jump to the content

Réunion internationale d’experts sur le patrimoine mondial et les zones tampons

Partenaires

La réunion est organisée sous les auspices de l’UNESCO par : Le Bureau fédéral suisse de la culture, Le Bureau fédéral suisse de l’environnement, La Commission nationale israélienne pour l’UNESCO

Contexte et contenu

Une zone tampon contribue à fournir un degré supplémentaire de protection à un bien du patrimoine mondial. Le concept de zone tampon a été introduit pour la première fois dans les Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial en 1977. Dans la dernière version des Orientations de 2005, l’inclusion d’une zone tampon dans un dossier de proposition d’inscription d’un site sur la Liste du patrimoine mondial est fortement recommandée, mais pas obligatoire.

De nombreux biens du patrimoine mondial font face à des problèmes qui découlent directement ou indirectement de leur zone tampon. De nouvelles constructions à l’intérieur d’une zone tampon peuvent avoir un impact sur un bien du patrimoine mondial, ou menacer sa valeur universelle exceptionnelle, tout comme un nouveau statut juridique de la zone tampon peut avoir un impact sur la conservation, la protection ou le plan de gestion d’un site.

Cette réunion d’experts est basée sur la Décision 30 COM 9 prise par le Comité du patrimoine mondial à sa 30ème session. Les débats se concentreront sur les problèmes et meilleures pratiques concernant les zones tampons et les questions liées à l’intégrité des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial.

Les résultats de cette réunion comprendront des propositions de modifications des Orientations de la Convention du patrimoine mondial (version de 2005) portant sur la définition et la gestion des zones tampon, ainsi que les conditions d’intégrité. Ils seront présentés au Comité du patrimoine mondial lors de sa 32ème session (Québec, Canada, juillet 2008). Les débats seront basés sur des études de cas (de sites naturels, culturels, mixtes, et paysages culturels) ainsi que sur les résultats d’études entreprises dans le cadre de l’Inventaire rétrospectif, du rapport périodique et du suivi de l’état de conservation.

Des experts et des gestionnaires de sites d’Etats parties à la Convention du patrimoine mondial, des représentants des organisations consultatives à la Convention, l’UICN, l’ICOMOS, l’ICCROM, des représentants de Conventions et programmes connexes (RAMSAR, MAB) ainsi que des représentants de l’UNESCO et du Centre du patrimoine mondial participeront à cette réunion.

Buts et objectifs

Les principaux objectifs de cette réunion sont:

  1. examiner les clauses sur les zones tampons et les limites dans les Orientations;
  2. examiner les études de cas de biens du patrimoine mondial, sites naturels, culturels et paysages culturels qui seront présentés au cours de cet atelier,
  3. examiner les documents de référence présentés par le Centre du patrimoine mondial et les organisations consultatives, ainsi que les informations analysées dans le cadre du projet de l’inventaire rétrospectif ;
  4. compiler les recommandations spécifiques des groupes de travail formés pendant cet atelier, et rédiger le projet de décision à soumettre au Comité du patrimoine mondial lors de sa 32ème session.

Les résultats de la réunion seront présentés au Comité du patrimoine mondial lors de sa 32ème session à Québec, Canada. Un compte-rendu de la réunion sera publié.

Langues

Les langues de travail sont l’anglais et le français. Une traduction simultanée en anglais et en français sera assurée.

Quand
mardi 11 mars 2008
00:00
vendredi 14 mars 2008
00:00

Davos, Suisse