alberga aves raras y diversas especies endémicas, así como bosques de helechos gigantes.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

ハワイ火山国立公園
太平洋にあるハワイ諸島の最大の島・ハワイ島の南東部には二つの活火山マウナ・ロア山とキラウェア山があります。今も活動を続けるこれらの火山からは地球形成の歴史を見ることができ、国立公園内には貴重な植物、鳥類が残されている。

source: NFUAJ

Nationaal park Hawaï-vulkanen

Dit gebied bevat twee van de meest actieve vulkanen ter wereld: de Mauna Loa (4.170 meter hoog) en de Kilauea (1.250 meter hoog). Beiden torenen ze uit boven de Stille Oceaan. Vulkaanuitbarstingen creëerden een voortdurend veranderend landschap en de lavastromen hebben verrassende geologische formaties blootgelegd. In het park zijn zeldzame vogels en inheemse diersoorten te vinden, evenals bossen van reusachtige varens. Het nationale park van de Hawaï vulkanen is het grootste en een van de meest bestudeerde parken ter wereld: sinds 1912 staat er al een geologisch onderzoeksstation. Door de verschillende hoogtes varieert het klimaat er van tropische vochtigheid tot een alpine woestijnklimaat.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Parc national des volcans d'Hawaï © OUR PLACE The World Heritage Collection
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le parc national des volcans d'Hawaï comprend le Mauna Loa et le Kilauea, deux des volcans les plus actifs et les plus accessibles au monde, où l’on peut observer facilement les processus géologiques en cours. Ce bien est un excellent exemple d'île édifiée par des processus volcaniques. À travers le processus de formation de volcans boucliers, le paysage du parc est représentatif d’un changement dynamique relativement constant.

Critère (viii) : Ce bien est un exemple unique de formation d'une île par des processus volcaniques en cours. Il représente l'activité la plus récente du processus permanent expliquant l’origine et les modifications géologiques de l'archipel hawaïen. Le parc renferme des éléments importants de deux des volcans les plus actifs et les mieux compris au monde, le Kilauea et le Mauna Loa – ce dernier, mesuré depuis le plancher océanique, représente la plus importante masse volcanique de la planète.

Intégrité

Le parc national d'origine, tel qu'il est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, couvre environ 88 000 hectares, soit une superficie suffisante pour protéger les valeurs géologiques pour lesquelles le bien a été inscrit. 73 % de ces 88 000 hectares sont désignés comme sauvages en vertu du Wilderness Act de 1964, ce qui leur assure un niveau de protection élevé. En 2004, la superficie du parc national a été augmentée de 47 000 hectares (l'unité Kahuku), assurant une protection supplémentaire au bien inscrit. Bien qu'importante, la fréquentation est soigneusement planifiée et gérée et ne constitue pas une menace pour les ressources géologiques du parc.

Le parc est confronté à un certain nombre d'espèces envahissantes qui menacent ses nombreuses espèces animales et végétales endémiques et menacées. La plus grande partie du parc est clôturée, ce qui a beaucoup contribué à réduire la menace que représentent les ongulés. Cependant, la clôture n'est pas efficace contre les petits mammifères ni contre les reptiles, les oiseaux, les spores et les graines. Bien que les espèces envahissantes n'aient pas d'impact sur la valeur universelle exceptionnelle du parc selon le critère (viii), elles constituent une menace pour l'intégrité écologique de celui-ci et nécessitent une gestion active.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Désigné par le Congrès des États-Unis en 1916 comme parc national, les volcans d’Hawaï est géré en vertu de la loi organique du 25 août 1916 qui a créé le Service des parcs nationaux des États-Unis. Le parc est en outre doté d'une loi d’habilitation spécifique qui fournit une orientation générale du Congrès concernant les objectifs principaux du parc. De nombreuses autres lois fédérales ajoutent des niveaux de protection supplémentaires au parc et à ses ressources. La gestion quotidienne est conduite par le directeur du parc. Le parc a été désigné réserve de biosphère en 1980.

Les plans de gestion du parc pour le bien ont identifié un certain nombre de mesures de protection des ressources, comme les processus d'évaluation environnementale, le zonage, l'intégrité écologique et le suivi du nombre des visiteurs, ainsi que des programmes d'éducation pour répondre aux pressions découlant de problèmes situés à l'intérieur et à l'extérieur du bien. Un nouveau plan directeur général a été achevé en 2016, qui fournit une vision actualisée sur 15 à 20 ans pour la gestion du parc. Le nouveau plan général de gestion recommande la désignation comme sauvage de près de 49 000 hectares dans l'unité Kahuku.

Une partie du mandat du parc consiste à donner accès aux ressources volcaniques et à la lave. La sécurité des visiteurs constitue donc une sérieuse préoccupation, et les mesures de gestion sont orientées sur la protection des visiteurs et du personnel contre tout effet du volcan actif, comme la lave, les vapeurs, les tremblements de terre ou les tsunamis.

Le Service des parcs nationaux a par ailleurs établi des politiques de gestion qui donnent une orientation plus large à toutes les unités du Service des parcs nationaux, comme les volcans Hawaï.

Le parc national travaille en étroite collaboration avec d'autres organismes de gestion des terres et de l'eau sur l'île d'Hawaï pour protéger les ressources dans un paysage plus vaste. Le parc est ainsi membre de la Three Mountain Alliance, le plus grand partenariat entre les bassins hydrographiques de l'État. La Three Mountain Alliance réunit des propriétaires fonciers fédéraux, étatiques et privés afin d’identifier et de développer des stratégies de conservation à l'échelle du paysage sur une zone de plus de 450 000 hectares contigus sur l'île d'Hawaï.

Le parc protège les sites et ressources historiques et archéologiques hawaïens et honore les autochtones hawaïens en préservant leur culture et leurs valeurs. Les autochtones hawaïens croient que la terre du parc est 'Aina a ke akua e noho ai’, la terre où habite le dieu, et que la déesse Pelehonuamea réside dans le cratère Halema'uma'uma'u au sommet du Kilauea. Le Mauna Loa et le Kilauea sont des paysages culturels sacrés, et le parc soutient les pratiques hawaïennes autochtones et consulte les communautés hawaïennes afin d'assurer la pérennité de la culture hawaïenne.
Notes
  • Modification dans la numérotation des critères pour les biens inscrits pour leur valeur géologique et biologique sous le critère naturel N (ii). Le critère naturel N (i) a été ajouté. Voir Décision 30.COM 8D.1