English Français

Œuvres d’Antoni Gaudí

Works of Antoni Gaudí

Seven properties built by the architect Antoni Gaudí (1852–1926) in or near Barcelona testify to Gaudí’s exceptional creative contribution to the development of architecture and building technology in the late 19th and early 20th centuries. These monuments represent an eclectic, as well as a very personal, style which was given free reign in the design of gardens, sculpture and all decorative arts, as well as architecture. The seven buildings are: Parque Güell; Palacio Güell; Casa Mila; Casa Vicens; Gaudí’s work on the Nativity façade and Crypt of La Sagrada Familia; Casa Batlló; Crypt in Colonia Güell.

Œuvres d’Antoni Gaudí

Sept biens construits par l’architecte Antoni Gaudí (1852-1926), à Barcelone ou à proximité, inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en 1984 témoignent de la contribution créative exceptionnelle de Gaudí au développement de l’architecture et des techniques de construction à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Ces monuments sont l’expression d’un style à la fois éclectique et très personnel qui s’est donné libre cours non seulement dans l’architecture mais aussi dans l’art des jardins, la sculpture et toutes les formes d’arts décoratifs. Les 7 bâtiments sont : le parc Güell, le palais Güell, la Casa Mila, la Casa Vicens, le travail de Gaudí sur la façade de la Nativité et la crypte de la cathédrale de la Sagrada Familia, la Casa Batlló, la crypte de la Colònia Güell.

أعمال أنطوني غاودي

أملاك سبعة بناها المهندس أنطوني غاودي (1852-1926) في برشلونة أو على مقربة منها وهي مدرجة على قائمة التراث العالمي عام 1984 وتجسّد مساهمة غاودي المبدعة في تطوّر الهندسة وتقنيّات البناء أواخر القرن التاسع عشر ومطلع القرن العشرين. وتشكّل هذه التحف خير تعبير عن طراز انتقائي وشخصي أطلق فيه العنان لذاته ليس فقط في الهندسة وإنما أيضاً في فنّ الحدائق والنحت ومختلف أشكال الفنون التزينييّة. والمباني السبعة هي منتزه غويل، قصر غويل، كاسا ميلا، كاسا فيسنس، أعماله في مشهد الميلاد وقاعة كاتدرائية العائلة المقدسة وكاسا باتلو ومدفن كولونيا غويل.

source: UNESCO/ERI

安东尼•高迪的建筑作品

在巴塞罗那市区或近郊的7处安东尼·高迪的建筑作品,见证了他对19世纪末和20世纪初建筑技术的杰出创意与贡献。圭尔公园、圭尔宫、米拉大楼、文生宅圣家大教堂、巴特里奥之家和克洛尼亚古埃尔宫,这些建筑物都呈现了折衷主义风格,非常人性化,这对花园、雕塑以及所有装饰艺术和建筑的设计产生了极大影响。

source: UNESCO/ERI

Произведения Антонио Гауди (Барселона и окрестности)

Четыре здания, построенные архитектором Антонио Гауди (1852-1926) в Барселоне и ее окрестностях, стали добавлением к его парку Гуэль, дворцу Гуэль и дому Каса Мила в Барселоне, включенным в Список всемирного наследия в 1984 г. Здания подтверждают исключительный творческий вклад Гауди в развитие архитектуры и строительной техники в конце ХIХ - начале ХХ вв. Эти памятники представляют эклектичный и, в то же время, очень индивидуальный стиль, который выразился в проектировании парков, скульптуре и всех видах декоративного искусства, также как и в архитектуре. Этими четырьмя зданиями являются: Каса Висенс (1883-1885 гг.); часть работ Гауди по церкви Саграда-Фамилия, (1884-1926 гг. - фасад Рождества и крипта); Каса Батло (1904-1906 гг.) и крипта в Колонии Гуэль (1898-1905 гг.).

source: UNESCO/ERI

Obras de Antoni Gaudí

Siete edificios construidos por el arquitecto Antoni Gaudí (1852–1926) en Barcelona o sus proximidades. Inscritos en la Lista del Patrimonio Mundial en 1984 y 2005. Estas obras atestiguan la excepcional contribución de las creaciones de Gaudí a la evolución de la arquitectura y las técnicas de construcción a finales del siglo XIX y principios del XX. Son la expresión de un estilo ecléctico y sumamente personal al que su autor dio rienda suelta no sólo en la arquitectura, sino también en la jardinería, la escultura y muchas otras artes decorativas. Los siete edificios son: Parque Güell, Palacio Güell, Casa Milá, Casa Vicens, la obra de Gaudí en la fachada de la Natividad y la cripta de la Sagrada Familia, la Casa Batlló y la cripta de la Colonia Güell.

source: UNESCO/ERI

アントニ・ガウディの作品群

source: NFUAJ

Werken van Antoni Gaudí

De architect Antoni Gaudí (1852-1926) realiseerde zeven bouwwerken in of nabij Barcelona: Parque Güell, Palacio Güell, Casa Milà, Casa Vicens, de gevel en crypte van de Sagrada Familia, Casa Batlló en de Crypte van de Colonia Güell. Ze getuigen van Gaudi's uitzonderlijk creatieve bijdrage aan de ontwikkeling van de architectuur en bouwtechniek in de laat 19e en vroeg 20e eeuw. De monumenten tonen een eclectische en tegelijkertijd zeer persoonlijke stijl die vrijelijk werd toegepast bij het ontwerp van tuinen, beelden, decoratieve kunsten en architectuur. Gaudí's werk getuigt van de culturele en artistieke stromingen in zijn tijd, vertegenwoordigd door het Modernisme van Catalonië.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
© M & G Therin-Weise
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Les Œuvres d’Antoni Gaudí forment un bien en série constitué de sept bâtiments réalisés par l’architecte Antoni Gaudí (1852-1926) et situés à Barcelone et dans les environs. Ce bien témoigne de la contribution créative exceptionnelle de cet architecte au développement de l’architecture et des techniques de construction au XIXe et au début du XXe siècle. Le parc Güell, le palais Güell, la Casa Milà-La Pedrera, la Casa Vicens, la façade de la Nativité et la crypte de la Sagrada Família, la Casa Batlló et la crypte de la Colònia Güell sont l’expression d’un style à la fois éclectique et très personnel à qui Gaudí a donné libre cours, non seulement dans l’architecture, mais aussi dans l’art des jardins, la sculpture, et en fait tous les arts.

Les Œuvres d’Antoni Gaudí représentent une contribution exceptionnelle et créative au patrimoine architectural des temps modernes. Son travail plonge ses racines dans le caractère particulier de l’époque, puisant dans des sources patriotiques catalanes traditionnelles d’une part, et dans l’évolution technique et scientifique de l’industrie moderne de l’autre. L’œuvre de Gaudí est une illustration remarquable de toutes ces différentes facettes de la société et elle a un caractère unique et singulier. En fait, ses œuvres sont particulièrement associées au Modernisme et, à cet égard, Gaudí peut être considéré comme le plus représentatif et le plus exceptionnel des architectes modernistes.

L’œuvre de Gaudí est une synthèse créative exceptionnelle de plusieurs écoles artistiques du XIXe siècle telles que le mouvement des Arts & Crafts, le symbolisme, l’expressionnisme et le rationalisme, et elle est directement associée à l’apogée culturelle de la Catalogne. Gaudí a aussi préfiguré et influencé bon nombre de formes et de techniques du Modernisme du XXe siècle. 

Critère (i) : L’œuvre d’Antoni Gaudí représente une contribution créative exceptionnelle et remarquable au développement de l’architecture et de la construction de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Critère (ii) : Le travail de Gaudí représente un important échange de valeurs étroitement associé aux courants culturels et artistiques de son temps représentés par le Modernisme catalan. Il a anticipé et influencé bon nombre de formes et de techniques qui ont joué un rôle dans le développement de la construction moderne au XXe siècle.

Critère (iv) : L’œuvre de Gaudí comporte plusieurs exemples remarquables de la typologie de construction de l’architecture du début du XXe siècle, tant résidentielle que publique, pour le développement de laquelle il a joué un rôle majeur sur le plan de la création. 

Intégrité

Globalement, tous les éléments constitutifs du bien présentent un haut degré d’intégrité et ont conservé la qualité des relations avec leur environnement, qu’il soit urbain ou naturel.

Le palais Güell, initialement résidence familiale, est maintenant un centre culturel et touristique qui garde son intégrité architecturale, sa forme et sa décoration d’origine. Le parc Güell est toujours utilisé en tant que parc public et espace vert, ce qui était son objectif initial ; il s’y ajoute maintenant une utilisation touristique et culturelle, tout en conservant l’ensemble de ses caractéristiques d’origine. La Casa Milà-La Pedrera et la Casa Batlló – bâtiment préexistant remodelé par Gaudí –, conservent en grande partie leur conception d’origine en tant qu’immeubles et y ajoutent actuellement d’autres usages tels que des bureaux et des centres culturels et touristiques. Certains monuments comme la Casa Vicens ont gardé au cours du temps leur aspect physique et leur utilisation comme résidences familiales. La crypte de l’église de la Colònia Güell est le seul élément d’un plus vaste projet d’église qui ait été construit. Par la suite, un toit temporaire a été édifié au-dessus de la crypte. Le toit actuel préserve l’intégrité générale de la crypte telle qu’à sa construction par Gaudí. La crypte est aussi toujours utilisée comme église de la Colònia Güell. Dans le cas de la Sagrada Família, l’intégrité de la partie construite par Gaudí est intacte. De plus, sa fonction actuelle d’église correspond à l’intention d’origine, en conservant son symbolisme religieux et en étant devenue emblématique de la ville de Barcelone. 

Authenticité

De manière générale, tous les bâtiments d’Antoni Gaudí qui font partie du bien en série ont un bon niveau d’authenticité. Les travaux de restauration témoignent de ces qualités dans les conditions des interventions.

Le palais Güell a subi une restauration générale pour améliorer sa conservation et valoriser son utilisation culturelle, en soulignant l’authenticité de ses caractéristiques architecturales et décoratives. Le parc Güell a subi diverses restaurations mineures et structurelles pour réparer les dommages dus à son usage public intensif et à son exposition aux intempéries. La Casa Milà-La Pedrera a été largement restaurée pour améliorer son état de conservation, mettre en valeur certains de ses aspects uniques comme son toit, son grenier, son étage « noble » et autres, et la rendre plus adaptée à des utilisations culturelles et à des visites publiques. La Casa Vicens n’a subi que des travaux mineurs de conservation et de restauration. La Casa Batlló a été restaurée pour améliorer son état de conservation et valoriser son utilisation à des fins culturelles.

Quant à la crypte de la Colònia Güell, la structure a été restaurée, en conservant et en consolidant la crypte construite par Gaudí, mais en remplaçant l’escalier et le toit temporaire qui se détériorait. Le nouveau toit est de conception contemporaine et ne génère pas de problèmes de co-visibilité depuis les abords du bâtiment. Il s’est aussi posé des problèmes de structure dus au fait que les colonnes ne portaient pas le poids qu’elles auraient dû porter à l’origine. Néanmoins, le travail de Gaudí dans la crypte a été correctement restauré et n’a pas perdu de son originalité.

Quant à la Sagrada Família, l’authenticité de la partie construite par Gaudí – la façade de la Nativité et la crypte – a été préservée en termes de matériaux, de forme et d’exécution.

Les travaux de construction continuent actuellement sur l’église. Le travail réalisé à l’origine par Gaudí doit être considéré dans le contexte du projet d’ensemble qu’il avait lui-même planifié et qui va bientôt être mené à terme, selon les données disponibles et les directives établies et vérifiées scientifiquement. 

Éléments requis en matière de protection et de gestion

La législation de protection comprend la loi 16 du 25 juin 1985 sur le Patrimoine historique espagnol, la loi 9 du 30 septembre 1993 sur le Patrimoine historique catalan, et le décret 276 de 2005 sur les Commissions territoriales pour le patrimoine culturel. La législation au niveau municipal – incluant le Plan général métropolitain, le Plan spécial de protection du patrimoine architectural de la ville de Barcelone, et le Plan spécial de protection du patrimoine architectural du quartier résidentiel de la Colònia Güell – assure une protection complémentaire.

En termes de gestion, de nombreuses autorités sont engagées dans le processus de décision aux niveaux de l’État, de la Communauté autonome et de la municipalité. De même, le bien appartient à des propriétaires différents : le parc Güell appartient au Conseil de la ville de Barcelone, le palais Güell au Conseil provincial de Barcelone, la Casa Milà-La Pedrera à la Fundació Catalunya-La Pedrera, et la Casa Vicens est une propriété privée. La Casa Batlló est la propriété de l’Inmobiliaria Casa Batlló SL, la Sagrada Família appartient au Bureau de la Sagrada Família, et la crypte de la Colònia Güell au Colònia Güell Consortium. La gestion du bien doit également concilier diverses utilisations : jardin public (parc Güell), culture et tourisme, usage religieux et résidentiel.

La Commission territoriale pour le patrimoine culturel de Barcelone et la Commission territoriale de la ville de Barcelone sont responsables en dernier ressort de la gestion et de l’administration du bien inscrit, conformément au cadre législatif et réglementaire. De plus, différents éléments du bien disposent de plans de conservation, d’entretien et de plans directeurs spécifiques pour traiter des conditions particulières. La gestion du bien va devoir réagir efficacement aux pressions dues à l’augmentation du nombre de visiteurs. Elle devra également poursuivre son travail sur la protection et la restauration des éléments structurels et décoratifs en veillant au comportement et aux processus de détérioration des matériaux utilisés (fer, céramique et autres).

Description longue
[Uniquement en anglais]

The works of Antoni Gaudí represent a series of outstanding examples of the building typology in the architecture of the early 20th century, residential as well as public, to the development of which he made a significant and creative contribution. It is, furthermore, an outstanding and well-preserved example of the ideal garden cities dreamed of by the urbanists of the end of the 19th century. It exhibits an important interchange of values closely associated with the cultural and artistic currents of his time, as represented in El Modernisme of Catalonia. It anticipated and influenced many of the forms and techniques that were relevant to the development of modern construction in the 20th century.

Gaudí was born in 1852 in Reus, a small town south of Barcelona, and he died in a street accident in 1926. The intellectual context towards the end of the 19th century in Catalonia was marked by Modernisme, a movement that extended from around 1880 to the First World War, parallel to currents such as Naturalism, Arts and Crafts, and Art Nouveau. It was motivated by return to traditions as an expression of national identity, as well as by the introduction of modern techniques and materials. Modernisme differed from the other movements by becoming important for popular cultural identity. Gaudí's work represents the genius of the architect, expressing particular spatial qualities and plasticity in the undulating lines and harmonies of colours and materials in architectural surfaces and sculpted features.

His main undertaking is the church of Sagrada Familia, based on the Latin cross. The work had been started by architect Francesc de P. del Villar in 1882 in Gothic revival style. In 1883 Gaudì made fundamental changes to the first project and continued the work until his death. The crypt was built in 1884-89 and the Nativity facade finished in 1905. The four fantastic bell towers were finished in 1925-30. The transept elevation of the Passion was started in 1960, and construction of the church still continues.

Casa Vicens, a suburban residence, was the first independent design by Gaudí, built in 1883-88 and enlarged in 1925 by Serra Martinez in consultation with Gaudí. The design combines mastery in brick and a variety of Valencia tile. Its wrought ironwork is remarkable. In the interior, there is a fine series of painted wall decorations. The luxury villa of El Capricho (1883), near Comillas, Santander Province, was commissioned by a rich industrialist. The architecture has similarities with the Casa Vicens, reflecting Catalan influences.

In 1884, Gaudí designed the pavilions of the Güell estate, with porter's lodge and stables, in the suburban areas of Barcelona. Most spectacular is the imaginative dragon gate. The Parc Güell (1900-14), a garden-city of 60 lots, is an incontestable masterpiece, the final blossoming of 19th-century eclecticism. He was invited in 1887 to plan a new episcopal palace at Astorga. This granite building with its vaulted interiors reflects the medieval character of the nearby Gothic cathedral. Work on the college of the Teresianas had already started when Gaudí was invited to take on the project. The building is severe and consisting of a single elongated rectangular block.

Gaudí was commissioned in 1902-4 to study the renovation and restoration of the Gothic cathedral of Palma de Mallorca, La Seu (1300-1600). Gaudí's project resulted in spatial and structural changes and the new design of various details especially around the main altar. He removed the large traditional choir structures, placing the elements on the sides, and opening up the central nave. In 1898 came a commission to design a church for the Colónia Güell, a community working in textile industry outside Barcelona. The work started in 1908, but was interrupted in 1914 with only the Crypt built. This unique structure was used by Gaudí to experiment building in brick and stone, stretching the possibilities of traditional Catalan structures to their utter limits.

The other buildings making up the World Heritage site are: Casa de Botines (1892), Casa Calvet (1898), the residential villa of Figueras, or Casa Bellesguard (1900) and Casa Batlló (1904-7), an urban residence in Barcelona.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Antoni Gaudí est né en 1852 à Reus, petite ville au sud de Barcelone, et mort en 1926 dans un accident de la route. Dans la Catalogne de la fin du XIXe siècle, le contexte intellectuel est marqué par le Modernisme, mouvement qui s'étend d'environ 1880 à la première guerre mondiale, parallèlement à des courants comme le naturalisme, les Arts and Crafts et l'Art Nouveau. Il était motivé par un retour aux traditions en tant qu'expression de l'identité nationale, ainsi que par l'introduction de techniques et matériels modernes dans le cadre du progrès. Le Modernisme en Catalogne différa des autres mouvements en ce qu'il acquit une importance particulière pour l'identité culturelle populaire. Il s'exprima dans la littérature et la musique, mais aussi dans la peinture, la sculpture, les arts décoratifs et l'architecture. Les Catalans étaient très au fait des idées de Viollet-le-Duc, John Ruskin, Macintosh et autres. Parmi les architectes les plus connus, on compte, outre Gaudí, difficile à classer, Lluís Domènech i Montaner, dont les principales oeuvres à Barcelone sont elles aussi inscrites sur la Liste du patrimoine mondial.

Source : évaluation des Organisations consultatives
Notes
  • Le « Parque Güell, palais Güell, Casa Mila à Barcelone », précédemment inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, fait partie de « Œuvres d’Antoni Gaudí ».