English Français

Parc national de Yosemite

Yosemite National Park

Yosemite National Park lies in the heart of California. With its 'hanging' valleys, many waterfalls, cirque lakes, polished domes, moraines and U-shaped valleys, it provides an excellent overview of all kinds of granite relief fashioned by glaciation. At 600–4,000 m, a great variety of flora and fauna can also be found here.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Parc national de Yosemite

Au cœur de la Californie, le parc national de Yosemite, avec ses vallées suspendues, ses cascades innombrables, ses lacs de cirque, ses dômes polis, ses moraines et ses vallées en U, permet d'observer toutes les formes d'un relief granitique façonné par les glaciations. S'étageant de 600 à 4 000 m d'altitude, il abrite en outre une flore et une faune extrêmement variées.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

منتزه يوسميت الوطني

يقع منتزه يوسميت الوطني في قلب كاليفورنيا فتُعرف عنه وديانه المعلّقة وشلالاته العديدة ووبحيراته الدائريّة وقببه المصقولة وركامه المثلجة ووديانه المنعطفة وهو يسمح بمراقبة شتّى أشكال نتوء غرانيتي وقد صقلته الثلوج المتجمّدة. يقع على ارتفاع 600 إلى 4000 متر ويأوي حياةً حيوانيّةً ونباتيّةً جدّ متنوّعة.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

约塞米特蒂国家公园

约塞米特蒂国家公园位于加利福尼亚中部,该公园给我们展示着世上罕见的由冰川作用而成的大量花岗岩形态,包括“悬空”山谷、瀑布群、冰斗湖、冰穹丘、冰碛以及U型山谷。在约塞米特蒂国家公园海拔600米至4000米的区域内,我们还可以找到各种各样的动植物。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Йосемитский национальный парк

Йосемитский парк находится в центре Калифорнии. Здесь можно увидеть глубокие каньоны, многочисленные водопады и озера, моренные отложения, округлые гранитные купола и останцы с отвесными стенами и другие типичные формы ледникового рельефа. Охватывая высоты в диапазоне 600 - 4000 м, парк характеризуется значительным разнообразием флоры и фауны.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Parque Nacional de Yosemite

Con sus valles colgantes, cascadas innumerables, lagos de circo, domos pulidos, morrenas y valles en U, el Parque Nacional de Yosemite, situado en el centro de California, muestra todas las formas de relieve granítico moldeado por las glaciaciones. Debido a que la altitud de sus terrenos oscila entre 600 y 4.000 metros, el parque alberga especies animales y vegetales extremadamente variadas.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

ヨセミテ国立公園
カリフォルニア州中部のシェラネバダ山脈西側斜面に広がる山岳自然公園。山々の間に、U字谷や湖、数多くの滝、巨岩など壮大な自然美が広がっている。一帯には、ミュールジカ、クロクマ、ピューマ、テンなどの野生動物が生息し、レッドウッドの森も見られる。アメリカ国民が最も愛し、誇りとしている国立公園の一つである。

source: NFUAJ

Nationaal park Yosemite

Het Nationaal park Yosemite ligt in het hart van Californië. Met zijn ‘hangende’ valleien, vele watervallen, meren, gepolijste koepelvormige rotsen, morenen en U-vormige valleien toont het park allerlei hoedanigheden van granietreliëf, gevormd door ijstijden. Op 600 tot 4.000 meter hoogte is er een grote verscheidenheid aan flora en fauna te vinden. Deze wordt weerspiegeld door het bestaan van zes verschillende vegetatiezones - beheerst door de hoogtevariatie - waarvan de uitgestrekte bergweiden erg bijzonder zijn. In Yosemite zijn 1.200 soorten bloeiende planten, diverse varens, mossen en korstmossen te vinden. Het gebied telt acht met uitsterven bedreigde plantensoorten. Daarnaast telt het park 569 archeologische locaties.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Parc national de Yosemite (États-Unis d'Amérique) © Evergreen
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le parc national Yosemite illustre de façon très vivante les effets de l'érosion glaciaire de substrats granitique, créant des caractéristiques géologiques uniques au monde. Des glaciations répétées pendant des millions d'années ont donné lieu à une concentration de caractéristiques paysagères particulières, dont des falaises escarpées, des dômes et des chutes d'eau vertigineuses. La topographie glaciaire est exceptionnelle, notamment la spectaculaire Vallée de Yosemite, encaissement glaciaire d'un kilomètre de profondeur, creusée dans le glacier, avec des parois de granit massif et diaphane. Ces caractéristiques géologiques offrent un cadre spectaculaire aux prairies de montagne et aux bosquets de séquoias géants, créant un paysage diversifié d'une beauté naturelle et panoramique exceptionnelle.

Critère (vii) : Yosemite est d’une beauté naturelle exceptionnelle et abrite cinq des plus hautes chutes d'eau du monde, un ensemble de dômes et de murs de granit, des vallées profondément encaissées, trois bosquets de séquoias géants, de nombreuses prairies alpines, des lacs et des zones biologiques très diverses.

Critère (viii) : L'action glaciaire associée aux substrats rocheux granitiques a produit des caractéristiques géologiques marquées, en particulier des structures en dôme poli, des vallées suspendues, des lacs de montagne, des moraines et des vallées en U. Les reliefs granitiques comme Half Dome et les parois verticales d'El Capitan sont des illustrations caractéristiques classiques de l'histoire géologique. Aucun autre lieu ne présente les effets de la glaciation sur les substrats granitiques en dôme aussi bien que Yosemite.

Intégrité

Le bien s'étend sur plus de 300 000 ha, l'une des zones les plus vastes et les moins fragmentées de la Sierra Nevada en Californie. Environ 95 % du parc est désigné réserve naturelle. L'ensemble du parc est entouré de quatre forêts nationales, dont plusieurs parties adjacentes sont des aires sauvages désignées, assurant ainsi le lien avec le paysage plus vaste. Le développement croissant à l'extérieur des limites du parc constitue toutefois un motif d’inquiétude.

Aucune menace importante ne pèse sur les valeurs géologiques ou géomorphologiques du bien. Le nombre des visiteurs, bien qu'élevé dans certains secteurs, se limite essentiellement à la petite partie du parc qui est aménagée, mais éviter l’encombrement des secteurs aménagés demeure une préoccupation constante.

On compte toutefois parmi les menaces pour les ressources du parc et l'intégrité de ses écosystèmes la disparition du processus des feux naturels, les polluants et les contaminants atmosphériques, les changements climatiques mondiaux, les impacts directs sur les ressources liés à la fréquentation élevée dans certaines zones du parc, comme les conflits entre l’homme et l’habitat sauvage, la fragmentation de l'habitat à l'intérieur et à l'extérieur des limites du parc, et l'invasion d'espèces végétales et animales non indigènes. Le parc multiplie les efforts pour contrôler les espèces végétales non indigènes qui constituent la menace la plus sérieuse, comme le chardon jaune, le chardon des champs et la ronce discolore. La présence de dindons sauvages, de grenouilles-taureaux, de poissons introduits et d'autres espèces animales non indigènes menace les espèces indigènes du parc, y compris des espèces rares comme la grenouille à pattes jaunes de la Sierra Nevada.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Les plans de gestion du parc concernant le bien ont identifié un certain nombre de mesures de protection des ressources, comme les processus d'évaluation environnementale, le zonage, l'intégrité écologique et le suivi du nombre des visiteurs, ainsi que des programmes d'éducation pour faire face aux pressions liées à certains problèmes qui se manifestent à l'intérieur et à l'extérieur du bien. 

Désigné par le Congrès des États-Unis en 1890 comme parc national, le Parc national de Yosemite est géré en vertu de la loi organique du 25 août 1916 qui a créé le Service des parcs nationaux des États-Unis. Le parc est en outre doté d'une loi habilitante spécifique qui fournit une orientation générale du Congrès concernant les objectifs principaux du parc. De nombreuses autres lois fédérales ajoutent des niveaux de protection supplémentaires au parc et à ses ressources. La gestion quotidienne est conduite par le directeur du parc.

Les buts et les objectifs de gestion du bien ont été élaborés dans le cadre d'un plan général de gestion qui a été complété ces dernières années par des exercices de planification plus spécifiques au site, ainsi que par de nombreux plans pour des questions et des ressources spécifiques. Le Service des parcs nationaux a par ailleurs établi des politiques de gestion qui fournissent une orientation plus large pour toutes les unités du Service des parcs nationaux, dont le Parc de Yosemite.

Le Parc national bénéficie d'un personnel nombreux et bien formé et travaille en étroite collaboration avec d'autres organismes de gestion des terres et des eaux dans la région plus vaste de la Sierra Nevada, afin de protéger les ressources communes. La California Landscape Conservation Cooperative, par exemple, associe les sciences et la gestion des ressources pour éclairer les stratégies d'adaptation au changement climatique et à d'autres facteurs de stress dans cette région écologique. 

La protection à long terme et la gestion efficace du site contre les menaces potentielles exigent la surveillance constante de l'état des ressources, notamment par l’intermédiaire du programme d'inventaire et de surveillance du Service des parcs nationaux (I&M). Le réseau I&M de la Sierra Nevada, dont fait partie le Parc de Yosemite, a développé plusieurs « signes vitaux » pour suivre un sous-ensemble d'éléments et de processus physiques, chimiques et biologiques considérés représentatifs de la santé ou de l'état général des ressources du Parc. Ces signes vitaux comprennent, entre autres, les populations d'oiseaux, la météorologie et le climat, la chimie de l'eau, les communautés végétales et les régimes des feux. 

Le Parc de Yosemite est le territoire ancestral sacré de plusieurs tribus et groupes traditionnellement associés aux Amérindiens. Le paysage reflète des générations de gestion des terres par les Amérindiens, témoignant de leurs liens écologiques, culturels et spirituels profonds avec la région. Les pratiques culturelles traditionnelles se poursuivent aujourd'hui, et les cérémonies et pratiques spirituelles et traditionnelles sont d'une importance vitale pour la conservation de la nature sacrée du Yosemite et de sa culture autochtone.

Notes
  • Modification dans la numérotation des critères pour les biens inscrits pour leur valeur géologique et biologique sous le critère naturel N (ii). Le critère naturel N (i) a été ajouté. Voir Décision 30.COM 8D.1