jump to the content

Évaluation comparative du potentiel régional des nouveaux sites marins du patrimoine mondial de l'Océan Indien

Basé sur une analyse des données des sites marins du patrimoine mondial et leur répartition entre les 18 régions marines de l'UICN, l'Océan Indien a été identifié comme l'une des régions sous-représentées sur la Liste du patrimoine mondial.

À l'appui de la Stratégie Mondiale pour une Liste du patrimoine mondial équilibrée, crédible et représentative, une évaluation comparative régionale est en cours dans l'océan Indien. Actuellement, seule deux sites marins du patrimoine mondial sont situés dans la région de l'Océan Indien, Parc de la zone humide d'iSimangaliso en Afrique du Sud, inscrit en 1999, et l'Atoll d'Aldabra aux Seychelles inscrit en 1982.

Cette évaluation comparative régionale mettra l'accent sur l'identification et la description du potentiel de nouveaux sites marins à fort potentiel de Valeur Universelle Exceptionnelle dans l'Océan Indien, et, en particulier, dans les zones sous juridiction de : les Comores, la France (Mayotte et La Réunion), le Kenya, Madagascar, Maurice, le Mozambique, les Seychelles, l'Afrique du Sud et la Tanzanie.

Le projet vise également à établir les bases d'une approche plus fondée sur la science pour l'identification de nouveaux sites marins potentiels du patrimoine mondial et le développement d'un représentant équilibré et crédible des sites marins sur la Liste du patrimoine mondial.

Il est prévu que cette initiative va aider les États avec la nomination des sites marins du patrimoine mondial, et en particulier avec leurs obligations envers leurs sites respectifs à l'échelle mondiale. Enfin l'évaluation sera finalisée en Juin 2011. Dans le même cadre une réunion des experts dans la région aura lieu en Février 2011.

Le projet est financé par le Fonds-en-dépôt flamand avec l'UNESCO.

Quand
mardi 1 février 2011
00:00
mercredi 1 juin 2011
00:00