English Français

Monastère des Hiéronymites et tour de Belém à Lisbonne

Monastery of the Hieronymites and Tower of Belém in Lisbon

Standing at the entrance to Lisbon harbour, the Monastery of the Hieronymites – construction of which began in 1502 – exemplifies Portuguese art at its best. The nearby Tower of Belém, built to commemorate Vasco da Gama's expedition, is a reminder of the great maritime discoveries that laid the foundations of the modern world.

Monastère des Hiéronymites et tour de Belém à Lisbonne

À l'entrée du port de Lisbonne, le monastère des hiéronymites, dont la construction commença en 1502, témoigne de l'art portugais à son apogée. Toute proche, l'élégante tour de Belem, construite pour commémorer l'expédition de Vasco de Gama, rappelle les grandes découvertes maritimes qui ont jeté les fondements du monde moderne.

دير الرهبان الدومينيكيين وبرج بيليم في لشبونة

عند مدخل مرفأ لشبونة، يشهد دير الرهبان الدومينيكيين الذي بدأ تشييده عام 1502 على الفن البرتغالي في ذروته. أما برج بيليم المجاور الأنيق الذي ارتفع احتفاءً بذكرى بعثة فاسكو دي غاما، فيذكّر بالاكتشافات البحرية الكبيرة التي أرست أسس العالم الحديث.

source: UNESCO/ERI

哲罗姆派修道院和里斯本贝莱姆塔

哲罗姆派修道院位于在里斯本海港入口处,始建于1502年,它是葡萄牙艺术颠峰时期的最好例证。它旁边的贝莱姆塔,则是为纪念航海家瓦斯科·达·加玛的航行而建立的,它向人们讲述着那段奠定了现代世界基础的大航海时代。

source: UNESCO/ERI

Монастырь иеронимитов и башня Белен в Лиссабоне

Стоящий при входе в лиссабонскую гавань монастырь иеронимитов, сооружение которого началось в 1502 г., наиболее ярко иллюстрирует португальское искусство. Беленская башня, расположенная поблизости, воздвигнута в память об экспедиции Васко да Гамы и напоминает о великих морских открытиях, заложивших основы современной политической карты мира.

source: UNESCO/ERI

Monasterio de los Jerónimos y Torre de Belém (Lisboa)

Construido a partir del año 1502, el Monasterio de los Jerónimos se yergue a la entrada del puerto de Lisboa y es la ejemplificación misma del arte portugués en todo su apogeo. La cercana Torre de Belém, erigida para conmemorar la expedición de Vasco de Gama, trae a la memoria los grandes descubrimientos marítimos que echaron los cimientos del mundo moderno.

source: UNESCO/ERI

リスボンのジェロニモス修道院とベレンの塔
リスボンの南西ベレン地区にある大航海時代の記念碑的建造物。ベレンの塔は、16世紀にテージョ川のなかにある港を守る要塞として建造された。堅固な構えであるが外部装飾は優雅で、大洋への船出を見送り続けた歴史の証人でもある。豪雨による被害のため、1990~91年に、修復のためにユネスコの緊急援助を受けている。

source: NFUAJ

Klooster van de Hiëronymieten en Toren van Belém in Lissabon

Het klooster van de Hiëronymieten staat bij de ingang van de haven van Lissabon en de bouw van dit klooster begon in 1502. Het is een voorbeeld bij uitstek van Portugese kunst. De nabijgelegen Toren van Belém is gebouwd om Vasco da Gama’s ontdekkingsreis te herdenken. Het is een herinnering aan de grote maritieme ontdekkingen die de fundamenten van de moderne wereld hebben gelegd. De Toren van Belém bevindt zich in de gelijknamige stadswijk. De toren is gebouwd tussen 1515 en 1521 en diende als uitkijkpost om vroegtijdig vijandelijke schepen uit de haven te kunnen weren.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Monastère des Hiéronymites et tour de Belém à Lisbonne
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Ce bien sériel du patrimoine mondial comprend le monastère des Hiéronymites et la tour de Belém, connus comme l’ensemble de Belém, situé au bord du Tage à l’entrée du port de Lisbonne. Le monastère des Hiéronymites est une fondation royale de la fin du XVe siècle, commande du roi Manuel Ier qui en fit don aux moines hiéronymites conviés à prier pour le roi et à apporter un réconfort spirituel aux navigateurs qui quittaient les rives de Lisbonne à la conquête du Nouveau Monde. Le monastère a aussi été construit pour perpétuer la mémoire du prince Henri le Navigateur. Sa très riche ornementation procède de l’exubérance typique de l’art manuélin. Symboliquement lié à l’époque des grandes découvertes, le monastère conserve encore la plupart de ses magnifiques structures, comme le cloître du XVIe siècle, l’ancien réfectoire des moines et la bibliothèque.

C’est sur les rives du Tage, non loin du monastère, que Francisco de Arruda érigea vers 1514 la célèbre tour de Belém, appelée aussi tour de Saint-Vincent, le saint patron de la ville de Lisbonne, qui commémore l’expédition de Vasco de Gama et servit également à défendre le port de Lisbonne. La croix des chevaliers du Christ se répète indéfiniment sur les parapets de cette forteresse flanquée d’échauguettes surmontées de coupoles nervurées, inspirées de l’architecture islamique.

Créé par la dynastie royale d’Avis à son apogée, l’ensemble de Belém offre l’un des exemples les plus représentatifs de la puissance portugaise à l’époque des grandes découvertes. 

Critère (iii): Le monastère des Hiéronymites et la tour de Belém constituent le témoignage unique et exceptionnel d’une civilisation et une culture des XVe et XVIe siècles. Ils reflètent la puissance, le savoir et le courage du peuple portugais à l’époque où il consolide sa présence et son activité sur les routes de commerce intercontinentales.

Critère (vi): L’ensemble de Belém est directement associé à l’âge d’or des grandes découvertes et au rôle pionnier qu’ont joué les Portugais aux XVe et XVIe siècles en créant des contacts, un dialogue et des échanges entre différentes cultures. 

Intégrité

Le bien en série couvre 2,66 ha où se dresse l’ensemble de Belém qui comprend le monastère des Hiéronymites et la tour de Belém. Malgré les modifications apportées à ces monuments au fil du temps, tous deux ont réussi à préserver leur intégrité physique. L’église maintient ses services religieux au monastère en prenant le nom de paroisse de Santa Maria de Belém.

La tour de Belém a conservé sa configuration originale, en dépit des grands changements dans la zone environnante causés par les décharges et l’envasement du Tage. La zone tampon de 103 ha autour du bien en série sert à renforcer la protection du cadre des deux monuments, mais l’ensemble du paysage, en particulier vu de la mer, mérite encore une protection supplémentaire afin d’en préserver les caractéristiques visuelles. 

Authenticité

L’ensemble de Belém témoigne de l’apogée culturelle du Portugal au XVIe siècle et a gardé son authenticité en termes de matériaux, de forme et de conception. Il convient de mentionner tout particulièrement la pierre utilisée dans la construction du monastère et de la tour dont les matériaux sont ceux d’origine. Les travaux de restauration réalisés par des organisations nationales et locales ont rigoureusement respecté les techniques et matériaux d’origine. Les biens conservent leur position prédominante du point de vue urbain. L’authenticité a également été préservée en termes de cadre et d’emplacement puisqu’il n’y a pas eu de grosses modifications du plan initial, des matériaux, de l’importance sociale ni de la relation avec le milieu urbain. 

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Le monastère des Hiéronymites et la tour de Belém sont classés comme monuments nationaux par un décret publié au Journal officiel n°14 du 17 janvier 1907. Afin de garantir l’application de la loi comme fondement de la politique et de l’ensemble des règles de protection et de mise en valeur du patrimoine culturel (Loi n°107 du 8 septembre 2001), le Décret n°140 du 15 juin 2009 définit le cadre juridique pour des études, projets, rapports, travaux ou interventions sur des biens culturels classés. Il établit, comme principe général, la nécessité d’une évaluation préalable et systématique, et d’un suivi de tous les travaux susceptibles de nuire à l’intégrité du bien afin d’éviter toute défiguration, dégradation et perte de caractéristiques physiques ou d’authenticité. Cela est assuré par une planification rigoureuse et appropriée, un personnel qualifié et une supervision minutieuse de toutes les techniques, méthodologies et ressources à utiliser pour réaliser des interventions sur les biens culturels.

De même, le Décret n°309 du 23 octobre 2009 assimile les zones tampons à des zones de protection spéciale qui bénéficient de restrictions adaptées à la protection et la mise en valeur des biens culturels.

L’objet principal des modalités de gestion est de préserver l’authenticité et l’intégrité du bien comme un ensemble monumental à travers la mise en œuvre d’un plan de travail auquel participe la communauté locale.

Toutes les interventions qui ont été menées ou qui sont programmées respectent la législation en vigueur, ainsi que des critères techniques et scientifiques rigoureux. Une attention particulière est accordée au traitement et à la réhabilitation de la zone qui entoure les monuments, du fait que ces travaux sont confiés à des organisations locales qui engagent à la fois la municipalité et la communauté locale.

La gestion du bien est assurée par les services décentralisés de la Direction générale du Patrimoine culturel (DGPC), département de l’administration nationale chargé du patrimoine culturel. La conservation, la mise en valeur et les mesures de sauvegarde sont assurées par la DGPC qui est responsable d’établir un programme annuel et de le mettre en œuvre de façon à garantir l’entretien régulier des monuments.

La création d’une seule zone de protection pour les deux monuments ainsi que l’élargissement de la zone tampon a été une mesure cruciale pour la protection intégrale du bien. Toutefois, vu de la mer, le cadre plus général qui offre des perspectives visuelles importantes du site exigera également un suivi attentif et une protection supplémentaire pour veiller au maintien de son intégrité.