English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

27 COM 8C.4

Aires protégées des trois fleuves parallèls au Yunnan (Chine)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Inscrit les Aires protégées des trois fleuves parallèles au Yunnan, Chine, sur la base des critères naturels (i), (ii), (iii) et (iv) :

Critère (i) : Le site a une valeur exceptionnelle du point de vue de l'histoire géologique des derniers 50 millions d'années, associée à la collision entre la plaque indienne et la plaque eurasienne, la fermeture de l'ancienne Tethys et le relèvement de la chaîne de l'Himalaya et du Plateau tibétain. Ces événements géologiques ont joué un rôle majeur dans l'évolution des terres de l'Asie et ils se poursuivent. Les divers types de roches du site rappellent cette histoire. En outre, les formes de relief de karst, de monolithes granitiques et de grès Danxia de la zone alpine sont parmi les meilleurs exemples de reliefs de ce type au monde.

Critère (ii) : L'expression spectaculaire des processus écologiques dans le site des trois fleuves parallèles provient d'un mélange d'effets géologiques, climatiques et topographiques. Premièrement, l'emplacement du site dans une ceinture orographique active est à l'origine de la vaste gamme de substrats rocheux - des roches magmatiques (quatre types) aux divers types sédimentaires, y compris les calcaires, les grès et les conglomérats. Une gamme exceptionnelle de caractéristiques topographiques - des gorges aux pics couverts de glace en passant par le karst - est associée au site car il se trouve au point de collision entre les plaques tectoniques. Si l'on ajoute à cela que la région était un refuge du pléistocène et se trouve dans une zone de convergence biogéographique (c'est-à-dire avec des éléments tempérés et tropicaux), les fondations physiques de l'évolution de sa riche biodiversité sont toutes présentes. Parallèlement à la diversité du paysage présentant un gradient vertigineux de près de 6000 m vertical, un climat de mousson affecte la majeure partie de la région et fournit un autre stimulus écologique favorable qui a permis à toute la gamme des biomes tempérés du Paléarctique de se développer.

Critère (iii) : Les gorges profondes et parallèles du Jinsha, du Lancang et du Nu Jiang sont les caractéristiques naturelles exceptionnelles du site ; de vastes secteurs des trois fleuves se trouvent juste en dehors des limites du site mais les gorges des fleuves sont cependant l'élément panoramique dominant. Les hautes montagnes sont partout avec les pics glacés du Meili, du Baima et du Haba qui offrent un panorama spectaculaire. Le glacier du Mingyongqia est un phénomène naturel remarquable qui descend jusqu'à 2700 m d'altitude depuis le mont Kawagebo (6740 m) et serait le glacier descendant le plus bas à cette latitude (28° N) dans l'hémisphère nord. D'autres formes de relief exceptionnelles sont le karst alpin (en particulier la «pierre de lune» dans la zone panoramique de la montagne de la Lune au-dessus de la gorge du Nu Jiang) et le modelé érodé en «écaille de tortue» du Danxia alpin.

Critère (iv) : Le nord-ouest du Yunnan est la région de Chine présentant la plus riche biodiversité et c'est peut-être la région tempérée la plus diverse de la terre sur le plan biologique. Ce site comprend la plupart des habitats naturels de la chaîne du Hengduan, une des dernières régions du monde les plus importantes pour la conservation de la biodiversité terrestre. La diversité topographique et climatique extraordinaire du site, associée à son emplacement à la jonction des domaines biogéographiques d'Asie de l'Est, d'Asie du Sud-Est et du Plateau tibétain et sa fonction de corridor nord-sud pour le mouvement des plantes et des animaux (en particulier durant les âges glaciaires) en fait un paysage réellement unique qui conserve encore beaucoup de caractéristiques naturelles malgré des milliers d'années d'occupation par l'homme. En tant que dernier bastion d'un assemblage énorme de plantes et d'animaux rares et en danger, le site a une valeur universelle exceptionnelle.

L'inscription concerne quinze aires protégées réparties dans huit groupes :

Nom de la zone protégée

Superficie (ha)

Tampon (ha)

Gaoligong Mountain

305,306.1

208,716.3

Baimang-Meili Snow Mountain

267,507.8

81,511.0

Laowoshan

17,426.1

31,735.0

Yunling Mountain

31,346.0

58,441.4

Laojunshan

44,265.7

87,161.0

Haba Snow Mountain

28,356.3

73,419.1

Red Mountain

205,603.8

159,083.6

Qianhu Mountain

39,629.6

58,910.4

Total

939,441.4

758,977.9

2. Félicite les autorités chinoises pour les initiatives de planification prises à ce jour, les encourage à achever les six derniers plans de gestion des aires protégées et à effectuer une révision du Plan de gestion général ;

3. Note les inquiétudes suscitées par la nature et l'ampleur du tourisme futur et le projet hydroélectrique, qui risquent de porter atteinte au site proposé ;

4. Encourage à poursuivre l'amélioration des limites du site, notamment par l'ajout d'autres zones de valeur naturelle équivalente, l'extension des zones principales, et la discussion des questions de limites avec les juridictions voisines ;

5. Demande aux autorités chinoises d'inviter une mission dans 3 à 4 ans afin de : (1) faire le point sur la mise en œuvre des plans de gestion, (2) évaluer les révisions des limites du site ;

6. Félicite The Nature Conservancy, The World Widlife Fund et The Global Environmental Facilities, FEM et les autres pour leurs efforts de coopération et leur appui aux efforts des autorités chinoises.

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Point focal : APA
Etats Parties : Chine
Session : 27COM