jump to the content

Centre historique de Florence

Historic Centre of Florence

Built on the site of an Etruscan settlement, Florence, the symbol of the Renaissance, rose to economic and cultural pre-eminence under the Medici in the 15th and 16th centuries. Its 600 years of extraordinary artistic activity can be seen above all in the 13th-century cathedral (Santa Maria del Fiore), the Church of Santa Croce, the Uffizi and the Pitti Palace, the work of great masters such as Giotto, Brunelleschi, Botticelli and Michelangelo.

Centre historique de Florence

Construite sur un site étrusque, Florence, symbole de la Renaissance, a joué un rôle économique et culturel prépondérant sous les Médicis aux XVe et XVIe siècles. Ses six siècles d'une créativité artistique extraordinaire sont avant tout illustrés dans sa cathédrale du XIIIe siècle, Santa Maria del Fiore, l'église Santa Croce, le palais des Offices et le palais Pitti qui sont l'œuvre d'artistes comme Giotto, Brunelleschi, Botticelli et Michel-Ange.

وسط فلورنسا التاريخي

أدت فلورنسا التي بنيت على موقع أتروريّ وترمز إلى عصر النهضة، دورًا اقتصاديًا وثقافيًا مزدهرًا في عهد آل ميديسيس في القرنين الخامس عشر والسادس عشر. أما قرون الإبداع الفني المذهل الستة التي ميزت هذه المدينة فتظهر أولاً في كاتدرائيتها العائدة إلى القرن الثالث عشر، وهي كاتدرائية "سانتا ماريا دل فيوري، وكذلك كنيسة الصليب ، وقصر الأوفيس وقصر بيتي وهي كلها من أعمال فنانين كبار مثل دجوتو، وبرونيلّيسكي، وبوتيتشيلّي ، وميكال أنجلو.

source: UNESCO/ERI

佛罗伦萨历史中心

佛罗伦萨是在一个意大利古国伊特鲁里亚的定居点上建立起来的。作为文艺复兴的象征,佛罗伦萨在15世纪和16世纪的梅迪奇(Medici)时代达到它在经济和文化上的顶峰。600年来佛罗伦萨的艺术活动异常活跃,这首先可以从它13世纪的菲奥里的圣玛利亚教堂中就可以看出,当然也包括圣十字教堂、乌菲齐宫、皮蒂宫,以及乔托、布鲁内莱斯基、博蒂切利和米开朗基罗等大师的杰作等。

source: UNESCO/ERI

Исторический центр Флоренции

Основанная на месте поселения этрусков Флоренция, символ эпохи Возрождения, достигла экономического и культурного расцвета в XV-XVI вв. во времена Медичи. 600-летний период необычайной художественной активности в этом городе представляют, прежде всего, кафедральный собор XIII в. (Санта-Мария-дель-Фьоре), церковь Санта-Кроче, дворцы Уффици и Питти, и творения таких великих мастеров как Джотто, Брунеллески, Боттичелли и Микеланджело.

source: UNESCO/ERI

Centro histórico de Florencia

Construida en el sitio de un asentamiento etrusco, Florencia, la ciudad símbolo del Renacimiento, desempeñó un papel económico y cultural preponderante en los siglos XV y XVI bajo el gobierno de los Médicis. Seiscientos años de creatividad de genios del arte como Giotto, Brunelleschi, Botticelli y Miguel Ángel han dejado su impronta en la catedral del siglo XIII, las iglesias de Santa Maria del Fiore y la Santa Croce, el Palacio de los Oficios y el palacio Pitti, entre otros monumentos.

source: UNESCO/ERI

フィレンツェ歴史地区

source: NFUAJ

Historisch centrum van Florence

Florence – gebouwd op een Etruskische nederzetting – is het symbool van de Renaissance. De stad steeg tot economische en culturele superioriteit onder leiding van de De Medici-familie in de 15e en 16e eeuw. De artistieke creativiteit die zich 600 jaar lang ontwikkelde, is zichtbaar in de 13e-eeuwse kathedraal Santa Maria del Fiore, de kerk van Santa Croce, het Uffizi en het Palazzo Pitti. De stad bereikte haar hoogtepunt in de 15e eeuw, mede dankzij genieën als architecten Filippo Brunelleschi en Leon Battista Alberti, schilders Masaccio, Paolo Uccello en Sandro Botticelli, en beeldhouwers Donatello, Lorenzo Ghiberti en Luca della Robbia, en de onvergetelijke Michelangelo Buonarotti en Leonardo da Vinci.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Description longue

À partir du XVe siècle, Florence a exercé une influence considérable sur le développement de l'architecture et des arts monumentaux, d'abord en Italie, puis dans toute l'Europe. Le centre historique atteste remarquablement, par sa cohérence, son pouvoir de ville marchande au cours du Moyen Âge et de la Renaissance. Entre le XIVe et le XVIIe siècle, la ville se couvrit de prestigieux monuments qui illustrent la magnificence des banquiers et des princes florentins.

Fondée comme colonie romaine de Florentia en 59 av. J.-C., ce n'est qu'au XIe siècle que la libre commune de Florence commença à réussir - tant sur le plan politique que sur le plan économique - là où les autres villes de Toscane avaient échoué, en engageant le lent mais irréversible processus qui culmina avec l'annexion de Sienne en 1557. Au cours du XVe siècle, la ville parvint à l'apogée de sa splendeur, en particulier grâce à la présence en ville de génies tels que les architectes Filippo Brunelleschi et Leon Battista Alberti, les peintres Masaccio, Paolo Uccello et Sandro Botticelli et les sculpteurs Donatello, Lorenzo Ghiberti et Luca della Robbia, ainsi, bien sûr, que Michelangelo Buonarotti et Leonardo da Vinci.

Dès le XVe siècle, le gouvernement républicain fut aboli, et la famille des Médicis prit le pouvoir. En dépit de tentatives répétées, et toujours vouées à l'échec, de restaurer la République, la dynastie des Médicis dirigea le grand-duché de Toscane jusqu'à son extinction en 1737. Le pouvoir passa alors à la famille des Lorraine qui le conserva jusqu'en 1859, lorsque Florence fut annexée au royaume d'Italie. Capitale culturelle de l'Italie, elle en fut la capitale administrative entre 1865 et 1870.

Construit au-dessus de la ville romaine, le centre historique de Florence est un véritable écrin conservant de multiples chefs-d'œuvre d'art et d'architecture. Florence, encore enfermée dans sa muraille du XIVe siècle, et construite grâce aux énormes ressources économiques de la ville, connut au cours des deux siècles suivants un véritable âge d'or. Son centre spirituel est la place de la cathédrale Santa Maria del Fiore, avec le campanile de Giotto et le baptistère San Giovanni et ses portes du Paradis de Lorenzo Ghiberti. Plus au nord, on rencontre le palais Medici-Riccardi de Michelozzo et la basilique San Lorenzo de Brunelleschi, avec la sacristie dessinée par Donatello et Michel-Ange. Plus loin les musées de San Marco renferment des chefs-d'œuvre de Fra Angelico, la Galleria dell'Accademia avec le David de Michel-Ange (1501-1504) et la place de la Santissima Annunziata avec la loggia de l'hôpital des Innocents de Brunelleschi. Le centre politico-culturel de Florence se trouve au sud de la cathédrale, avec le Palazzo Vecchio et la Galleria degli Uffizi. Non loin de là se trouve le musée du Bargello et la basilique de Santa Croce. En traversant le Ponte Vecchio, on rejoint le quartier de l'Oltrarno avec le palais Pitti et les jardins de Boboli. C'est également dans l'Oltrarno que se trouvent la basilique du Santo Spirito de Filippo Brunelleschi et l'église des carmélites, avec les fresques de Masolino, Masaccio et Filippino Lippi. L'imposant palais Strozzi et la basilique Santa Maria Novella, avec sa façade dessinée par Leon Battista Alberti, se trouvent à l'ouest de la cathédrale.

Le centre historique peut être admiré dans sa totalité depuis les collines environnantes, notamment du piazzale Michelangelo (juste au-dessous de la basilique romane de San Miniato), ou de Fiesole. Ces deux sites offrent des vues spectaculaires sur la vallée de l'Arno.

Source : UNESCO/CLT/WHC