jump to the content

Réunion de réflexion autour du projet de proposition d’inscription de la ville de Sfax sur la Liste du patrimoine mondial

L’Institut National du Patrimoine (INP), République tunisienne, le Centre du patrimoine mondial et le Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb (Rabat) organisent une réunion de réflexion autour du projet de proposition d’inscription de la ville de Sfax sur la Liste du patrimoine mondial, grâce à la généreuse contribution du Fonds-en-dépot néerlandais pour le patrimoine mondial. Cette réunion réunira les institutions nationales et locales chargées de la conservation du patrimoine urbain de Sfax ainsi que des représentants de la société civile et des experts indépendants. Les gestionnaires des sept sites culturels tunisiens inscrits au patrimoine mondial et des représentants des sites du patrimoine mondial de la « Casbah d’Alger » (Algérie), de « Rabat, capitale moderne et ville historique : un patrimoine en partage » (Maroc) et la ville de Casablanca (Maroc) seront également présents. L’objectif principal est que les participants partagent leurs expériences et bénéficient mutuellement des discussions en vue du renforcement des systèmes de gestion des sites du patrimoine mondial concernés.

L’Institut National du Patrimoine (INP),Tunisie, a sollicité l’aide du Centre du patrimoine mondial pour l’organisation et l’encadrement de cette réunion de réflexion autour du projet de proposition d’inscription de la ville de Sfax sur la Liste du patrimoine mondial. Suite à l’inclusion de la Médina de Sfax dans la Liste indicative de la Tunisie en 2012, les autorités locales et la société civile ont exprimé leur souhait de voir le dossier de proposition d’inscription du bien élaboré dans un futur proche et soumis au Centre du patrimoine mondial. L’INP a sollicité l’assistance de ce dernier qui a préparé une proposition de réunion visant à rassembler les parties prenantes et à engager une réflexion sur la meilleure façon de proposer la ville de Sfax pour inscription sur la Liste du patrimoine mondial, en considérant son histoire et sa complexité comme ensemble urbain, au-delà des limites de la ville historique qu’est la médina. Il a été convenu d’utiliser l’approche portée par la Recommandation de l’UNESCO concernant le paysage urbain historique (2011) afin de définir les attributs qui portent la Valeur universelle exceptionnelle, avec un accent particulier sur l’analyse comparative et les questions de gestion ainsi que le rôle de la communauté locale dans le processus de proposition d’inscription et la conservation future de l’ensemble urbain sucsceptible d’être proposé.

La ville de Sfax, deuxième ville de la Tunisie et capitale économique du Sud du pays, est un cas intéressant d’ensemble urbain côtier, témoin d’une urbanisation exponentielle de son territoire au cours du siècle écoulé. L’intérêt supplémentaire de cette réunion est d’évaluer la place qu’occupe le patrimoine culturel en général et le patrimoine urbain en particulier (y compris le patrimoine moderne) dans le contexte actuel et les politiques de développement. De fait, la réunion commencera avec une discussion autour du thème « Culture et développement » sur lequel un travail a été lancé il y a quelque temps par le bureau de l’UNESCO pour le Maghreb avec un groupe interministériel tunisien.

La réunion sera par conséquent une application intéressante de l’approche portée par l’action de l’UNESCO pour la conservation du patrimoine urbain, basée sur la reconnaissance du rôle de la culture et du patrimoine comme vecteurs de conservation et de gestion durable de ce patrimoine, au moyen de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial et de la Recommandation concernant le paysage urbain historique.

Quand
lundi 16 décembre 2013
09:00
jeudi 19 décembre 2013
18:00

Sfax, Tunisie
Map